Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La perphénazine s'utilise pour le traitement de troubles psychotiques comme la dépression agitée et la schizophrénie. Elle s'utilise également comme tranquillisant pour atténuer des comportements agités et perturbateurs et prendre en charge des nausées et vomissements graves. Elle exerce une action qui influe sur l'équilibre des substances chimiques dans le cerveau.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

2 mg
Chaque comprimé rond, blanc biconvexe, pelliculé, portant l'inscription « 2 »contient 2 mg de perphénazine. Ingrédients non médicinaux : cire de carnauba, amidon de maïs, hydroxypropylméthylcellulose, monohydrate de lactose, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polyéthylèneglycol 3350 (Carbowax) et dioxyde de titane.

4 mg
Chaque comprimé rond, blanc biconvexe, pelliculé, portant l'inscription « 4 »contient 4 mg de perphénazine. Ingrédients non médicinaux : cire de carnauba, amidon de maïs, hydroxypropylméthylcellulose, monohydrate de lactose, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polyéthylèneglycol 3350 (Carbowax) et dioxyde de titane.

8 mg
Chaque comprimé rond, blanc biconvexe, pelliculé, portant l'inscription « 8 »contient 8 mg de perphénazine. Ingrédients non médicinaux : cire de carnauba, amidon de maïs, hydroxypropylméthylcellulose, monohydrate de lactose, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polyéthylèneglycol 3350 (Carbowax) et dioxyde de titane.

16 mg
Chaque comprimé rond, blanc biconvexe, pelliculé, portant l'inscription « 16 »contient 16 mg de perphénazine. Ingrédients non médicinaux : cire de carnauba, amidon de maïs, hydroxypropylméthylcellulose, monohydrate de lactose, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polyéthylèneglycol 3350 (Carbowax) et dioxyde de titane.

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose recommandée varie grandement jusqu'à un maximum de 24 mg par jour, selon les circonstances et le trouble traité.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer la perphénazine dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la perphénazine ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une circulation sanguine anormale;
  • une dépression de la moelle osseuse;
  • un état comateux ou non-fonctionnel;
  • des lésions hépatiques;
  • des lésions ou la possibilité de lésions cérébrales sous-corticales;
  • la prise de dépresseurs du système nerveux central en grandes doses (barbituriques, alcool, analgésiques ou antihistaminiques).

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent. Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • une congestion nasale;
  • de la constipation;
  • une difficulté à uriner;
  • des étourdissements lors du passage de la position assise ou couchée à la position debout;
  • des modifications du cycle menstruel;
  • une sécheresse de la bouche;
  • de la somnolence (habituellement au cours des 2 premières semaines);
  • une vision floue.

Une élévation significative de la température corporelle, qui ne s'explique pas autrement, peut indiquer une intolérance à la perphénazine et la prise du médicament doit être alors interrompue.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Convulsions : la perphénazine peut abaisser le seuil de déclenchement des convulsions chez certaines personnes. Les personnes en état de sevrage alcoolique ou atteintes de troubles convulsifs devraient faire l'objet d'une surveillance médicale.

Dyskinésie tardive (DT) : les personnes qui emploient des médicaments antipsychotiques comme la perphénazine pourraient développer une dyskinésie tardive, un syndrome qui se caractérise par des mouvements corporels incontrôlables. Bien que la DT apparaisse le plus fréquemment chez les personnes âgées, en particulier les femmes, il est impossible de prédire qui en sera atteint. Le risque de contracter la DT et que celle-ci devienne irréversible augmente avec les doses et la durée du traitement. Si des signes et symptômes de la DT apparaissent, discutez avec votre médecin de la possibilité d'arrêter le traitement. Certaines personnes peuvent cependant avoir besoin du traitement malgré la présence du syndrome.

Soleil : les personnes traitées à l'aide de phénothiazines comme la perphénazine devraient éviter les expositions excessives aux rayons du soleil.

Somnolence ou vigilance réduite : la perphénazine peut influer sur les capacités mentales ou physiques exigées pour accomplir des activités comme conduire une voiture ou faire fonctionner des machines.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : la perphénazine passe rapidement dans le lait maternel et peut causer de graves effets secondaires pour votre bébé. Les mères qui allaitent doivent décider avec leur médecin de cesser de prendre le médicament ou de cesser l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de la perphénazine n'a été établie en ce qui concerne les enfants âgés de moins de 12 ans.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre la perphénazine et l'un des agents ci-après :

  • l'alcool.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Perphenazine