Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

L'alprostadil appartient à la famille des médicaments appelés prostaglandines. Les prostaglandines comme l'alprostadil augmentent le débit sanguin dans certaines parties du corps en relâchant les vaisseaux sanguins des régions visées. Ce médicament s'utilise pour traiter la dysfonction érectile en augmentant le débit sanguin dans le pénis.

L'objectif du médicament est de produire une érection qui dure de 30 minutes à 1 heure. L'alprostadil induit un relâchement du muscle lisse du pénis, permettant d'augmenter le débit sanguin vers le pénis et de produire une érection. Il produit une érection en 5 à 10 minutes environ, mais le résultat varie d'une personne à une autre.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Tableau des traitements sur ordonnance
OUTIL SANTÉ

Comparez les traitements contre le déficit en testostérone pour trouver celui qui vous convient.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

250 µg
Chaque dispositif d’administration par voie transurétrale contient 250 µg d'alprostadil. Ingrédients non médicinaux : polyéthylèneglycol 1450 USP

500 µg
Chaque dispositif d’administration par voie transurétrale contient 500 µg d'alprostadil. Ingrédients non médicinaux : polyéthylèneglycol 1450 USP

1000 µg
Chaque dispositif d’administration par voie transurétrale contient 1000 µg d'alprostadil. Ingrédients non médicinaux : polyéthylèneglycol 1450 USP.

Guide pour la discussion avec le médecin
OUTIL SANTÉ

Si vous pensez qu'un déficit en testostérone – alias « hommenpause » – influe sur votre pulsion sexuelle, énergie et humeur, le moment est peut-être venu de parler à votre médecin.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Le système MUSE est constitué d'un applicateur qui introduit un micro-suppositoire dans l'urètre (le canal d'évacuation de l'urine). L'opération est généralement effectuée après une miction. Le médicament se dissout et pénètre alors dans les régions gorgées de sang du pénis (corps caverneux) pour produire une érection.

Votre médecin déterminera la dose d'alprostadil qui vous convient. Une fois la dose adéquate établie, votre médecin vous montrera comment insérer le médicament correctement. Quand votre médecin aura la certitude que vous êtes à l'aise avec la procédure, il vous remettra une ordonnance pour vous procurer une trousse d'insertion à utiliser à domicile.

La dose usuelle de départ d'alprostadil est 250 µg, et selon votre réponse au médicament et l'avis de votre médecin traitant, elle peut être augmentée jusqu'à ce qu'elle atteigne 1 000 µg. Le médicament ne devrait pas se prendre plus de 2 fois par période de 24 heures. L'applicateur est destiné à un usage unique et doit être jeté de manière sécuritaire après utilisation. Pour obtenir de meilleurs résultats, tenez-vous en position assise ou debout, ou marchez durant les 10 minutes qui suivent la prise du médicament.

Si votre érection dure 2 heures, essayez de diminuer la fermeté de l'érection en ayant recours aux méthodes que votre médecin aura suggérées. Si votre érection dure 4 heures ou plus, appelez votre médecin au plus tôt.

N'insérez pas l'alprostadil dans un pénis en érection. N'augmentez ou ne réduisez jamais la dose sans avoir consulté votre médecin au préalable. Il est important de consulter régulièrement votre médecin - au moins tous les trois mois durant le traitement - pour vous assurer de l'innocuité et de l'efficacité du médicament.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin.

Mettez les sachets d'aluminium non ouverts au réfrigérateur. N'exposez pas ce médicament à une température supérieure à 30 °C. Conservez ce médicament à la température ambiante (inférieure à 30 °C) pour 14 jours tout au plus avant de l'utiliser. Conservez ce médicament à l'abri de la lumière et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Mythe ou réalité
OUTIL SANTÉ

Vous pensez peut-être qu'un déficit en testostérone ne vise que la pulsion sexuelle. Mais il s'agit de bien plus que cela.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Les suppositoires d'alprostadil ne devraient pas s'employer dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à l'alprostadil ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • les femmes et les enfants;
  • une prédisposition à la thrombo-embolie veineuse;
  • une déformation du pénis, comme l'angulation du pénis, la fibrose caverneuse ou la maladie de La Peyronie;
  • une affection qui augmente le risque de priapisme, comme l'anémie drépanocytaire, le myélome multiple ou la leucémie;
  • le port d'un implant pénien;
  • un priapisme (un état d'érection douloureuse qui perdure au-delà de six heures);
  • si votre médecin vous a conseillé de vous abstenir d’avoir des relations sexuelles;
  • si vous partenaire sexuelle est enceinte (à moins que vous n’utilisiez un condom).

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent. Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • des étourdissements ;
  • des symptômes semblables à ceux de la grippe, ou un vague endolorissement généralisé ;
  • une infection ;
  • une chute de la pression artérielle ;
  • de légers saignements ou des saignotements de l'urètre ;
  • une douleur au point d'insertion ;
  • une douleur dans le pénis, l'urètre ou les testicules ;
  • une érection douloureuse ;
  • un écoulement nasal ;
  • des picotements dans l'urètre ;
  • une démangeaison et une sensation de brûlure vaginale (ressentie par les partenaires des hommes utilisant MUSE ; on ignore si ces effets secondaires résultent directement de l'emploi du médicament).

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une syncope,
  • un pouls rapide,
  • un gonflement ou une douleur testiculaire.

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • une courbure douloureuse du pénis durant l'érection;
  • une érection anormalement prolongée (durant 4 à 6 heures);
  • un priapisme (une érection qui dure plus de 6 heures, accompagnée d'une douleur importante et persistante du pénis).

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Hémorragie : si le médicament n'est pas inséré correctement, cela pourrait causer de légères coupures ou éraflures dans l'urètre. Les personnes atteintes de troubles de saignement ou qui prennent des anticoagulants courent un risque plus élevé d'hémorragie et devraient être suivies de près par leur médecin pendant le traitement. Les légères coupures ou éraflures de l'urètre augmentent aussi le risque de contracter des infections transmises sexuellement entre partenaires sexuels.

Syncope : il existe un risque d'évanouissement jusqu'à une heure après l'insertion du médicament. Évitez certaines activités comme conduire une voiture ou de faire fonctionner des machines durant cette période.

Érection prolongée : si votre érection dure 2 heures, essayez de diminuer la fermeté de l'érection en ayant recours aux méthodes que votre médecin aura suggérées (par ex. l'application de vessies de glace sur la face antérieure de la cuisse). Si votre érection dure 4 heures ou plus, appelez votre médecin au plus tôt.

Femmes et enfants : l'alprostadil n'est pas recommandé pour les femmes et les enfants. Les hommes qui ont des relations sexuelles avec une femme enceinte doivent utiliser un préservatif afin de ne pas exposer le fœtus au médicament.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre l'alprostadil (MUSE) et l'un des agents ci-après :

  • les anticoagulants (par ex. la warfarine, l'héparine);
  • les inhibiteurs de la phosphodiestérase-5 (par ex. le sildénafil, le tadalafil, le vardénafil);
  • les médicaments hypotenseurs (contre une pression artérielle élevée);
  • d'autres médicaments qui exercent une action sur les vaisseaux sanguins (y compris ceux pris par la bouche pour améliorer ou déclencher une érection).

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments,
  • remplacer l'un des médicaments par un autre,
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux,
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/MUSE