Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le tramétinib appartient à la classe de médicaments anticancéreux connus sous le nom d'antinéoplasiques, et plus particulièrement au groupe de médicaments appelés inhibiteurs de la protéine tyrosine kinase. Il s'emploie dans le traitement d'un type précis de mélanome (cancer de la peau) qui ne peut être excisé par chirurgie ou qui s'est propagé par métastase (ayant atteint d'autres parties du corps).

Le tramétinib ne s'utilise pas pour traiter tous les mélanomes. Son action, qui consiste à interférer avec la croissance des cellules du cancer de la peau, vise uniquement celles qui présentent une mutation génétique particulière, appelée BRAF. Votre médecin déterminera si vous présentez cette mutation avant de vous prescrire le tramétinib.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

0,5 mg
Chaque comprimé jaune, pelliculé, de forme ovale biconvexe modifiée, portant l'inscription « GS » sur une face et « TFC » sur l'autre, contient 0,5 mg de tramétinib. Ingrédients non médicinaux : cellulose microcristalline, croscarmellose sodique, hypromellose, laurylsulfate de sodium, mannitol, silice (colloïdale) et stéarate de magnésium. L'enrobage du comprimé contient : dioxyde de titane, hypromellose, oxyde de fer jaune et polyéthylèneglycol.

1 mg
Chaque comprimé blanc, pelliculé, biconvexe et rond porte l'inscription « GS » sur une face et « LHE » sur l'autre, contient 1 mg de trametinib. Ingrédients non médicinaux : cellulose microcristalline, croscarmellose sodique, hypromellose, laurylsulfate de sodium, mannitol, silice (colloïdale) et stéarate de magnésium; enrobage : hypromellose, polyéthylèneglycol et dioxyde de titane.

2 mg
Chaque comprimé rose, pelliculé, biconvexe, rond, portant l'inscription « GS » sur une face et « HMJ » sur l'autre, contient 2  mg de tramétinib. Ingrédients non médicinaux : cellulose microcristalline, croscarmellose sodique, hypromellose, laurylsulfate de sodium, mannitol, silice (colloïdale) et stéarate de magnésium. L'enrobage du comprimé contient : dioxyde de titane, hypromellose, oxyde de fer rouge, polyéthylèneglycol et polysorbate 80.

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose recommandée de tramétinib pour les adultes est de 2 mg une fois par jour. Ce médicament doit être pris à la même heure tous les jours, avalé en entier avec un grand verre d'eau.

La nourriture peut changer la manière dont le tramétinib est absorbé dans le corps. Par conséquent, le médicament devrait se prendre l'estomac vide une heure avant ou deux heures après un repas.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est très important que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament dans son flacon d'origine, avec le sachet desséchant, dans le réfrigérateur. Gardez-le à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Quiconque ayant une allergie au tramétinib ou à l'un des ingrédients de ce médicament, ne devrait pas l'utiliser.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après.  Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • une constipation;
  • la diarrhée;
  • une douleur abdominale;
  • une chute ou une raréfaction des cheveux;
  • une faiblesse ou une fatigue
  • un manque d'énergie;
  • des maux de tête;
  • de la nausée;
  • une sécheresse de la bouche;
  • des vomissements.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • des changements dans la vision (points colorés, halos autour d'objets, vision floue ou une baisse de la vue);
  • des changements dans les ongles des doigts et des orteils (par ex. de la douleur, de l'infection, de l'enflure);
  • une déshydratation;
  • une enflure du visage;
  • une éruption cutanée semblable à de l'acné;
  • une éruption cutanée;
  • des infections cutanées;
  • des lésions dans la bouche;
  • une peau sèche ou prurite;
  • une pression artérielle élevée;
  • une rougeur du visage;
  • des signes attribuables à de l'anémie (réduction du nombre de globules rouges; par ex. des étourdissements, de la pâleur, de la fatigue ou de la faiblesse inhabituelle, un essoufflement);
  • des signes d'infection (symptômes pouvant comprendre une fièvre ou des frissons, une diarrhée grave, un essoufflement, des étourdissements prolongés, un mal de tête, une raideur du cou, une perte de poids ou un abattement);
  • des signes d'un saignement (par ex. un saignement du nez, du sang dans l'urine, une toux avec expectoration sanglante, un saignement des gencives, des coupures qui n'arrêtent pas de saigner);
  • des signes d'une insuffisance cardiaque (par ex. des battements de cœur ou pouls rapides, irréguliers; des étourdissements, une difficulté respiratoire, les jambes et les pieds enflés);
  • des symptômes de dommage musculaire (par ex. une douleur, une douleur à la pression ou une faiblesse ressentie dans un muscle, une urine brune ou décolorée) surtout en cas de fièvre ou de sensation de malaise généralisé.

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • des signes d'un caillot sanguin dans le bras ou la jambe (une douleur à la pression, de la douleur, une enflure, de la chaleur ou une rougeur dans le bras ou la jambe), ou dans les poumons (une difficulté respiratoire, une douleur thoracique vive qui est accentuée par l'inspiration, de la toux, du sang dans les crachats, une sudation excessive ou un évanouissement);
  • des signes d'inflammation des poumons (par ex. un essoufflement et une toux);
  • des signes d'une réaction allergique importante (par ex. des crampes abdominales, une difficulté respiratoire, des nausées et des vomissements, ou une boursouflure du visage et une enflure de la gorge).

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Anomalies du champ visuel : ce médicament pourrait causer des changements dans votre acuité visuelle et peut-être une perte de vision, laquelle peut survenir lentement ou soudainement. Les personnes ayant une haute pression, un diabète, un taux de cholestérol élevé ou un glaucome courent un plus grand risque de perte de vision. Il se peut que votre médecin prescrive un examen des yeux avant le début de votre traitement par le tramétinib. Si vous remarquez un changement quelconque dans votre vision, comme l'apparition de points colorés, un contour flou autour des objets (halo) ou une vision floue pendant votre traitement par le tramétinib, communiquez immédiatement avec votre médecin.

Caillots de sang : ce médicament semble augmenter le risque de formation de caillots sanguins. Ces caillots de sang peuvent se former partout dans le corps, mais ils sont plus visibles lorsqu'ils se produisent dans les grands muscles, les poumons, le cerveau (entraînant un accident vasculaire cérébral) ou le cœur (une crise cardiaque). Si vous ressentez de la douleur dans la poitrine ou une jambe, de l'essoufflement inexpliqué, une accélération ou une irrégularité de vos battements cardiaques, des maux de tête intenses, un brouillement de la vision ou des troubles d'élocution, consultez immédiatement un médecin.

Poumons : ce médicament a été associé à des problèmes pulmonaires et respiratoires graves. Le dommage aux poumons qui en résulte, peut s'avérer fatale.  Si vous ressentez une toux ou un essoufflement nouveau, ou qui s'aggrave, pendant que vous prenez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement. Votre médecin pourrait prescrire une radiographie pulmonaire avant le début de votre traitement, afin de pouvoir s'y référer si vous éprouviez des problèmes respiratoires.

Problèmes cardiaques : le tramétinib pourrait diminuer l'efficacité du cœur à pomper le sang dans l'organisme. Si vous avez des antécédents de maladie cardiaque ou êtes à risque pour des maladies cardiaque, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Si vous ressentez des signes d'une diminution de la fonction cardiaque, comme un changement dans les battements de cœur ou le pouls, une douleur thoracique, une difficulté respiratoire, fatigue inhabituelle, ou enflures dans les jambes, les pieds ou les mains, communiquez avec votre médecin aussitôt que possible.

Problèmes oculaires : on a signalé, rarement, des cas de décollement de la rétine et d'occlusion de la veine rétinienne (blocage de la veine qui draine l'œil) chez certaines personnes qui avaient pris du tramétinib. Si vous remarquez des changements de votre vision comme des points de couleur, des halos ou si votre vision se brouille, communiquez immédiatement avec votre médecin.

Problèmes de peau : ce médicament pourrait causer d'autres problèmes cutanés, comme une éruption cutanée, des ulcères qui pourraient s'infecter ainsi que de la rougeur et de l'irritation. Ces réactions peuvent mener à de graves problèmes. Informez votre médecin dès que possible si vous avez des réactions cutanées pendant votre traitement par le tramétinib.

Pression artérielle élevée : le tramétinib pourrait augmenter votre pression artérielle. Votre médecin surveillera votre pression artérielle pendant que vous employez ce médicament.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'employer durant la grossesse, car il pourrait nuire à l'enfant. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement. Les femmes en âge d'avoir des enfants doivent utiliser une méthode de contraception efficace, comme les condoms, durant leur traitement par le tramétinib et les 4 semaines suivant l'arrêt du traitement.

Allaitement : on ignore si le tramétinib passe dans le lait maternel. Si vous prenez ce médicament pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre le tramétinib et l'un des agents ci-après :

  • l'amiodarone;
  • les bêta bloquants (par ex. l'aténolol, le propranolol, le sotalol);
  • le dabrafénib;
  • les inhibiteurs de la protéase du VIH (par ex. l'atazanavir, l'indinavir, le ritonavir, le saquinavir);
  • la procaïnamide;
  • la quinidine.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Mekinist