Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La canagliflozine appartient à la classe de médicaments appelés agents antihyperglycémiants oraux. On l’utilise seul et en association avec d’autres médicaments pour équilibrer le glucose sanguin des personnes atteintes du diabète de type 2. Ce médicament devrait faire partie des éléments constitutifs d'un plan global de gestion du diabète qui comporte un régime alimentaire et un programme d'exercice. La canagliflozine agit en augmentant la quantité de glucose retirée du corps par les reins, ce qui réduit la quantité de sucre dans le sang.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

100 mg

Chaque comprimé jaune, en forme de capsule, pelliculé, portant l'inscription « CFZ » sur une face et « 100 » sur l'autre, contient 100 mg de canagliflozine sous forme de canagliflozine anhydre. Ingrédients non médicinaux : cellulose microcristalline, croscarmellose sodique, hydroxypropylcellulose, lactose anhydre et stéarate de magnésium; pelliculage : oxyde de fer jaune, macrogol (polyéthylèneglycol), alcool polyvinylique, talc et dioxyde de titane.

300 mg

Chaque comprimé blanc, en forme de capsule, pelliculé, portant l'inscription « CFZ » sur une face et « 300 » sur l'autre, contient 300 mg de canagliflozine sous forme de canagliflozine anhydre. Ingrédients non médicinaux : cellulose microcristalline, croscarmellose sodique, hydroxypropylcellulose, lactose anhydre et stéarate de magnésium; pelliculage : macrogol (polyéthylèneglycol), alcool polyvinylique, talc et dioxyde de titane.

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose initiale recommandée de canagliflozine est de 100 mg pris par la bouche une fois par jour. Votre médecin peut augmenter ou réduire la dose, dépendant de son efficacité et de votre tolérance à celle-ci.

La canagliflozine doit être prise au même moment chaque jour, de préférence avant le premier repas de la journée. Les comprimés doivent être avalé entier avec un peu de liquide et on peut le prendre avec de la nourriture ou à jeun.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière d'utiliser le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Ne cessez pas d’utiliser le médicament parce que vous vous sentez mieux. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l’omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible.

S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Entreposez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d’employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la canagliflozine ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • un diabète de type 1;
  • si votre fonction rénale est réduite de façon importante, si vous recevez des traitements de dialyse ou si vous êtes atteint d’une insuffisance rénale terminale.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • une constipation;
  • des maux de tête;
  • de la nausée;
  • de la soif.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une éruption cutanée;
  • de la rougeur ou une éruption cutanée du pénis ou du prépuce (infection à levures);
  • des signes attribuables à de la déshydratation (par ex. une réduction de la production d’urine, de la sécheresse cutanée, de la sécheresse et de l’empâtement de la bouche, de la somnolence, des étourdissements, des maux de tête, de la soif, de la confusion);
  • des signes attribuables à une infection vaginale à levures (par ex. une odeur vaginale, des pertes qui ressemblent à du fromage cottage, des démangeaisons);
  • des symptômes attribuables à une baisse du taux de sucre sanguin (par ex. des sueurs froides, une pâleur et une fraîcheur de la peau, des maux de tête, une accélération des battements cardiaques, de la faiblesse, une vision floue);
  • des symptômes d'une infection des voies urinaires (par ex. de la douleur lors de l'émission de l'urine, fréquence accrue de l'émission d'urine, de la douleur dans le bas du dos ou de flanc, une urine à l'odeur forte);
  • de l'urticaire.

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • une déshydratation importante (par ex. de la confusion, l’absence de sudation, des palpitations cardiaques);
  • un évanouissement ou un étourdissement lorsque vous passez de la position couchée ou assise à la position debout;
  • une grave hypoglycémie (faible taux de sucre sanguin, de la désorientation, une perte de conscience, des convulsions);
  • des signes d’une réaction allergique importante (par ex. des crampes abdominales, une difficulté respiratoire, des nausées et des vomissements, ou une boursouflure du visage et une enflure de la gorge).

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

AVIS DE SANTÉ CANADA

16 mai 2016

Santé Canada a émis de nouvelles mises en garde concernant l'emploi de canagliflozine (Invokana). Pour lire dans son intégralité l'avis de Santé Canada, rendez-vous vers le site Web de Santé Canada à l'adresse www.hc-sc.gc.ca.

Un avis avait également été émis le 22 juin 2015 au sujet de canagliflozine. Pour lire dans son intégralité l'avis de Santé Canada, rendez-vous vers le site Web de Santé Canada à l'adresse www.hc-sc.gc.ca.

Contrôle de la glycémie : lorsque la canagliflozine est prise en même temps que d’autres médicaments servant à la maîtrise du diabète, les taux de glucose peuvent trop s’abaisser, ce qui provoque de la confusion, des sueurs froides, de la fraîcheur et de la pâleur cutanée, des maux de tête, une accélération des battements cardiaques ou de la faiblesse. Lorsque vous commencerez à prendre la canagliflozine, il se peut que votre médecin vous suggère de réduire la dose de vos autres médicaments servant au contrôle du diabète. Si vous prenez d’autres médicaments pour maîtriser votre diabète, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Étourdissements : certaines personnes qui prennent de la canagliflozine peuvent subir des baisses de pression artérielle. Cela se produit parce que le médicament provoque une augmentation de la perte de liquide qui accompagne le sucre lors de son retrait du corps par les reins. Ces baisses de la pression artérielle pourraient entraîner des étourdissements, une sensation de tête légère et des chutes. Cela peut se produire lorsque vous changez de position, par exemple lorsque vous passez de la position assise ou couchée à la position debout. Si vous avez ce problème, essayez de vous lever plus lentement. Si le problème continue, ou si vous perdez connaissance, communiquez avec votre médecin. Les personnes âgées et les autres personnes prédisposées à une baisse de la pression artérielle (par ex. les personnes déshydratées et celles qui prennent des médicaments pour contrôler leur tension artérielle) devraient discuter avec leur médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur leur affection, comment leur affection pourrait influer sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Fonction rénale : l’utilisation de la canagliflozine peut provoquer une réduction de la fonction rénale. Si votre fonction rénale est réduite ou si vous êtes atteint d’une maladie rénale, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Infections aux levures : lorsqu’on prend de la canagliflozine, il existe un risque accru de contracter une infection génitale ou vaginale à levures à cause de l’élévation du taux de glucose dans l’urine. Cette réaction est plus susceptible de se produire chez les hommes non circoncis et chez les personnes qui ont déjà subi des infections à levures.

Taux de potassium : une élévation du taux de potassium est susceptible de se produire avec l'utilisation de la canagliflozine. Cette réaction est plus fréquemment rencontrée chez les personnes qui prennent d’autres médicaments qui empêchent l’élimination du potassium par l’organisme et chez les personnes dont la fonction rénale est modérément réduite. Généralement, ces altérations ne causent pas des problèmes, mais le taux de potassium devrait être surveillé à intervalles réguliers par votre médecin. Si vous subissez une nausée inexpliquée ou si vous remarquez de la fatigue, de la faiblesse musculaire ou des picotements, communiquez avec votre médecin.

Grossesse : Ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : on ignore si la canagliflozine passe dans le lait maternel. Si vous prenez ce médicament pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans.

Aînés : les aînés sont plus susceptibles de subir les effets secondaires de ce médicament et il serait probablement préférable qu'ils prennent de plus faibles doses.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre la canagliflozine et l'un des agents ci-après :

  • l'ail;
  • l'aliskirène;
  • les agonistes alpha (par ex. la clonidine, le méthyldopa);
  • les antagonistes du calcium (par ex. l'amlodipine, le diltiazem, la nifédipine, le vérapamil); 
  • les antidiabétiques (par ex. le chlorpropamide, le glipizide, le glyburide, l'insuline, la metformine, le natéglinide, la rosiglitazone);
  • l'aripiprazole;
  • les barbituriques (par ex. le butalbital, le pentobarbital, le phénobarbital);
  • les bêta bloquants (par ex. l'aténolol, le propranolol, le sotalol);
  • les bloqueurs des récepteurs de l’angiotensine (par ex. le candésartan, l'irbésartan, le losartan);
  • la buséréline;
  • la carbamazépine;
  • les corticostéroïdes en inhalation (par ex. le budésonide, le ciclésonide, la fluticasone);
  • les corticostéroïdes oraux (par ex. la dexaméthasone, l'hydrocortisone, la prednisone);
  • le danazol;
  • la digoxine;
  • les diurétiques (pilules pour éliminer l’eau; par ex. le furosémide, l'hydrochlorothiazide, le triamtérène);
  • la dofétilide;
  • l'éfavirenz;
  • l'éplérénone;
  • le ginseng;
  • la goséréline;
  • l'héparine;
  • les héparines de faible poids moléculaire (par ex. la daltéparine, l'énoxaparine, la tinzaparine);
  • les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine ou IECA (le captopril, l'énalapril, le ramipril);
  • les inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO; par ex. le moclobémide, la phénelzine, la rasagiline, la sélégiline, la tranylcypromine);
  • les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS; par ex. le citalopram, la duloxétine, la fluoxétine, la paroxétine, la sertraline);
  • le leuprolide;
  • le millepertuis;
  • la nandrolone;
  • l'octreodtide;
  • le pegvisomant;
  • la phénytoïne;
  • le pimozide;
  • la primidone;
  • la rifampine;
  • le ritonavir;
  • la somatotropine;
  • la testostérone.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D’autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.