Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le citrate de magnésium appartient à la classe de médicaments appelés laxatifs osmotiques et purgatifs. Il agit en attirant et en retenant l'eau à l'intérieur du côlon. Cela rend les selles plus molles et stimule le mouvement rythmique des muscles du côlon, ce qui mène à une défécation.

On utilise le citrate de magnésium pour le soulagement à court terme de la constipation et pour vidanger les intestins avant certaines interventions comme la colonoscopie. Une défécation se produit habituellement ½ heure à 6 heures après la prise du citrate de magnésium.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque bouteille de 300 mL, de solution incolore, effervescente et à saveur de citron, contient 15 g de citrate de magnésium anhydre. Ingrédients non médicinaux : benzoate de sodium, bicarbonate de sodium, eau purifiée, gaz carbonique, saveur naturelle et artificielle et sorbitol.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Si vous prenez ce médicament pour traiter la constipation, la dose habituelle pour les adultes est de 75 mL à 150 mL par jour, prise oralement. Les enfants ne doivent utiliser le citrate de magnésium qu'après avoir demandé l'avis de leur médecin. Pour les enfants de moins de 6 ans, la dose est basée sur le poids. Les enfants de 6 à 12 ans doivent prendre 100 mL à 150 mL par jour. Pour les enfants de plus de 12 ans, la dose est de 150 mL à 300 mL par jour. Buvez un plein verre d'eau (250 mL) après avoir pris du citrate de magnésium.

On ne doit utiliser ce médicament qu'au besoin, pour le soulagement à court terme de la constipation, une ou deux fois par jour au plus ou selon les directives de votre médecin. Ne prenez pas ce médicament pendant plus d'une semaine, à moins d'avis contraire de votre médecin.

Si vous prenez ce médicament pour vidanger vos intestins avant une intervention médicale, la dose habituelle pour les adultes est de 300 mL (1 bouteille au complet) en une seule dose. La dose pour les enfants est basée sur leur poids est habituellement de 4 mL par kg jusqu'à un maximum de 300 mL par dose. Quatre (4) à 6 heures avant la prise du citrate de magnésium, buvez un plein verre d'eau (250 mL) toutes les heures. Buvez un plein verre d'eau chaque heure pendant les 3 heures qui suivent la prise du médicament.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin.

On peut refroidir ce médicament au réfrigérateur pour en améliorer le goût.

Conservez ce médicament entre les températures de 2 °C et 30 °C et gardez-le hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au citrate de magnésium ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une fonction rénale gravement réduite;
  • la présence d'un bloc cardiaque (un problème de l'activité électrique du cœur qui modifie le rythme des battements cardiaque);
  • la présence d'une douleur abdominale, de nausée, de vomissements, de saignements ou de fièvre d'origine inconnue;
  • la présence ou la possibilité d'une obstruction intestinale.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • des crampes abdominales;
  • une diarrhée;
  • de la nausée;
  • des vomissements.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une baisse de la pression artérielle;
  • des bouffées de chaleur;
  • de la confusion;
  • la diminution des réflexes tendineux;
  • une faiblesse musculaire;
  • une respiration difficile;
  • un rythme cardiaque irrégulier;
  • un saignement rectal;
  • de la soif;
  • de la somnolence.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Bloc cardiaque : l'hypermagnésémie (présence de taux élevés de magnésium dans l'organisme) peut provoquer un bloc cardiaque. Si vous êtes atteint d'un bloc cardiaque, ne prenez pas ce médicament. Discutez avec votre médecin ou un pharmacien pour obtenir des conseils.

Déshydratation : vous ne devez pas utiliser des laxatifs osmotiques fréquemment ni pendant des périodes de temps prolongées, car cela peut provoquer de la déshydratation, en particulier si vous ne buvez pas suffisamment de liquides pendant que vous les prenez.

Fonction gastrointestinale : vous ne devez pas utiliser du citrate de magnésium si vous subissez des douleurs abdominales aiguës, de la nausée, des vomissements ou d'autres symptômes possiblement attribuables à une appendicite ou une autre douleur abdominale d'origine inconnue. Vous devez également vous abstenir d'utiliser ce médicament si vous avez une iléostomie ou une colostomie.

Maladie neuromusculaire : si vous êtes atteint de myasthénie grave ou d'autres maladies neuromusculaires, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, comment votre affection pourrait influer sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Régime alimentaire faible en sodium ou problèmes rénaux : si vous suivez un régime alimentaire faible en sodium ou si votre fonction rénale est réduite de façon importante, votre médecin doit suivre vos taux de magnésium pendant que vous prenez du citrate de magnésium, car vous pourriez courir un risque accru d'hypermagnésémie.

Utilisation fréquente ou prolongée : n'utilisez ce médicament que lorsqu'il vous est nécessaire ou selon les recommandations de votre médecin. Évitez d'utiliser ce médicament de façon répétée à courts intervalles et ne l'utilisez pas pendant plus d'une (1) semaine, à moins de recommandation spéciale de votre médecin. L'usage fréquent et à long terme de ce médicament peut mener votre organisme à dépendre de son utilisation pour la défécation. La prise trop fréquente de ce médicament peut également provoquer de la diarrhée et des problèmes dans les taux d'électrolytes et les volumes de liquides corporels.

Grossesse : l'utilisation occasionnelle du citrate de magnésium comme laxatif est considérée sans danger pendant la grossesse. Si vous avez des questions, consultez votre médecin.

Allaitement : l'utilisation du citrate de magnésium est considérée sans danger pendant l'allaitement.

Enfants : on ne doit utiliser le citrate de magnésium pour les enfants qu'après avoir obtenu l'avis d'un médecin.

Aînés : comme la fonction rénale s'amenuise avec l'avancement en âge, votre médecin doit suivre vos taux de magnésium pendant que vous prenez du citrate de magnésium, car vous pourriez courir un risque accru d'hypermagnésémie.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre le citrate de magnésium et l'un des agents ci-après :

  • les agents bloquants neuromusculaires (par ex. l'atracurium, le pancuronium, le rocuronium);
  • l'aldesleukine;
  • l'alfacalcidol;
  • l'allopurinol;
  • les aminosides (par ex. la gentamicine, la tobramycine);
  • les amphétamines (par ex. le méthylphénidate, la dextroamphétamine);
  • l'amphotéricine B;
  • les antagonistes du calcium (par ex. l'amlodipine, la nifédipine, le diltiazem);
  • les antibiotiques de la famille des quinolones (par ex. la ciprofloxacine, la lévofloxacine);
  • les azoles antifongiques (par ex. le kétoconazole, l'itraconazole);
  • le bisacodyl;
  • les bisphosphonates (par ex. l'alendronate, le risédronate);
  • le calcitriol;
  • le carboplatine;
  • le céfuroxime;
  • le cisplatine;
  • les corticostéroïdes (par ex. la prednisone, la dexaméthasone);
  • la cyclosporine;
  • le dabigatran;
  • le dasatinib;
  • la delavirdine;
  • les diurétiques de l'anse (par ex. le furosémide);
  • l'eltrombopag;
  • la féxofénadine;
  • le fluorure;
  • l'hydroxyde d'aluminium;
  • les inhibiteurs de l'ECA (par ex. le ramipril, le lisinopril);
  • les inhibiteurs de la protéase (par ex. le ritonavir, l'indinavir);
  • l'isoniazide;
  • les médicaments de la classe des tétracyclines (par ex. la tétracycline, la doxycycline);
  • la méthénamine;
  • le mycophénolate;
  • la pénicillamine;
  • la pentamidine;
  • les phénothiazines (par ex. la chlorpromazine, la prométhazine);
  • la phénytoïne;
  • le polystyrène sulfonate de sodium;
  • la quinidine;
  • les sels de fer (par ex. le sulfate ferreux, le fumarate ferreux);
  • les suppléments de phosphate;
  • le tacrolimus.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Citro-Mag