Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La ceftriaxone appartient à la famille des antibiotiques connus sous le nom de céphalosporines. On l'utilise pour prévenir ou traiter certaines infections provoquées par des bactéries. On l'administre par injection dans un muscle ou une veine.

La ceftriaxone est souvent utilisée pour traiter les infections du poumon, des voies urinaires, de la peau, de l'abdomen, des os, des articulations et des membranes qui entourent le cerveau (méningite) en fonction de la bactérie qui les cause. On peut également l'utiliser pour traiter la gonorrhée (une infection transmise sexuellement).

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

250 mg
Chaque fiole de poudre stérile, cristalline de couleur blanche à jaunâtre, contient 250 mg de ceftriaxone sous forme de sel sodique. La quantité de sodium contenue dans un g de ceftriaxone est d'environ 83 mg (3,6 mEq d'ions sodium). Ingrédients non médicinaux : aucun.

1 g
Chaque fiole de poudre stérile, cristalline de couleur blanche à jaunâtre, contient 1 g de ceftriaxone sous forme de sel sodique. La quantité de sodium contenue dans un g de ceftriaxone est d'environ 83 mg (3,6 mEq d'ions sodium). Ingrédients non médicinaux : aucun.

2 g
Chaque fiole de poudre stérile, cristalline de couleur blanche à jaunâtre, contient 2 g de ceftriaxone sous forme de sel sodique. La quantité de sodium contenue dans un g de ceftriaxone est d'environ 83 mg (3,6 mEq d'ions sodium). Ingrédients non médicinaux : aucun.

10 g
Chaque fiole de poudre stérile, cristalline de couleur blanche à jaunâtre, contient 10 g de ceftriaxone sous forme de sel sodique. La quantité de sodium contenue dans un g de ceftriaxone est d'environ 83 mg (3,6 mEq d'ions sodium). Ingrédients non médicinaux : aucun.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Pour traiter les infections bactériennes, la dose recommandée et le régime posologique de la ceftriaxone varient selon l'infection spécifique à traiter, la réponse au traitement et les autres médicaments ou traitements utilisés. La dose administrée est également basée sur l'âge, la masse corporelle et les fonctions hépatiques (du foie) et rénales. Chez les adultes, pour les infections d'importance modérée à grave, la dose quotidienne est comprise entre 1 g et 2 g et elle est administrée toutes les 24 heures ou divisée en 2 doses égales données toutes les 12 heures.

Pour la gonorrhée non compliquée chez les adultes, une dose de 250 mg est injectée dans un muscle.

Pour les enfants de 12 ans ou moins, on calcule la dose en se basant sur le poids corporel et on la donne toutes les 12 heures. La dose quotidienne maximale pour les adultes et les enfants est de 4 g. La durée du traitement dépend du type d'infection et elle est habituellement comprise entre 4 et 14 jours. Certaines infections ne nécessitent qu'une dose alors que certaines autres nécessitent un traitement de plusieurs semaines.

La ceftriaxone est injectée dans une veine ou un muscle par un professionnel de la santé supervisé par votre médecin.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il importe que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin.

Conservez ce médicament (dans les flacons non mélangés) à la température ambiante et à l'abri de la lumière; gardez-le hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la ceftriaxone ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une allergie à d'autres céphalosporines (par ex. la céphalexine) ou aux pénicillines (par ex. la pénicilline, l'amoxicilline);
    • si on possède un antécédent d'allergie aux céphalosporines ou à la pénicilline, le risque de subir une réaction à la ceftriaxone reste relativement bas, mais vérifiez avec votre professionnel de la santé avant de commencer le traitement.

N'administrez pas ce médicament à un enfant nouveau-né ou prématuré dont les concentrations sanguines de bilirubine sont élevées.

N'administrez pas ce médicament à un nouveau-né qui reçoit (ou qui doit recevoir) des solutions intraveineuses contenant du calcium (on ne doit pas administrer de solutions contenant du calcium au cours des 5 jours qui précèdent ou suivent le traitement à la ceftriaxone chez les nourrissons jusqu'à l'âge de 10 semaines).

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien peut être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • des étourdissements;
  • une légère diarrhée;
  • des maux de tête.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une douleur, une rougeur et une enflure au point d'injection;
  • une éruption cutanée;
  • une fièvre;
  • des frissons.

Cessez la prise du médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • une diarrhée importante et persistante;
  • des symptômes d'une grave réaction allergique, par ex. :
    • une difficulté respiratoire,
    • une enflure de la bouche, de la gorge ou de la langue,
    • de l'urticaire.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Affection de la vésicule biliaire : en cas d'affection de la vésicule biliaire, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Analyses de sang : divers facteurs, notamment la longueur du traitement à recevoir, peuvent amener votre médecin à vous demander de subir certaines analyses sanguines pendant que vous prenez de la ceftriaxone.

Anémie : bien que cette complication soit rare, certains médicaments peuvent provoquer une affection hématologique (du sang) appelée anémie hémolytique, caractérisée par une réduction du nombre de globules rouges provoquée par une destruction prématurée de ces cellules sanguines. Si vous avez des antécédents d'anémie hémolytique associée à la prise de céphalosporines, vous devez en discuter avec votre médecin avant de commencer le traitement.

Atteintes rénales : il se peut que la ceftriaxone provoque la formation de pierres aux reins. Si vos taux de calcium urinaires sont élevés ou si vous avez des antécédents de calculs rénaux (pierres au rein), discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Désordres de l'estomac et des intestins : en cas de problèmes de l'estomac et de l'intestin (en particulier d'une colite), discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Faibles taux de vitamine K : les personnes dont la capacité de synthèse de la vitamine K est amoindrie ou qui possèdent de faibles réserves de vitamine K (par ex. les personnes atteintes de certaines maladies hépatiques ou de malnutrition) peuvent avoir besoin d'un contrôle de leur coagulation sanguine pendant le traitement, car la ceftriaxone peut réduire la capacité de coagulation.

Prolifération des organismes : le traitement avec cet antibiotique peut favoriser la prolifération de champignons normaux ou de bactéries non tués par l'antibiotique, ce qui provoque des infections indésirables.

Réactions allergiques : la ceftriaxone peut provoquer des réactions allergiques graves. Si vous développez des symptômes d'une réaction allergique grave (par ex. de l'urticaire, une difficulté à respirer, une enflure de la bouche, de la langue ou de la gorge), obtenez des soins immédiatement.

Solutions contenant du calcium : l'interaction entre la ceftriaxone et les solutions contenant du calcium n'a été rapportée que pour les nouveau-nés. Pour toutes les autres personnes, on peut administrer la ceftriaxone avant ou après les solutions contenant du calcium à condition que les lignes de perfusion soient bien rincées entre les solutions. Pour les nouveau-nés de 10 semaines ou moins, on ne doit pas administrer de solutions contenant du calcium au cours des 5 jours qui précèdent ou qui suivent le traitement à la ceftriaxone.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : la ceftriaxone est transmise en petites quantités dans le lait maternel. Si vous allaitez votre enfant et que vous prenez de la ceftriaxone, il se peut que votre enfant soit affecté. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : les nouveau-nés et les enfants prématurés (jusqu'à l'âge de 10 semaines) ne doivent pas recevoir de solutions contenant du calcium dans les 5 jours précédant ou suivant un traitement avec de la ceftriaxone.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre la ceftriaxone et l'un des médicaments ci-après :

  • des médicaments anticoagulants (par ex. la warfarine);
  • des solutions injectées dans une veine qui contiennent du calcium;
  • le vaccin antityphoïdique.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Ceftriaxone-pour-injection-de-Sandoz-Canada