Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

L'ergotamine et la caféine sont utilisées ensemble pour soigner la migraine avec ou sans aura. L'ergotamine provoque la constriction des vaisseaux sanguins du cerveau, soulageant ainsi la douleur migraineuse causée par la dilatation des vaisseaux. La caféine facilite l'absorption de l'ergotamine dans le sang.

Les comprimés produisent une efficacité maximale lorsqu'ils sont pris dès le premier signe de migraine. Ce médicament n'est pas efficace pour traiter d'autres types de maux de tête. Le soulagement survient habituellement dans la demi-heure qui suit la prise du médicament. Si la douleur n'est pas soulagée après 30 minutes, une dose additionnelle peut être nécessaire (voir la section sur les doses maximales).

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

L'association ergotamine - caféine est un produit qui n'est plus fabriqué ni vendu au Canada sous aucun nom de marque. Cet article n'est disponible qu'à des fins de consultation. Si vous utilisez ce médicament, discutez avec votre médecin ou un pharmacien de vos options thérapeutiques.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Comprimés - adultes et adolescents de 12 ans et plus : la dose initiale recommandée pour l'adulte et le jeune de 12 ans et plus est de 2 comprimés dès le premier signe de migraine, puis de 1 comprimé à intervalles d'une demi-heure tant que la douleur n'est pas soulagée. S'il vous faut plus de 2 comprimés pour soulager la douleur, vous pourrez prendre une dose initiale de 3 comprimés, la prochaine fois. La dose maximale est de 6 comprimés par 24 heures ou de 10 comprimés par période de 7 jours.

Comprimés - enfants de 6 à 12 ans : la dose initiale recommandée pour l'enfant est de 1 comprimé dès le premier signe de migraine, puis de 1 comprimé à intervalles d'une demi-heure jusqu'au soulagement de la migraine, sans toutefois dépasser 3 comprimés par 24 heures ou 5 comprimés par période de 7 jours.

N'utilisez pas ce médicament pour prévenir la migraine.

Si vous avez besoin d'un autre médicament pour soulager la migraine, vous devez attendre au moins 6 à 8 heures avant de prendre un médicament qui contient de l'ergotamine ou de la dihydroergotamine, et au moins 24 heures avant de prendre les médicaments suivants : almotriptan, élétriptan, frovatriptan sumatriptan, naratriptan, rizatriptan ou zolmitriptan.

Conservez les comprimés à la température ambiante, en dessous de 25 °C.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

L'association ergotamine - caféine ne devrait pas s'employer dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à l'ergotamine, la caféine ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • l'allaitement ;
  • un enfant de moins de 6 ans ;
  • une grossesse en cours ou prévue ;
  • la prise des médicaments suivants :
    • les agents antifongiques (par ex. le kétoconazole, l'itraconazole) ;
    • les antibiotiques macrolides (par ex. l'érythromycine, la clarithromycine, la troléandomycine) ;
    • les inhibiteurs de la protéase (par ex. le ritonavir, le nelfinavir, l'indinavir) ;
  • des antécédents de maladie coronarienne ;
  • une infection interne ;
  • des troubles de la circulation sanguines ;
  • une détérioration de la fonction rénale ou hépatique ;
  • une pression artérielle gravement élevée.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent. Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • de la diarrhée, de la nausée ou des vomissements (en l'absence de tout autre signe de surdosage ou de troubles circulatoires) ;
  • des étourdissements ou de la somnolence (en l'absence de tout autre signe de surdosage ou de troubles circulatoires) ;
  • une sécheresse de la bouche ;
  • de la nervosité ou de l'agitation.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une boursouflure du visage ou une enflure des doigts, des pieds ou du bas des jambes.

Contactez immédiatement votre médecin si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une sensation de froideur, un engourdissement ou des picotements dans les doigts, les orteils ou au visage ;
  • une démangeaison de la peau ;
  • une faiblesse dans les jambes.
  • Signes de troubles circulatoires

  • de l'anxiété ou de la confusion (grave) ;
  • une altération de la vision ;
  • une douleur thoracique ;
  • une élévation de la pression artérielle ;
  • une douleur dans les bras, le bas du dos ou les jambes, en particulier si la douleur se déclare dans le mollet ou au talon pendant la marche ;
  • une pâleur, un bleuissement ou un refroidissement des mains ou des pieds (non causés par le froid et survenant avec d'autres effets énumérés ici) ;
  • des cloques rouges ou violacées sur les mains ou les pieds.
  • Signes de surdosage

  • des convulsions ;
  • de la diarrhée, de la nausée, des vomissements ou des maux d'estomac ou un ballonnement (grave) survenant avec d'autres signes de surdosage ou de troubles circulatoires ;
  • des étourdissements, de la somnolence ou une faiblesse (grave) survenant avec d'autres signes de surdosage ou de troubles circulatoires ;
  • une sécheresse de la bouche (excessive) ;
  • des battements de cœur rapides ou lents ;
  • des maux de tête plus fréquents et plus intenses qu'avant le traitement ;
  • un essoufflement ;
  • une excitation inaccoutumée ;
  • une altération de la vision.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Dépendance : la prise de l'association ergotamine - caféine pendant de longues périodes peut entraîner la dépendance et la nécessité d'augmenter progressivement la dose pour soulager les migraines ou pour prévenir les effets désagréables associés à l'arrêt du traitement.

Somnolence ou vigilance réduite : évitez les activités exigeant de la vigilance, comme conduire ou faire fonctionner des machines, jusqu'au moment où vous aurez déterminé votre sensibilité au médicament et son effet sur vos capacités de réaction.

Surdosage / usage prolongé : il est important de ne pas dépasser les doses maximales recommandées et d'éviter un usage excessif ou prolongé.

Une sécheresse excessive de la bouche et des troubles visuels sont des signes de surdosage ou d'hypersensibilité à ce type de médicament. Le cas échéant, le médecin peut recommander de réduire la dose.

Si vous soupçonnez un surdosage (absorption d'une quantité excessive de médicament), consultez immédiatement un médecin.

Grossesse : l'ergotamine peut avoir des effets néfastes pendant la grossesse. Les femmes enceintes ou susceptibles de le devenir ne doivent pas prendre ce médicament.

Allaitement : ce médicament passe dans le lait maternel et peut entraîner des vomissements et la diarrhée, affaiblir le pouls et déstabiliser la pression artérielle du nourrisson. Les femmes qui allaitent ne doivent pas prendre ce produit.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre l'association ergotamine - caféine et l'un des agents ci-après :

  • l'almotriptan ;
  • les agents antifongiques (par ex. le kétoconazole, l'itraconazole) ;
  • les bêtabloquants (par ex. le propranolol, le sotalol, le timolol) ;
  • l'élétriptan ;
  • le frovatriptan ;
  • les antibiotiques de la famille des macrolides (par ex. l'érythromycine, la clarithromycine, la télithromycine) ;
  • le naratriptan ;
  • les dérivés nitrés (par ex. la nitroglycérine, l'isosorbide) ;
  • la nicotine ;
  • d'autres dérivés de l'ergot de seigle (par ex le méthysergide, la dihydroergotamine, l'ergonovine, les mésylates ergoloïdes) ;
  • les inhibiteurs de la protéase (par ex. le ritonavir, le nelfinavir, l'indinavir) ;
  • le rizatriptan ;
  • le sumatriptan ;
  • le zolmitriptan.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments,
  • remplacer l'un des médicaments par un autre,
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux,
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Cafergot