Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La bétaméthasone en lavement appartient au groupe des médicaments appelés corticostéroïdes. Elle s'utilise pour soigner la rectocolite hémorragique et agit en atténuant l'inflammation.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque sac en plastique jetable de 100 mL contient 5 mg de bétaméthasone (sous forme de phosphate sodique de bétaméthasone) dans une solution tampon.

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose usuelle recommandée est 1 lavement par soir pendant 2 à 4 semaines. Votre médecin pourrait vous recommander de prolonger le traitement au-delà de 4 semaines si vous répondez bien au traitement.

Utilisation du lavement : allongez-vous sur le côté et tenez le contenant environ 2,5 cm à 5 cm au-dessus des hanches en insérant l'embout dans le rectum, afin de faire sortir le liquide librement du contenant sans le forcer. Suivez les instructions telles qu'indiquées par votre médecin et la notice d'emballage du produit.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

La bétaméthasone en lavement ne devrait pas s'employer dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la bétaméthasone ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • une vaccination par un vaccin contenant un virus vivant ;
  • des infections systémiques (dans l'ensemble de l'organisme).

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent. Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • des étourdissements,
  • une sudation accrue,
  • une peau fine et fragile,
  • un gain de poids inaccoutumé.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une douleur à l'abdomen ou l'estomac ;
  • des selles noires, goudronneuses ;
  • des plaques bleues ou violettes sur la peau ;
  • le remplissage ou l'arrondissage du visage ;
  • une vue brouillée ou une baisse de l'acuité visuelle ;
  • des maux de tête ;
  • une pression artérielle élevée ;
  • une cicatrisation imparfaite des blessures
  • une infection ;
  • des menstruations irrégulières ;
  • des modifications de l'humeur ;
  • une faiblesse musculaire, des crampes ou de la douleur ;
  • de l'ostéoporose ou des fractures ;
  • un gain de poids rapide ;
  • un saignement rectal, une sensation de cuisson, une démangeaison, de la douleur ou une desquamation non présent avant le début du traitement ;
  • une enflure des pieds ou de la partie inférieure des jambes ;
  • les symptômes d'un taux de sucre sanguin élevé (par ex. une soif excessive, une émission de l'urine excessive, une perte de poids).

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • des crises convulsives.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Stress et maladie : si vous êtes soumis à un stress inhabituel (par ex. un traumatisme, une infection), votre médecin pourrait vous prescrire un corticostéroïde à prendre par la bouche avant, pendant et après la situation éprouvante.

Troubles médicaux : signalez à votre médecin si vous avez des antécédents des troubles médicaux ci-après car un traitement par la bétaméthasone peut aggraver ces troubles ou nécessiter un suivi médical plus étroit :

  • une dépression,
  • un diabète,
  • de l'épilepsie,
  • un glaucome,
  • une insuffisance cardiaque,
  • une infection herpétique de l'œil,
  • une pression artérielle élevée,
  • une maladie du rein,
  • une maladie du foie,
  • une myasthénie grave,
  • de l'ostéoporose,
  • une psychose,
  • des troubles gastriques,
  • une tuberculose,
  • une hypothyroïdie.

Usage prolongé : un usage prolongé de corticostéroïdes comme la bétaméthasone peut entraîner des cataractes, des glaucomes, des infections oculaires et des ulcères gastriques. Votre médecin pourrait surveiller l'apparition de tels problèmes pendant le traitement

Arrêt du traitement : si vous employez ce médicament depuis plus de 2 semaines, ne cessez pas de l'utiliser sans en parler à votre médecin au préalable. Votre médecin pourrait vous demander de réduire graduellement la dose.

Vaccins : vous ne devriez pas recevoir le vaccin contre la variole ou d'autres vaccins pendant le traitement car ils pourraient ne pas être aussi efficaces et entraîner des complications. Si vous n'êtes pas vacciné contre la varicelle, évitez d'entrer en contact avec des personnes atteintes de la varicelle ou de zona.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : ce médicament peut passer dans le lait maternel. Si vous prenez ce médicament pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : le traitement par des corticostéroïdes comme la bétaméthasone peut influer sur la croissance et le développement des nourrissons, des enfants et des adolescents. L'usage pédiatrique de ce médicament devrait se limiter à la plus petite quantité efficace et à la durée la plus courte possible.

Aînés : les aînés devraient discuter des risques et bienfaits de ce médicament avec leur médecin car ils courent plus de risques d'effets secondaires et de complications.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre la bétaméthasone en lavement et l'un des agents ci-après :

  • l'acide acétylsalicylique (l'AAS),
  • l'atracurium,
  • le donépézil,
  • l'échinacée,
  • l'édrophonium,
  • les œstrogènes,
  • le natalizumab,
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS (par ex. le naproxène, l'ibuprofène, le diclofénac),
  • le pancuronium,
  • le phénobarbital,
  • la phénytoïne,
  • le pimécrolimus,
  • la pyridostigmine,
  • la rifampine,
  • le vaccin contre la variole,
  • d'autres vaccins,
  • le tacrolimus,
  • la warfarine.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments,
  • remplacer l'un des médicaments par un autre,
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux,
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Betnesol-rectal