Description

La typhoïde, également connue sous le nom de fièvre typhoïde ou de fièvre entérique est une infection provoquée par la bactérie Salmonella typhi.

La typhoïde infecte chaque année des millions de personnes dans le monde et environ 200 000 d'entres elles en meurent. Le nombre de personnes infectées chaque année par la typhoïde est très faible en Amérique du Nord, mais la typhoïde est courante dans les pays en voie de développement.

La typhoïde est généralement curable, mais certaines souches bactériennes deviennent de plus en plus résistantes aux antibiotiques. La plupart des Nord-Américains qui contractent la typhoïde sont infectés au cours d'un voyage dans les pays en voie de développement.

Sans traitement, de 10 % à 16 % des personnes infectées mourront de la typhoïde. Cette proportion descend à 1 % lorsque les personnes sont traitées rapidement.

Causes

La typhoïde se transmet généralement par l'eau ou les aliments, sensiblement de la même façon que le choléra. Les personnes infectées excrètent des bactéries vivantes dans leurs selles et leur urine. Elles sont généralement contagieuses quelques jours avant de développer des symptômes et ne savent donc pas qu'elles devraient prendre des précautions particulières. Si elles ne se lavent pas correctement les mains, le bacille de la typhoïde peut être transmis aux aliments ou à l'eau et de là, infecter une autre personne. Il peut aussi être transmis directement de personne à personne par des doigts contaminés.

Environ 3 % des personnes infectées, traitées ou non, deviennent des porteuses asymptomatiques de la Salmonella typhi. Cela signifie qu'elles continuent à passer des bactéries dans leurs selles pendant au moins un an, et souvent à vie, sans ressentir aucun symptôme de la typhoïde. Il y a un petit nombre de porteurs de la typhoïde dans tous les pays. Même le Canada et les États-Unis signalent des douzaines de cas de transmissions locales de la typhoïde chaque année, bien que dans ces pays la plupart des cas se rencontrent chez des voyageurs ou des immigrants, déjà malades quand ils arrivent.

Symptômes et Complications

Les symptômes apparaissent généralement 1 ou 2 semaines après l'infection, mais peuvent prendre jusqu'à 3 semaines avant de se manifester. La typhoïde entraîne habituellement une fièvre élevée et soutenue, allant souvent jusqu'à 40 °C (104 °F) et un épuisement extrême.

D'autres symptômes habituels sont :

  • de la constipation;
  • des douleurs d'estomac;
  • un mal de gorge.
  • des maux de tête;
  • une perte d'appétit;
  • une toux.

Parmi les symptômes plus rares, on trouve :

  • du délire;
  • de la diarrhée;
  • des saignements par le rectum;
  • des taches roses temporaires sur le tronc et la poitrine.

Avec un traitement aux antibiotiques, les symptômes commencent à régresser après 5 à 7 jours, mais sans traitement ils continuent de s'aggraver pendant plusieurs semaines, et plus de 10 % des personnes non soignées peuvent mourir.

Un petit nombre des personnes qui guérissent de la typhoïde peuvent avoir une récidive de leurs symptômes quelques semaines plus tard. Le second accès tend à être moins sévère que le premier et disparaît rapidement après un nouveau traitement.

Beaucoup de personnes souffrent de légers saignements intestinaux, qui ne sont importants que dans une petite minorité de cas. Le danger principal de la typhoïde est les perforations de l'intestin grêle qu'elle provoque, par lesquelles les bactéries se répandent dans la cavité abdominale, causant une péritonite, souvent mortelle.

D'autres complications de la typhoïde surviennent lorsque de grandes quantités de bactéries s'introduisent dans la circulation sanguine, provoquant une bactériémie. Elles peuvent atteindre les poumons, provoquant une pneumonie, ou l'enveloppe du cerveau (méningite), les os (ostéomyélite), les valves du cœur (endocardite), les reins (glomérulonéphrite), l'appareil génital ou urinaire, ou les muscles. Une hépatite (inflammation du foie) est une autre complication possible.

Diagnostic

Votre médecin vous posera des questions sur vos symptômes et il vous fera subir un examen physique. S'il soupçonne une fièvre typhoïde, il voudra confirmer son diagnostic à l'aide de cultures d'échantillons de sang ou de selles, et aussi, mais rarement, de moelle osseuse. Il est également possible d'utiliser une analyse sanguine qui recherche la présence d'anticorps. Toutefois, ce test n'est pas très précis. Votre médecin pourra demander d'autres analyses pour éliminer la présence d'autres affections qui provoquent des symptômes semblables à ceux de la typhoïde.

Traitement et Prévention

Le principal traitement pour la typhoïde, comme pour la plupart des autres maladies diarrhéiques, est l'utilisation d'une solution orale de réhydratation. La typhoïde est également traitée avec des antibiotiques (par ex. la ceftriaxone, la lévofloxacine, la ciprofloxacine)* qui éliminent habituellement les symptômes en moins d'une semaine. Les personnes dont l'infection est grave peuvent également être traitées avec des glucocorticoïdes comme de la dexaméthasone.

Très peu de personnes meurent de la typhoïde si elles sont traitées adéquatement. Elles sont toutefois susceptibles d'être contagieuses pendant au moins une semaine après la disparition des symptômes. Certaines personnes demeurent contagieuses pendant trois mois ou plus et continuent à excréter l'organisme infectieux dans leurs selles. Les chances de devenir un porteur chronique sont faibles, sauf chez les personnes souffrant d'une maladie de la vésicule biliaire.

En se lavant soigneusement les mains après chaque passage aux toilettes et avant de préparer les aliments, on évitera la transmission de la bactérie. Les porteurs peuvent être traités avec des antibiotiques pendant 4 à 6 semaines.

Vous pouvez contracter la fièvre typhoïde presque partout dans le monde, mais cela reste très rare dans les pays développés. Votre risque de contracter la fièvre typhoïde est accru si vous voyagez dans les zones en développement de l'Asie, de l'Afrique et de l'Amérique latine.

La prévention de la typhoïde consiste essentiellement à éviter les aliments et l'eau contaminés. Ces mêmes règles d'hygiène vous aideront également à vous protéger contre des maladies telles que le choléra et l'hépatite A, qui sont transmises de la même façon. Suivez ces conseils afin de minimiser vos risques :

  • faites bouillir ou désinfectez toute eau avant de la boire – des comprimés et du liquide désinfectants sont disponibles dans les pharmacies – ou buvez des breuvages embouteillés commercialement (des boissons gazeuses de préférence);
  • pelez tous les fruits et légumes avant de les manger;
  • éloignez les mouches de la nourriture;
  • méfiez-vous des glaçons, des crèmes glacées et du lait non pasteurisé, qui peuvent facilement être contaminés;
  • cuisez bien tous les aliments et mangez-les pendant qu'ils sont chauds;
  • méfiez-vous des aliments « dangereux » – crustacés, salades, fruits et légumes crus;
  • ne mangez pas les aliments ou les boissons offertes par les vendeurs ambulants.

Il existe des vaccins contre la typhoïde qui offrent une protection d'environ 50 % pendant 3 à 7 ans. La durée de la protection dépend du vaccin utilisé. Le vaccin est disponible en gélule ou en poudre à prendre par voie orale, et aussi sous forme d'injection. Votre médecin déterminera la forme la plus indiquée pour vous ou pour vos enfants. Même les personnes vaccinées doivent suivre les consignes d'hygiène alimentaire énumérées ci-dessus. Il est préférable de se faire immuniser au moins 7 à 14 jours avant une exposition éventuelle (selon le vaccin employé).


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.