Description

La maladie de Huntington, également appelée chorée de Huntington, est une affection héréditaire qui touche le cerveau, tout particulièrement les noyaux gris centraux (situés profondément dans le cerveau).

Cette maladie obéit à un mode de transmission autosomique dominant, c'est-à-dire que si un parent est atteint de la maladie, chaque enfant a un risque de 50 % d'en hériter. La maladie de Huntington est assez rare. Environ 2,7 personnes sur 100 000 en sont atteintes à travers le monde, dont 5,7 sur 100 000 en Europe, en Amérique du Nord et en Australie, et 0,4 sur 100 000 en Asie.

La maladie détruit les cellules nerveuses (neurones) dans certaines parties du cerveau; il en résulte une baisse des taux de neurotransmetteurs, ces substances responsables de la transmission des signaux dans le cerveau. La maladie de Huntington est caractérisée par des mouvements involontaires, une perte des capacités mentales et des changements touchant la personnalité ou le comportement.

Causes

La maladie de Huntington est causée par la mutation d'un gène chargé de la production d'une protéine appelée huntingtine. On ne comprend pas encore très bien le rôle de cette protéine dans le fonctionnement normal du cerveau.

Symptômes et Complications

Le début de la maladie est lent et subtil. Les premiers symptômes font habituellement leur apparition au cours de la quatrième ou cinquième décennie de vie, bien qu'ils puissent aussi se manifester au cours de l'enfance ou de la soixantaine.

Au tout premier stade de la maladie, on peut observer des changements de personnalité, tels que dépression et démence, ou d'autres changements psychiatriques. Ceux-ci peuvent survenir avant ou en même temps que les troubles du mouvement. Des mouvements anormaux se déclarent d'un côté du corps, généralement au niveau des bras et du visage. Les mouvements faciaux (légères grimaces) et les problèmes d'élocution figurent parmi les symptômes. Quand la personne est en proie à des émotions, les symptômes ont tendance à s'accentuer et à empirer.

À mesure que la maladie évolue, les mouvements anormaux, presque violents, s'accélèrent et apparaissent sans raison. Le patient est atteint de la danse de Saint-Guy (chorée). Le stade avancé s'accompagne de signes de démence souvent graves.

Les personnes atteintes de cette maladie finissent par être incapables de prendre soin d'elles-mêmes et ont besoin d'aide dans toutes les tâches et activités quotidiennes, par exemple, pour l'alimentation et l'hygiène personnelle. Souvent, elles doivent être alitées et peuvent souffrir de complications telles qu'une insuffisance cardiaque congestive ou une pneumonie.

Diagnostic

Au cours d'un examen physique, le médecin recherche des mouvements involontaires et irréguliers et des signes de dégénérescence musculaire, intellectuelle ou mentale. Les antécédents familiaux de cette maladie aident les médecins à diagnostiquer la maladie de Huntington, et l'analyse d'ADN décèle les anomalies génétiques.

La tomodensitométrie ou l'imagerie par résonance magnétique (IRM), dont le but est d'identifier les zones du cerveau (noyau caudé) qui sont atrophiées (ou réduites), sont d'autres examens possibles.

Traitement et Prévention

Cette maladie est incurable. Le traitement vise à soulager les symptômes et à faciliter la vie des personnes. En règle générale, les médicaments sont employés pour aider à empêcher les mouvements musculaires anormaux; ces médicaments sont, entre autres, des tranquillisants, des benzodiazépines, des neuroleptiques et des médicaments qui agissent sur le système nerveux, telle la tétrabénazine*.

Puisque les symptômes de cette maladie apparaissent tardivement, vous pouvez la transmettre à vos enfants avant même de savoir que vous en êtes atteint. Si vous avez des antécédents familiaux de la maladie de Huntington, il peut être souhaitable de procéder à un examen génétique avant de décider d'avoir des enfants. Un bon conseiller en génétique peut vous aider à envisager les divers aspects de cette question épineuse et à prendre une décision éclairée.


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/condition/getcondition/Maladie-de-Huntington