Description

La conjonctivite est un trouble oculaire commun. Il s'agit d'une inflammation de la conjonctive, membrane qui recouvre la partie blanche de l'œil et l'intérieur de la paupière. Cette membrane comporte de petits vaisseaux sanguins dont le volume augmente lorsque la conjonctive est irritée. L'élargissement des vaisseaux sanguins cause la rougeur de l'œil.

Causes

La conjonctivite est un trouble oculaire commun. Il s'agit d'une inflammation de la conjonctive, membrane qui recouvre la partie blanche de l'œil et l'intérieur de la paupière. Cette membrane comporte de petits vaisseaux sanguins dont le volume augmente lorsque la conjonctive est irritée. L'élargissement des vaisseaux sanguins cause la rougeur de l'œil.

Symptômes et Complications

Parmi les signes et symptômes de la conjonctivite, on retrouve :

  • des écoulements semblables à du pus;
  • un larmoiement;
  • une rougeur;
  • une sensation de brûlure, d'égratignure ou d'abrasion;
  • une sensibilité à la lumière.

Les complications graves de la conjonctivite sont rares.

Diagnostic

Lorsque l'œil est rouge et enflammé, on peut supposer qu'il s'agit d'une conjonctivite. Lorsqu'une personne atteinte d'un rhume contracte soudainement une conjonctivite qui ne provoque pas beaucoup d'inconfort, il peut s'agir d'une conjonctivite virale. Les personnes qui ont les yeux rouges et souffrent de démangeaisons au début de la saison d'allergie sont probablement atteintes d'une conjonctivite allergique.

Les virus et les bactéries se développent généralement dans un œil, puis infectent l'autre œil après 2 ou 5 jours. Par contre, si l'irritation ne persiste que dans un œil, il est possible qu'elle soit provoquée par un corps étranger ou une substance chimique.

On doit consulter un médecin ou un professionnel de la santé dans les cas ci-après :

  • un œil douloureux ou très rouge, une vue brouillée ou une sensibilité inhabituelle à la lumière;
  • l'irritation persiste après 2 ou 3 jours de traitement;
  • une aggravation de l'irritation après 2 jours;
  • une récidive de l'affection;
  • la présence d'une affection sous-jacente comme le diabète;
  • un enfant contracte une conjonctivite.

Traitement et Prévention

Le traitement de la conjonctivite dépend de sa cause. L'application de compresses fraîches ou tièdes 3 ou 4 fois par jour et le recours à un collyre (des gouttes pour les yeux), comme des larmes artificielles, peuvent soulager la conjonctivite virale. Toute personne qui pense souffrir de conjonctivite virale devrait consulter un médecin.

Les larmes artificielles, ou un collyre antihistaminique, peuvent soulager la conjonctivite allergique. Ce dernier comprend la lévocabastine* et l'émédastine. On a également mis en évidence l'efficacité du collyre à base de stabilisants mastocytaires, des médicaments empêchant la libération d'histamines dans la prévention et le traitement de la conjonctivite allergique. Parmi ces médicaments figurent le nédocromil, le cromoglycate sodique et le lodoxamide.

Les collyres (gouttes pour les yeux) qui contiennent de l'olopatadine ou du kétotifène possèdent des propriétés antihistaminiques, anti-inflammatoires et stabilisatrices des mastocytes. Un collyre aux stéroïdes (par ex. la dexaméthasone, la prednisolone ou la fluorométholone) peut être prescrit dans certains cas contre les réactions allergiques extrêmes. La prise orale d'antihistaminiques peut s'avérer utile dans le traitement de la conjonctivite allergique. Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Si des bactéries sont la cause de la conjonctivite, un onguent ou un collyre antibiotique est généralement prescrit. Les produits délivrés sans ordonnance comprennent un collyre ou un onguent qui contient une association de polymyxine B, de bacitracine et de gramicidine. Demandez conseil à votre pharmacien avant d'utiliser ce traitement et assurez-vous de prendre rendez-vous avec un médecin si l'affection s'aggrave ou si elle ne s'améliore pas dans un délai de 2 jours.

Il existe de nombreux médicaments délivrés sur ordonnance pour traiter la conjonctivite bactérienne. Parmi les collyres ou les onguents qui peuvent être prescrits pour traiter la conjonctivite bactérienne, on retrouve la gentamicine, l'érythromycine, la ciprofloxacine, la gatifloxacine, l'acide fusidique, la moxifloxacine et l'ofloxacine. Lorsqu'un enfant est atteint de conjonctivite, aucun traitement ne devrait être employé avant d'avoir consulté un médecin.

En présence d'une personne qui souffre de conjonctivite infectieuse, il importe d'éviter de toucher son visage, ses mains ou les objets qu'elle a utilisés. On doit se laver les mains fréquemment, ne pas utiliser ses serviettes, ses taies d'oreiller, ses débarbouillettes ni le savon dont elle se sert. La personne infectée doit également laver fréquemment ses mains, ses serviettes, ses débarbouillettes et ses taies d'oreiller afin de favoriser la guérison de la conjonctivite. Elle doit aussi jeter les produits de maquillage pour les yeux et s'en procurer de nouveaux afin d'éviter de se réinfecter les yeux.

On doit apprendre aux enfants à se moucher avec soin et à recouvrir leur nez et leur bouche lorsqu'ils toussent ou éternuent. Les enfants prennent parfois l'habitude de s'essuyer le nez en effectuant un mouvement vers le haut avec la paume de la main. On doit les inciter à abandonner cette mauvaise habitude.

La conjonctivite provoquée par des produits allergènes ou irritants n'est pas contagieuse, mais elle est difficile à éviter. On ne peut pas prévoir tous les éléments qui peuvent incommoder les yeux. La meilleure solution consiste à se tenir loin des irritants évidents, par exemple en portant des lunettes étanches pour se baigner et en évitant les pièces emplies de fumée. Quant à la conjonctivite allergique, la meilleure manière de la prévenir est d'éviter les allergènes offensants. Il est recommandé de maintenir les fenêtres fermées pendant les mois chauds afin d'empêcher les pollens et moisissures d'entrer.


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/condition/getcondition/Conjonctivite