Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Rhume et grippe

Comment attraper un rhume

Au fur et à mesure que le calendrier perd ses pages et que l'automne glisse vers l'hiver, nous nous approchons à contrecœur vers l'inévitable saison du rhume et de la grippe. Vous savez que vous avez attrapé un rhume dès que vous ressentez une sorte de gratouillement dans la gorge. Et vous savez que ce signe annonce une semaine de symptômes constants - une gorge desséchée et douloureuse, un nez bouché, des quintes de toux et des accès d'éternuements. Vous ne voulez pas risquer de manquer ces petits agréments de la vie? Voici quelques astuces qui vous permettront d'attraper un rhume à coup sûr :

  • soyez à l'affût des éternuements. Les virus du rhume se transmettent au moyen des mucosités et de la salive que les éternuements et la toux projettent hors du corps. Donc, si vous voulez vraiment attraper un rhume, essayez de vous tenir près de quelqu'un qui en a déjà un;
  • touchez à tout sans jamais vous laver les mains. La plupart des germes responsables d'un rhume se trouvent en suspension dans l'air, mais beaucoup d'entre eux se déplacent sur nos mains. Lavez-vous bien les mains ou employez des désinfectants pour les mains afin d'enlever un grand nombre de ces germes, mais les virus du rhume peuvent se tapir sur tout ce que les mains ont touché : les boutons de porte, les dispositifs de chasse des toilettes, les téléphones, les poteaux de l'autobus ou du métro, les téléphones cellulaires des amis et parents et la poignée des chariots d'épicerie. Sans oublier non plus les machines au gym ni les boutons des guichets automatiques bancaires. Alors, allez-y touchez à tout - surtout à votre nez et votre bouche!
  • mettez votre nez dehors. La température baisse et vous vous enveloppez dans des manteaux, des écharpes et des gants, mais vous oubliez souvent d'emmitoufler votre nez. D'après l'une des théories faisant foi dans le domaine de l'attrape-rhume, lorsque vous avez froid au nez, vous résistez moins bien à l'infection;
  • marchez pieds nus quand il fait froid. Votre grand-maman vous a probablement prévenu que vous alliez « attraper votre mort » si vous osiez sortir l'hiver quand vos cheveux étaient encore mouillés. Eh bien, il semblerait qu'elle avait en partie raison. Vous voyez, la plupart d'entre nous transportent tout le temps les virus du rhume, mais sans en montrer les symptômes. Des chercheurs à l'université de Cardiff, au pays de Galles, suggèrent que les vaisseaux sanguins du nez se resserrent lorsque vous avez froid aux pieds. Dans ces circonstances, votre nez a beaucoup de mal à combattre le virus, et les symptômes du rhume apparaissent à la vitesse grand V. Il semble alors que nous venons tout juste d'« attraper » un rhume, mais en fait il attendait depuis longtemps qu'un refroidissement lui donne l'occasion de se manifester;
  • traînez dans la ville. les villes pullulent de porteurs de virus que ce soient les systèmes de ventilation des immeubles ou les personnes qui se déplacent à pied, en autobus et en voitures, les enfants sur le chemin de l'école ou de la maison, les personnes qui se croisent en se rendant dans des hôpitaux, des centres commerciaux et dans un nombre quasi illimité de lieux de rassemblement public;
  • évitez de maîtriser vos réactions au stress. Un rhume vous tente? Faites-vous du souci! Angoissez-vous! C'est comme ci cette tension pouvait miner votre résistance à l'infection;
  • arrêtez le processus de vieillissement. La sagesse vient avec l'âge, et cet axiome se vérifie aussi avec votre système immunitaire. À chaque fois que vous livrez bataille à un rhume, votre système immunitaire produit de plus en plus d'anticorps et confronte de plus en plus astucieusement les nouveaux virus qui se présentent;
  • célébrez votre appartenance au genre humain. Ce n'est pas étonnant que l'on appelle cette affection le rhume banal : plus de 200 virus différents circulent et infectent tous les ans le genre humain, causant des symptômes aussi familiers que désagréables. Les adultes contractent de 2 à 5 rhumes en moyenne chaque année tandis que les jeunes enfants ont de 7 à 10 épisodes de reniflements et d'éternuements.

Il faut bien admettre, en toute sincérité, qu'il est difficile de repousser tous les virus qui engendrent les symptômes du rhume. Mais vous pouvez diminuer votre risque en renversant les incitations de ces astuces - enfin, sauf les deux dernières!

  • Couvrez votre bouche quand vous éternuez et toussez. Éloignez les germes de vos mains en prenant l'habitude de tousser et d'éternuer dans le creux de votre coude. Et, bien sûr, restez à l'écart de la ligne de tir des germes provenant des autres personnes.
  • Abstenez-vous autant que possible de toucher votre nez, vos yeux ou votre bouche en public. Lavez vos mains à l'eau et au savon souvent et pendant au moins 15 à 30 secondes - c'est encore la meilleure façon d'éliminer les germes que vous avez recueillis en touchant aux objets qui vous entourent. Les désinfectants pour les mains vous permettront de tenir jusqu'à ce que vous parveniez à un lavabo.
  • Apprenez à faire front aux situations stressantes.
  • Emmitouflez-vous quand vous vous apprêtez à sortir dans le froid, et n'oubliez pas que votre pauvre nez est vulnérable!
  • Essayez d'éviter les endroits pleins de monde durant la période où la contagion atteint son pic pour la saison. Absentez-vous du travail ou de l'école quand vous êtes malade pour éviter de transmettre le rhume que vous avez attrapé avec tant de « succès » .

Amy Toffelmire [traduction]


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens