Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Infections et virus

L'herpès chez les bébés : traitement

—Stephen L. Sacks, MD, FRCPC, révision assurée par l'équipe médicale de MediResource

Chez les bébés une infection herpétique est appelée herpès néonatal. Ce type d'infection survient chez les nouveau-nés et il est causé par le virus de l'herpès simplex (aussi connu sous le nom de virus herpétique humain). Bien que le virus de l'herpès simplex de type 1 (HSV1, aussi appelé VHH1) et le virus de l'herpès simplex de type2 (HSV2, aussi appelé VHH2) soient tous deux susceptibles de provoquer l'herpès néonatal, la plupart des cas sont dus au HSV2. La transmission a lieu lorsqu'un parent atteint d'un herpès oral ou génital passe le virus au bébé avant, pendant ou très tôt après la naissance du bébé. La maladie peut affecter la peau, les yeux, la bouche, les poumons, le foie, les reins, le cœur ou le système nerveux central (le cerveau et la moelle épinière).

Il existe quelques lacunes dans le traitement pour l'herpès néonatal.

La première, c'est que le traitement ne répare pas les dommages antérieurs, bien qu'il puisse probablement les empêcher de s'aggraver.

La seconde, c'est que le traitement ne guérit pas l'herpès - il aide seulement à soulager les symptômes. Il arrive que le virus se camoufle dans l'organisme (devenir latent) pour ne réapparaître que plus tard au cours de la vie.

L'herpès néonatal doit être détecté et traité très rapidement. Si un nouveau-né tombe malade et que sa mère a des antécédents d'herpès, elle doit s'assurer que le pédiatre connaît son histoire. Si le père ou un autre partenaire sexuel de la mère souffre d'herpès, ce fait est important, car la mère est possiblement porteuse du virus sans le savoir. Souvenez-vous aussi que l'herpès néonatal peut survenir alors que les deux parents n'ont jamais eu, à leur connaissance, des lésions d'herpès d'aucune sorte. Assurez-vous que le pédiatre ou un autre professionnel des soins de santé vous explique la manières dont les risques d'herpès ou d'autres problèmes de santé sont évalués. Si le médecin écarte la possibilité d'un herpès, a-t-il alors une bonne raison de le faire? Il existe certainement des raisons médicales valables pour ne pas envisager un diagnostic d'herpès chez un nouveau-né, mais vous devriez le suggérer, rien que pour vous assurer que votre médecin n'a pas exclu cette hypothèse. Si votre médecin ne considère pas l'herpès comme une possibilité, il ou elle devrait vous expliquer pourquoi.

Pharmacothérapie

Le médicament antiviral acyclovir (Zovirax®) est utilisé pour traiter l'herpès néonatal. Il est habituellement donné en injection. Il ne peut pas guérir pas l'herpès ni réparer les dommages déjà causés, mais il peut soulager les symptômes et diminuer les risques de dommages futurs.

Les médecins sont désormais capables de diagnostiquer l'herpès néonatal beaucoup plus rapidement et à un stade beaucoup plus bénin que par le passé. Ceci signifie une plus grande probabilité de meilleurs résultats pour les nouveaux-nés infectés par l'herpès. Toutefois, il arrive encore trop souvent que le diagnostic soit fait après que le nouveau-né a subi des dommages irréversibles. Un traitement à l'acyclovir devrait être entrepris si :

  • une infection est soupçonnée (p. ex . : présence de lésions sur la peau du nouveau-né) ou
  • si les analyses de laboratoire indiquent une infection ou
  • si au moment de l'accouchement, la mère du nouveau-né a une infection d'herpès génital primaire (première fois).

Bien que le traitement pour l'herpès existe, il n'opère pas la guérison. La prévention de l'herpès néonatal constitue un défi. La prévention de l'infection chez les parents réduit les risques pour le nouveau-né. Bien qu'un vaccin soit présentement à l'étude, il nécessite des recherches supplémentaires.

N'importe quelle utilisation de médicament, surtout pour les bébés et les jeunes enfants, ne doit être entreprise que sur un conseil avisé du médecin, avec une prescription et un suivi. Ce problème et d'autres doivent être abordés avec le pédiatre de votre enfant. Dans le futur, nous serons peut-être capables de protéger l'enfant avec des vaccins pour la mère et (ou) pour l'enfant, et les traiter avec des médicaments plus efficaces.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens