;
  • La fidélité ne vous protège pas contre l'infection par le VPH.

  • Voici les faits les plus importants au sujet de la vaccination contre le VPH.

  • Selon vous, quelle est la principale raison de passer un test Pap ?

  • Il existe deux vaccins qui aident à protéger contre certains types du virus du papillome humain (VPH). Ces vaccins ont été approuvés pour une utilisation au Canada, aux États-Unis et dans beaucoup d'autres pays. La vaccination anti-VPH est offerte aux filles et aux jeunes femmes d'au moins 9 ans. L'un des vaccin peut s'employer pour les garçons et les jeunes hommes de 9 à 26 ans.

  • Les verrues génitales ne représentent pas le sujet le plus facile à aborder, mais il s’agit d’une question sur laquelle vous devriez vous renseigner pour savoir, notamment, comment ne pas les contracter. Les verrues génitales sont surtout causées par deux types du virus du papillome humain (VPH). Apprenez-en davantage sur les verrrues génitales et sur les moyens de les prévenir.

  • Une consultation chez le médecin est une excellente façon d'en apprendre plus sur la prévention de l'infection par le VPH et des problèmes qu'elle peut causer, tels le cancer du col de l'utérus et les verrues génitales. Pour tirer le maximum de votre consultation chez le médecin, lisez ce qui suit.

  • Liz Ellwood, une jeune femme de 25 ans ayant survécu à un cancer du col de l'utérus, raconte sa lutte contre la maladie. Voici l'occasion de tirer la leçon du combat qu'elle a mené et d'en savoir plus sur le lien existant entre le VPH et le cancer du col de l'utérus.

  • Beaucoup d'information circule présentement sur le VPH (virus du papillome humain), mais il est parfois difficile de distinguer quels sont les faits et les mythes. Connaissez-vous bien le VPH, le test Pap et les façons de vous protéger contre le VPH ?

Ressources supplémentaires