;
  • Si vous croyez avoir une vessie hyperactive et que vous avez pris la décision de consulter votre médecin pour connaître les options thérapeutiques qui s'offrent à vous, vous avez déjà franchi une première étape importante vers le soulagement de vos symptômes.

  • Il existe de nombreuses solutions thérapeutiques non médicamenteuses contre la vessie hyperactive, notamment : des changements des habitudes de vie les exercices de Kegel la rééducation vésicale l'électrostimulation fonctionnelle la rétroaction biologique des interventions chirurgicales L'Association des urologues du Canada (AUC) recommande de commencer par des changements des habitudes de vie et la rééducation vésicale avant d'envisager le recours à d'autres types de traitement.

  • Si vous présentez des symptômes de vessie hyperactive, ne soyez pas gêné d'en parler à votre médecin. N'oubliez pas qu'il s'agit d'une affection médicale bien réelle qui peut être traitée. Les médicaments qui font partie d'une classe appelée anticholinergiques sont les plus utilisés dans le traitement de la vessie hyperactive.

  • Traitements non médicamenteux Le système de soins de santé canadien paie les services hospitaliers et médicaux dont les Canadiens ont besoin. Les interventions chirurgicales et autres traitements médicaux nécessaires à la prise en charge de la vessie hyperactive entrent dans cette catégorie et sont donc susceptibles d'être remboursés.

Ressources supplémentaires