Ce vaccin peut contribuer à protéger votre enfant contre trois maladies courantes : la rougeole, les oreillons et la rubéole.

La rougeole est causée par un virus qui se transmet en toussant ou en éternuant. La fièvre, la toux, la conjonctivite (rougeur des yeux), l'écoulement nasal et les éruptions et rougeurs cutanées (lesquelles apparaissent en général quelques jours après les premiers symptômes) font partie des symptômes de la rougeole et peuvent durer de une à deux semaines. Cette maladie peut entraîner certaines complications comme une pneumonie, une otite (infection de l'oreille), une surdité, des lésions cérébrales, des crises convulsives et même la mort.

Les oreillons sont aussi causés par un virus. Cette maladie est transmise par la toux, les éternuements et par les contacts physiques personnels. La fièvre, les maux de tête et l'enflure douloureuse des joues et du cou font partie des symptômes de cette maladie. Les oreillons peuvent aussi entraîner de graves complications comme la surdité, des lésions cérébrales ou encore une infertilité (incapacité d'avoir des enfants).

La rubéole est causée par un virus transmis par un contact physique personnel ou encore par la toux ou les éternuements. La rubéole est une maladie plus légère que la rougeole, qui entraîne des éruptions cutanées, une légère fièvre, une enflure des ganglions et des symptômes semblables à ceux d'un rhume ordinaire. Si une femme enceinte est infectée par la rubéole, son bébé risque de naître avec certains problèmes permanents comme la cécité, la surdité et des lésions cérébrales.

Pour bénéficier d'une protection optimale de ce vaccin, votre enfant doit recevoir toutes les doses au moment approprié. Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) de Santé Canada recommande pour la majorité des nourrissons et des enfants l'administration de deux doses de vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. Les recommandations quant au moment d'administration des doses varient légèrement selon la province ou le territoire. Consultez le calendrier de vaccination correspondant à votre province ou à votre territoire ou consultez le professionnel de la santé de votre enfant pour déterminer quels sont les moments où votre enfant devrait recevoir ses doses pour bénéficier d'une protection optimale de la vaccination.

Le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole n'est pas destiné à traiter une infection évolutive. Comme c'est le cas pour les autres vaccins, ce vaccin ne protège pas nécessairement la totalité des gens qui le reçoivent et peut avoir des effets secondaires.