Ce vaccin peut aider à protéger votre enfant de quatre maladies importantes : la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite, plus simplement appelée polio.

La diphtérie est causée par une bactérie (Corynebacterium diphtheriæ) qui se transmet par la toux, les éternuements et le contact étroit avec des gouttelettes provenant de la bouche, du nez, de la gorge ou de la peau d'une personne infectée. La fièvre, les maux de gorge et l'enflure des ganglions du cou font partie des symptômes de la diphtérie. Cette maladie peut aussi entraîner la formation de plaques de pus de teinte grise ou noire dans la gorge. Ces plaques peuvent grossir et former une membrane qui risque de bloquer la trachée et d'entraîner ainsi une suffocation. La diphtérie peut causer des lésions au cœur, aux nerfs, aux reins et une paralysie, et même la mort.

Le tétanos est causé par une bactérie (Clostridium tetani) présente dans la terre, la poussière, le fumier et la salive. Le tétanos ne se transmet pas d'une personne à l'autre. La transmission se fait lorsqu'une plaie ouverte (en général une incision profonde causée par exemple par un couteau ou en marchant sur un clou rouillé) est contaminée par la terre qui contient cette bactérie. La bactérie entraîne un empoisonnement qui se manifeste par des spasmes musculaires douloureux. Ces spasmes commencent souvent dans la mâchoire et peuvent se propager dans le reste du corps. Cela peut entraîner de la difficulté à avaler, une suffocation et même la mort.

La coqueluche est causée par une bactérie (Bordatella pertussis) et se transmet par la toux et les éternuements. Cela provoque une toux sévère, successive et répétée, qui peut entraîner des vomissements, une suffocation et bloquer la respiration. Il arrive que la coqueluche entraîne des crises convulsives, des lésions cérébrales ou une pneumonie.

La poliomyélite, plus simplement appelée polio, est causée par un virus (poliovirus) et se propage par l'ingestion de nourriture ou d'eau qui ont été contaminées par les selles d'une personne infectée. La fièvre, une raideur du cou et du dos, l'angine, les maux de tête et la fatigue font partie des symptômes de la poliomyélite. Cette maladie peut également entraîner une faiblesse musculaire et une paralysie permanentes. Dans un cas sur cent environ de poliomyélite, la personne restera paralysée à vie.

Différents vaccins offrent une protection contre ces maladies :

  • Vaccin DCaT-VPI (diphtérie, coqueluche acellulaire, tétanos, poliomyélite inactivée) : utilisé chez les nourrissons et les jeunes enfants (de moins de 7 ans) ;
  • Vaccin dcaT (diphtérie, coqueluche acellulaire, tétanos) : utilisé chez les adolescents qui ont reçu plus tôt dans leur vie le vaccin DCaT-VPI ou après l'âge de 7 ans chez ceux qui n'ont pas reçu le vaccin DCaT-VPI ;
  • Vaccin dT (diphtérie et tétanos) : utilisé chez l'adulte, en général tous les 10 ans, comme « injection de rappel » dans le but de préserver l'immunité contre le tétanos et la diphtérie.

Pour bénéficier d'une protection maximale, votre enfant doit recevoir toutes les doses du vaccin au moment approprié. Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) de Santé Canada recommande pour la majorité des nourrissons et des enfants l'administration de quatre ou cinq doses du vaccin DCaT-VPI, selon l'âge au moment de l'injection de la quatrième dose. Les recommandations quant au moment d'administration des doses de vaccin varient légèrement selon la province ou le territoire. Consultez le calendrier de vaccination correspondant à votre province ou à votre territoire ou consultez le professionnel de la santé de votre enfant pour déterminer quels sont les moments où votre enfant devrait recevoir ses doses pour bénéficier d'une protection optimale de la vaccination.

Le vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite n'est pas destiné à traiter une infection évolutive. Comme c'est le cas pour les autres vaccins, ce vaccin ne protège pas nécessairement la totalité des gens qui le reçoivent et peut avoir des effets secondaires.