Le Traqueur des maux de tête est un outil important à la prise en charge des maux de tête : c'est une façon de " mesurer " vos maux de tête, tout comme quelqu'un qui a une pression artérielle élevée mesure et note les chiffres de sa pression artérielle.

Afin de " mesurer " vos maux de tête, vous devrez consigner un certain nombre de détails se rapportant à chaque crise. Le Traqueur des maux de tête comporte 2 éléments : 1) le calendrier mensuel des maux de tête, 2) le tableau de données sur les maux de tête

Dans le calendrier mensuel des maux de tête, vous consignez la date et l'heure de chaque crise, le médicament utilisé ainsi que le début d'un cycle menstruel.

Dans le tableau de données sur les maux de tête, en plus des détails consignés dans le calendrier, vous notez la durée de vos maux de tête, les particularités du médicament utilisé, la réponse au traitement et, si vous l'avez reconnu, le facteur déclenchant de la crise.

Imprimez le calendrier mensuel des maux de tête, et le tableau de données sur les maux de tête, pour consigner vos données.

COMMENT UTILISER LE CALENDRIER ET LE TABLEAU

Le calendrier mensuel des maux de tête

Consignez, les renseignements ci-après chaque fois que vous êtes atteint de maux de tête :

  1. Date et heure : situez le jour du mois courant, et cochez la case correspondant au moment où vos maux de tête se sont déclenchés : matin, après-midi, soirée ou durant votre sommeil (s'il s'agit de crises nocturnes).
  2. Prise de médicament : cochez cette case si vous avez pris un médicament pour traiter vos maux de tête.
  3. Période menstruelle : un espace a été prévu pour que les femmes puissent consigner le début de leurs règles dans le calendrier afin de déterminer s'il y a un rapport entre leur cycle menstruel et leurs maux de tête (par ex. des migraines). Au moment de la période menstruelle, les maux de tête peuvent survenir plus fréquemment (par ex. des migraines).

Après avoir documenté vos crises dans le calendrier mensuel des maux de tête, utilisez le tableau de données sur les maux de tête pour noter des renseignements complémentaires sur chaque crise.

Le tableau de données sur les maux de tête

  1. Date - Moment de la journée - Heure : inscrivez la date, le moment de la journée et l'heure de vos maux de tête dans l'espace réservé à cette fin dans le tableau.
  2. Gravité : évaluez ou notez la gravité de vos maux de tête en vous référant à l'échelle ci-après :
  3. L'échelle de la gravité des maux de tête

    • 1 = maux de tête légers
      Durant une crise de maux de tête légers vous pouvez travailler et vous supportez la présence des personnes qui vous entourent. Ces maux de tête ne génèrent habituellement pas une douleur battante ni d'autres symptômes comme la nausée et une sensibilité à la lumière et au bruit.
    • 2 = maux de tête modérés
      Durant une migraine modérée, l'intensité des maux de tête, et des autres symptômes l'accompagnant, vous empêchent de fonctionner normalement. Vous pouvez parler à d'autres personnes, lire et travailler, mais pas aussi bien que d'habitude. Vous pouvez, ou non, paraître mal à l'aise à ceux qui vous entourent, parce que vous avez appris à " cacher " ce niveau de gêne.
    • 3 = maux de tête intenses
      Durant une migraine intense vous êtes dans l'incapacité de travailler pendant un certain temps. Vos maux de tête sont d'une telle intensité qu'ils vous empêchent de fixer votre attention sur autre chose. Vous pouvez ressentir une intolérance à la lumière et au bruit et éprouver le besoin de vous isoler dans un endroit sombre et tranquille. Des nausées et des vomissements peuvent vous empêcher de fonctionner à quel titre que ce soit. Et, il se pourrait que la seule façon d'affronter la situation soit de rester au lit pendant plusieurs heures, ou quelques jours.

  4. Durée : consignez la durée de vos maux de tête.
  5. Prise de médicament : dressez la liste de tous vos médicaments contre les maux de tête, ajoutez-y tout médicament que vous avez utilisé pour traiter d'autres affections, précisez-en les doses.
  6. Effet : une colonne distincte est prévue à vos remarques sur la façon dont votre traitement contre les maux de tête a agi le jour où vous l'avez utilisé. L'échelle d'efficacité (voir ci-après) vous aidera à mesurer le degré de soulagement que vous avez ressenti 2 heures après la prise de votre médicament.
  7. L'échelle de l'efficacité

    • 0 = aucun soulagement
      Ni vos maux de tête ni les autres symptômes n'ont été atténués.
    • 1 = soulagement peu important
      Le médicament a diminué un peu la sensation désagréable mais pas assez pour que vous puissiez mieux fonctionner.
    • 2 = soulagement modéré
      Le traitement vous a aidé à mieux fonctionner mais n'a pas dissipé les maux de tête, ni les autres symptômes.
    • 3 = soulagement complet
      Vos maux de tête et d'autres symptômes ont disparu complètement et vous pouvez fonctionner normalement.

  8. Facteurs déclenchants :si vous pensez savoir ce qui a déclenché vos maux de tête, vous pouvez noter le facteur déclenchant dans l'espace prévu à cette fin. Les facteurs déclenchants peuvent changer. Votre sensibilité à divers facteurs déclenchants peut changer au fil de votre vie. Les facteurs déclenchants comprennent, entre autres, l'alcool, le changement de temps, le stress et les lumières vives.

Imprimez le calendrier et utilisez-le pour noter la date et la gravité de chaque crise de maux de tête. Vous devriez aussi cocher tous les jours où vous prenez un médicament contre vos maux de tête. Indiquez le début de votre période menstruelle au besoin. Utilisez le tableau de données sur les maux de tête pour consigner tout renseignement complémentaire comme la durée, la prise de médicament, la réponse au traitement et, si vous l'avez reconnu, le facteur déclenchant de la crise.

Imprimez le Traqueur des maux de tête