Qu'appelle-t-on fumée secondaire?

On appelle fumée secondaire la combinaison de la fumée résultant de la combustion du tabac contenu dans une cigarette, un cigare ou une pipe et de la fumée exhalée par un fumeur. Il convient de noter qu'environ deux-tiers de la fumée d'une cigarette se propagent dans l'air environnant et ne sont pas inhalés, comme on pourrait le croire, par la personne qui la fume.

Nous savons que la fumée de cigarette contient plus de 4 000 substances chimiques, et parmi celles-ci nous en avons identifié 70 qui sont carcinogènes. Les substances chimiques nocives inhalées par la personne qui fume sont les mêmes que celles contenues dans la fumée secondaire qui vous entoure - à savoir : nicotine, goudrons, monoxyde de carbone, ammoniac et métaux lourds.

Fumée secondaire : exposition et effets

Un grand nombre des substances chimiques contenues dans la fumée secondaire peuvent causer un cancer ou favoriser l'apparition d'autres problèmes de santé.

Au Canada, la fumée secondaire cause chaque année la mort de plus de 800 personnes non-fumeuses. Au contact de la fumée secondaire, même après seulement 8 à 20 minutes, la fréquence cardiaque et la pression artérielle d'une personne non-fumeuse peuvent augmenter tandis que l'apport en oxygène vers son cœur sera susceptible de diminuer.

Les personnes non-fumeuses exposées à la fumée secondaire courent un risque plus élevé de succomber à une maladie des artères coronaires ou à un cancer du poumon. Pour ces personnes, la fumée secondaire augmente aussi le risque de toutes sortes d'autres cancers pouvant se localiser dans les sinuses, le cerveau, un sein, le foie et la gorge, sans oublier la possibilité d'une leucémie et d'un lymphome. 

Les enfants sont plus sensibles aux effets nocifs de la fumée secondaire parce qu'ils respirent plus vite que les adultes et parce que leurs poumons et leur système immunitaire sont moins développés. En plus d'accroître la possibilité de syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN), la fumée secondaire soumet aussi les enfants à un risque plus élevé de toute une gamme de problèmes de santé comme une toux, une respiration sifflante, de l'asthme, une infection de l'oreille et une affection pulmonaire. En outre, il est deux fois plus probable que les enfants de parents fumeurs deviendront eux-mêmes des fumeurs.

La fumée secondaire respirée par les femmes enceintes a un effet particulièrement défavorable sur les enfants à naître. La nicotine présente dans la circulation sanguine de la mère peut entraîner une diminution du débit sanguin vers le fœtus et porter atteinte au développement de son cœur, de ses poumons, de ses systèmes digestif et central nerveux. Le monoxyde de carbone peut aussi ralentir la croissance du fœtus et mener à un faible poids de naissance.

La fumée secondaire est également une source majeure de pollution de l'air. En fait, le risque de cancer suscité par une exposition à la fumée secondaire est bien plus grand que celui que pose la combinaison de tous les autres agents de contamination de l'air réglementés.

Fumée secondaire : comment éviter de s'y exposer

Le niveau sécuritaire d'exposition à la fumée secondaire n'existe pas. La suppression de la source de la fumée est la meilleure chose à faire. Alors, écrasez, si vous fumez. C'est le seul et meilleur moyen de protection pour vous et les personnes de votre entourage.

Diminuez les risques que pose la fumée secondaire pour la santé en faisant de votre domicile et de votre voiture des environnements sans fumée. Pour obtenir un environnement sans fumée, le tabagisme doit cesser aussi bien dans le lieu d'habitation que dans la voiture. Puisque la fumée peut facilement filtrer à travers les portes fermées et s'imprégner dans les étoffes, vous devez appliquer cette règle tout le temps et dans toutes les zones de votre domicile et de votre véhicule. La fumée de cigarette ne s'élimine jamais complètement même avec l'ouverture d'une fenêtre ou le branchement de ventilateurs spéciaux. Les systèmes de filtration d'air ne peuvent pas non plus totalement supprimer tous les gaz ni toutes les petites particules des substances chimiques nocives de la fumée secondaire.

Prenez les mesures ci-après pour parvenir à créer un environnement sans fumée pour les membres de votre famille :

  1. dressez la liste des effets salutaires. Consignez par écrit les raisons qui vous poussent à garder votre domicile et votre voiture sans fumée;
  2. communiquez votre décision. Annoncez cette décision aux membres de la famille, tenez compte de leurs commentaires et trouvez les raisons qui persuaderont ceux que cette idée pourrait mettre mal à l'aise;
  3. répertoriez les défis potentiels. Discutez avec les membres de votre famille des obstacles que vous pourriez rencontrer puis trouvez ensemble les solutions et les stratégies qui conviendraient. Par exemple, que devriez-vous faire si vous ressentez le besoin impérieux de fumer après avoir amorcé une tentative de sevrage tabagique?
  4. retirez tous les cendriers de votre domicile et de votre voiture. En vous séparant de ces articles de fumeurs, vous supprimez une incitation à allumer, et leur absence vous rappellera constamment votre intention de ne pas fumer dans votre lieu d'habitation;
  5. réservez une zone pour les fumeurs à l'extérieur de votre domicile. Vous devez absolument vous rendre compte que les portes et les vêtements permettent à la fumée de pénétrer chez vous malgré tout, mais en fumant dehors, loin des portes et des fenêtres, vous diminuerez l'exposition de votre famille à la fumée secondaire; 
  6. fixez la date de mise en vigueur et faites votre promesse. Établissez la date à laquelle vous vivrez dans un domicile complètement dépourvu de fumée, vous devriez faire cette promesse avec tous les membres de la famille;
  7. informez tous vos invités que votre domicile et votre voiture sont des zones sans fumée. Il importe de ne pas revenir sur votre décision, même avec les invités qui pourraient fumer. Ce serait peut-être une bonne idée de leur faire part de la décision prise en famille avant leur venue. 

Si vous essuyez un revers, discutez avec les membres de votre famille des changements qui devraient être faits pour que votre domicile reste sans fumée. Si vous faites face à des obstacles qui vous semblent insurmontables, prenez contact avec votre médecin pour qu'il vous procure de l'aide et du soutien.

 
Rédigé et mis à jour par l'équipe clinique de MediResource