Comment faire face aux envies impérieuses de fumer ?

Si vous pensez à arrêter de fumer ou si vous avez déjà arrêté, le fait est que vous aurez envie d'allumer une cigarette. N'oubliez pas que votre besoin de fumer se fera particulièrement sentir au cours des 4 à 5 jours qui suivront la date d'arrêt du tabagisme. Certaines personnes peuvent avoir des envies impérieuses de fumer même après des mois ou des années d'abstinence. La prochaine fois que vous lutterez contre l'envie de fumer, rappelez-vous les 4 mesures ci-après :

  • temporisez, pour commencer. Si vous ressentez l'envie impérieuse de fumer, attendez quelques minutes et vous constaterez qu'elle passera ;
     
  • détournez votre attention du tabagisme. Entreprenez une activité qui ne vous permettra pas de fumer, par ex. prenez une douche, saisissez un jeu de patience ou faites de l'exercice ;
     
  • respirez profondément pour concentrer votre attention sur autre chose que le tabac. Respirez profondément par le nez et retenez votre souffle pendant 5 secondes. Recommencez plusieurs fois pour pouvoir parvenir à vous décontracter (certaines personnes ressentent des étourdissements quand elles respirent profondément, ce n'est donc pas quelque chose à essayer quand vous conduisez ou faites fonctionner des machines) ;
     
  • buvez de l'eau. En tenant le verre d'eau dans une main et en buvant lentement de petites gorgées que vous garderez dans votre bouche quelques secondes, vous imiterez les gestes que vous accomplissez lorsque vous fumiez (soit tenir une cigarette et garder la bouffée de fumée dans votre bouche).

Je vais grossir ? Comment en diminuer la probabilité ?

Le renoncement au tabac est souvent associé à un gain de poids. C'est une possibilité, mais ce n'est pas le cas pour tout le monde ; en fait, certaines personnes ont même rapporté une perte de poids. Dans le cas d'une prise de poids, la moyenne se situe entre 2,3 kg et 3,2 kg (de 5  à 7 lb).

Si vous avez pris du poids après l'arrêt du tabagisme, ou si vous envisagez de cesser, mais craignez de prendre du poids, poursuivez votre lecture pour découvrir les causes du gain de poids et la manière de le prévenir. Le gain de poids ne doit pas nécessairement jouer un rôle dans votre décision d'arrêter de fumer, si vous avez le bon état d'esprit.

De nombreuses raisons expliquent le gain de poids associé à l'arrêt du tabagisme. La liste ci-après n'est pas exhaustive, mais les raisons recensées figurent parmi les plus courantes :

  • vous avez envie de manger davantage ou votre faim a tout simplement augmenté puisque vous percevez mieux l'arôme et la saveur de vos aliments depuis que vous avez abandonné le tabac ;
     
  • vous avez cessé de fumer et votre métabolisme a retrouvé son rythme normal, car la nicotine est un stimulant qui accélérait artificiellement votre métabolisme ;
     
  • vous mangez pour faire céder l'envie impérieuse de fumer ou pour occuper vos mains et votre bouche ;
     
  • vous croyez avoir une bonne raison pour manger davantage ou prendre du poids parce que vous avez cessé de fumer.

En vous sensibilisant aux changements qui se produisent dans votre corps après l'arrêt du tabagisme, vous serez peut-être en mesure de reconnaître les comportements qui entraînent un gain de poids, et vous parviendrez à les éviter. Vous pouvez également diminuer la probabilité d'un gain du poids en prenant les mesures qui s'imposent :

  • suivez votre régime alimentaire habituel ;
     
  • mangez des collations un peu dures qui croquent sous la dent et qui sont faibles en calories (par ex. des légumes crus, des fruits, du maïs soufflé, des bretzels) ;
     
  • faites de l'exercice ou augmentez votre niveau d'activité physique (par ex. divers types de sport, de la natation, de la marche).

Commencez à augmenter votre niveau d'activité physique quelques semaines avant la date fixée pour l'arrêt du tabagisme afin de vous habituer doucement à une nouvelle routine. Les personnes qui mènent une vie physiquement active avant de renoncer au tabac risquent beaucoup moins de prendre du poids.

Vous pourriez avoir envie de commencer un nouveau régime alimentaire pour prévenir le gain de poids. Mais vous pourriez trouver trop difficile de renoncer au tabac et d'amorcer un nouveau régime alimentaire en même temps. Si le gain de poids vous inquiète, vous pourriez commencer par adopter une alimentation plus saine quelques semaines avant la date fixée pour l'arrêt du tabagisme. Ainsi, à cette date vous ne vous soucierez que du sevrage tabagique. Vous pourriez aussi continuer à suivre votre régime alimentaire habituel lorsque vous aurez cessé de fumer. Au bout de quelques semaines sans tabac, vous pourrez commencer à manger plus sainement et à augmenter votre niveau d'activité physique.