;
  • La spondylarthrite ankylosante est plus qu'un simple mal de dos chronique. Il s'agit d'un type d'arthrite, une inflammation des articulations qui touche habituellement la colonne vertébrale. Il arrive que d'autres articulations, comme celles de la hanche, du genou ou de l'épaule, et d'autres parties du corps, comme les yeux, soient également touchées.

  • La spondylarthrite ankylosante est une maladie évolutive, c'est-à- dire qu'elle s'aggrave au fil du temps. Elle finit par entraîner des lésions articulaires et une invalidité. Souvent, les patients connaissent une rémission, c'est à dire une période sans symptômes, mais les symptômes réapparaissent (on parle de « poussées ») et occasionnent une douleur aiguë.

  • Les principaux symptômes de la spondylarthrite ankylosante sont le mal de dos et la raideur dorsale. La douleur prend habituellement naissance dans le bas du dos ou les fesses (ou les articulations sacro-iliaques, c'est-à-dire celles situées entre la base de la colonne vertébrale et le bassin).

  • Votre médecin déterminera si vous êtes atteint(e) de la spondylarthrite ankylosante en réalisant un examen physique, en procédant à un inventaire détaillé de vos symptômes, en prenant vos antécédents médicaux et familiaux et en examinant les résultats de vos analyses de laboratoire et de vos radiographies.

  • Les personnes aux prises avec la spondylarthrite ankylosante peuvent également présenter d'autres problèmes de santé connexes. Ces problèmes sont les suivants : uvéite antérieure aiguë (ou, plus simplement, iritis) - une inflammation chronique de l'œil qui occasionne une vision trouble, une douleur et une rougeur oculaires ainsi qu'une hypersensibilité à la lumière.

Ressources supplémentaires