L'air sec et froid qui arrive avec l'automne et l'hiver peut être perçu par certains comme un soulagement après un été chaud et humide ou il peut générer les marmonnements des personnes qui montent leur thermostat et qui se blottissent avec résignation dans des intérieurs surchauffés. Quoi qu'il en soit, l'air sec est synonyme de peau sèche, d'irritation de la gorge, de congestion et de saignements du nez.

Quelle que soit la saison, l'humidificateur est un bon moyen d'atténuer la sécheresse de l'air. Il permet même de soulager dans une certaine mesure les symptômes du rhume et de la grippe.

Mais avant d'aller acheter un humidificateur, demandez-vous lequel vous choisirez : un appareil à vapeur chaude ou à vapeur froide? Voici quelques éléments qui vous aideront à faire un choix éclairé.

Humidificateurs à vapeur chaude

  • Parfois appelés vaporisateurs, les humidificateurs à vapeur chaude font bouillir l'eau que l'on ajoute au réservoir et émettent de la vapeur chaude dans l'air ambiant.
  • Le fait de faire bouillir l'eau tue les moisissures et les bactéries qui pourraient y être présentes.
  • En émettant de la chaleur, le vaporisateur peut rendre l'air ambiant étouffant et humide, ce qui en fait un choix plus naturel en hiver.
  • À cause de la chaleur émise, le vaporisateur comporte un risque de brûlure et n'est probablement pas le meilleur choix pour une chambre d'enfant, à moins qu'il soit totalement hors de la portée de l'enfant.

Humidificateurs à vapeur froide

  • Avec ce type d'humidificateur, l'eau n'est pas chauffée du tout. La vapeur est obtenue par agitation de l'eau au moyen d'un petit moteur. Sans chaleur, pas de risque de brûlure. Et, comme la vapeur émise est fraîche, l'effet est plus plaisant en été.
  • Toutefois, comme l'eau présente dans le réservoir n'est jamais chauffée, des bactéries et des moisissures peuvent y proliférer. C'est pourquoi il est important de suivre les directives du fabricant pour l'entretien et le nettoyage réguliers de l'appareil. Lorsqu'on met en marche un humidificateur dont l'eau est remplie de bactéries et de spores de moisissure, ces dernières sont projetées dans l'air ambiant, ce qui peut être dangereux pour les personnes qui font de l'asthme ou ont de la difficulté à respirer.
  • C'est pourquoi il ne faut jamais laisser de l'eau stagner dans le réservoir d'un humidificateur à vapeur froide lorsqu'il n'est pas utilisé. Pour éviter la prolifération des bactéries, il ne faut remplir le réservoir d'eau qu'au moment d'utiliser l'appareil.
  • Si possible, utilisez de l'eau distillée. L'eau du robinet n'est pas nécessairement mauvaise, mais l'eau distillée contiendra probablement un moins grand nombre de microparticules potentiellement nocives lorsqu'elles sont libérées dans l'air ambiant.