L'anémie est souvent associée à un faible taux de fer dans le sang. Bien qu'il s'agisse d'une cause courante d'anémie, d'autres types d'anémie peuvent entraîner les mêmes symptômes, et il est donc difficile de faire la distinction entre les divers types.

L'anémie est un trouble sanguin courant qui se produit quand le nombre de globules rouges sains dans le sang devient trop faible. Les globules rouges contiennent une protéine appelée hémoglobine; l'hémoglobine assure le transport de l'oxygène dans les divers tissus de l'organisme et donne au sang sa couleur rouge. Les personnes atteintes d'anémie se sentent souvent fatiguées parce que la quantité d'oxygène qui parvient à leurs tissus est insuffisante.

Les types d'anémie sont nombreux; selon le type, les symptômes peuvent aller de légers à graves, et leur durée peut varier d'un bref épisode à une atteinte chronique. Les symptômes de l'anémie comprennent la fatigue, la faiblesse, la pâleur de la peau, l'essoufflement, les étourdissements, la douleur à la poitrine, le mal de tête et les mains et les pieds froids.

Si vous présentez des symptômes d'anémie, il est très important de consulter votre médecin afin de déterminer de quel type d'anémie il s'agit, car certaines formes peuvent s'avérer très graves et même mettre votre vie en danger. Un aperçu des divers types d'anémie et de leurs causes est présenté ci-dessous.

Anémie ferriprive

L'anémie ferriprive, la forme d'anémie la plus courante, se produit quand le taux de fer dans le sang devient trop faible; le corps a besoin de fer pour produire de l'hémoglobine.

Un taux de fer trop faible peut être causé par une perte de sang, laquelle peut s'expliquer par des règles abondantes ou longues, un fibrome dans l'utérus, un ulcère, un cancer du côlon, une infection, une blessure grave ou l'emploi régulier d'acide acétylsalicylique (AAS). Le faible taux de fer peut aussi être attribuable à un manque de fer dans le régime alimentaire.

Parmi les aliments riches en fer, on trouve la viande, le poisson, la volaille, les œufs, les produits laitiers et les aliments enrichis de fer. L'anémie ferriprive peut aussi être due à une incapacité d'absorber le fer, elle-même causée par un trouble comme la maladie de Crohn ou la maladie cœliaque (une intolérance au gluten).

Anémie par carence en vitamines (anémie mégaloblastique)

L'organisme a besoin de vitamine B12 et de folates pour produire une quantité suffisante de globules rouges. L'anémie causée par une carence en vitamine B12 est également appelée anémie pernicieuse; elle se manifeste habituellement quand l'absorption de la vitamine B12 par l'organisme s'avère inadéquate ou en présence de troubles intestinaux. Ce type d'anémie peut aussi être dû à un manque de vitamine B12 dans le régime alimentaire.

L'anémie causée par un manque de folates (aussi appelés acide folique), c'est-à-dire l'anémie par carence en folates, est généralement causée par un problème d'absorption des vitamines ou par un régime alimentaire où les folates font défaut. Ces types d'anémie par carence en vitamines sont aussi regroupées sous le nom d'anémie mégaloblastique, un terme signifiant que l'anémie provoque une augmentation de la taille des globules rouges au-delà de la taille normale.

Anémie des maladies chroniques

Plusieurs maladies chroniques peuvent perturber la capacité de l'organisme à produire des globules rouges, par exemple l'infection à VIH (virus de l'immunodéficience humaine) et le sida, la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn et les atteintes rénales.

Anémie aplasique

Il s'agit d'une forme d'anémie rare où la production de tous les types de cellules sanguines par la moelle osseuse (y compris les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes) est réduite. La cause demeure mal connue, mais il pourrait s'agir d'un trouble auto-immun, d'une infection virale, d'un effet des traitements anticancéreux ou de l'exposition à des substances chimiques toxiques, ou encore d'un trouble héréditaire.

Anémie à hématies falciformes

Dans ce type d'anémie, un problème lié à l'hémoglobine se traduit par des globules rouges qui ont une forme anormale en croissant. L'organisme s'empresse de détruire ces cellules falciformes et ne parvient pas à produire de nouveaux globules rouges assez rapidement. L'anémie à hématies falciformes est un trouble héréditaire (qui peut toucher plusieurs membres d'une même famille).

Anémie associée à des atteintes de la moelle osseuse

Bon nombre de cancers et de troubles ressemblant au cancer peuvent être à l'origine d'un ralentissement ou d'une interruption totale du processus de formation des cellules sanguines par la moelle osseuse. Les maladies telles que la leucémie, la myélodysplasie et le myélome multiple en sont des exemples.

Anémie hémolytique

Dans ce cas-ci, la destruction des globules rouges se révèle plus rapide que leur formation par la moelle osseuse. La mort prématurée des globules rouges peut être due aux globules rouges eux-mêmes (trouble héréditaire) ou à des facteurs extérieurs. Les causes sous-jacentes sont, entre autres, les maladies du sang, les troubles auto-immuns et certains médicaments.

Autres types d'anémie

Il existe d'autres formes rares d'anémie, y compris la thalassémie, la carence en G6DP (ou glucose-6-phosphate déshydrogénase) et la sphérocytose héréditaire.

Traitement

Le traitement de l'anémie dépend du type d'anémie. Si l'anémie est causée par une carence en fer, en vitamine B12 ou en folates dans l'alimentation, le problème sera peut-être réglé simplement par des changements dans le régime alimentaire ou la prise de suppléments.

Pour les formes plus graves d'anémie, le traitement peut comprendre des transfusions sanguines, une greffe de moelle osseuse, des médicaments immunosuppresseurs (qui inhibent le système immunitaire) ou une intervention chirurgicale. Si vous présentez des symptômes d'anémie, consultez votre médecin dès que possible.