La méningite est une inflammation des méninges, les membranes qui enveloppent le cerveau (d'où le nom). L'inflammation est souvent causée par une infection, et l'infection peut être due à un virus, à une bactérie ou à un autre agent. Si l'infection est causée par une bactérie appelée « méningocoque », on parle alors de « méningite méningococcique » ou de « méningite à méningocoques ».

Qu'est-ce qu'une infection à méningocoques?

Il existe plusieurs types de méningocoques, et tous peuvent causer des maladies graves. La plupart des personnes qui entrent en contact avec la bactérie n'ont aucun symptôme et ne deviennent pas malades. Cependant, la bactérie réussit parfois à vaincre les défenses de l'organisme et à provoquer une maladie. Chez certaines personnes (surtout les adolescents, les jeunes adultes, les enfants et les personnes ayant certains troubles de santé), le méningocoque peut causer :

  • une méningite méningococcique – une infection qui touche le liquide céphalorachidien et l'enveloppe du cerveau;
  • une méningococcémie ou septicémie méningococcique – une infection dans le sang;
  • d'autres maladies telles qu'une pneumonie.

Neuf fois sur dix, les antibiotiques sont efficaces pour traiter cette infection. Cependant, la personne peut subir une invalidité permanente telle qu'une perte auditive, un trouble visuel ou une paralysie. L'infection peut également provoquer la mort. Les infections à méningocoques ne sont pas une nouvelle maladie. Chaque année, on en rapporte des cas au Canada et ailleurs dans le monde.

Comment l'infection à méningocoques se propage-t-elle?

Certains individus sont porteurs du méningocoque dans leur nez et leur gorge; ils peuvent transférer la bactérie à d'autres personnes, si ces dernières entrent en contact avec les gouttelettes provenant de leur nez ou de leur bouche. Pour contracter cette infection, il faut avoir un contact très étroit avec la personne infectée par le méningocoque. Cette infection ne se propage pas aussi facilement que d'autres infections, tels le rhume banal ou la grippe.

Quels sont les symptômes de l'infection à méningocoques?

Les symptômes d'une infection méningococcique peuvent inclure :

  • une douleur oculaire provoquée par la lumière vive,
  • une faiblesse et une somnolence,
  • une fièvre,
  • un mal de tête,
  • des nausées et parfois des vomissements,
  • une raideur de la nuque ou des douleurs articulaires,
  • de minuscules taches rougeâtres ou mauves, ou une éruption cutanée ressemblant à une ecchymose (ceci est grave lorsqu'il y a également d'autres symptômes).

De plus, les jeunes enfants peuvent avoir sommeil, être irritables ou pleurer excessivement. En hiver, d'autres virus peuvent causer certains de ces mêmes symptômes. Les infections à méningocoques sont généralement plus graves que celles causées par les autres virus, et elles peuvent s'aggraver rapidement. Si vous présentez ces symptômes, consultez immédiatement votre médecin ou présentez-vous dans une clinique médicale ou la salle d'urgence le plus près.

Comment peut-on prévenir une infection à méningocoques ?

Lorsqu'un cas d'infection à méningocoques est rapporté aux autorités, les agents de la santé publique tentent de rejoindre toute personne qui a été en contact avec les sécrétions nasales ou buccales de la personne infectée, dans le but de lui offrir un antibiotique spécial pour l'empêcher de devenir malade. Même si l'antibiotique est très efficace pour prévenir la maladie, il est très important de communiquer avec votre médecin si vous tombez malade après avoir eu un contact avec une personne atteinte d'une infection à méningocoques. Voici des moyens de réduire la propagation de l'infection :

  • se couvrir le nez et la bouche au moment d'éternuer ou de tousser;
  • se laver les mains souvent;
  • éviter de partager des objets tels que les cigarettes, les bouteilles d'eau, le brillant à lèvres et les verres ou les tasses;
  • éviter de se toucher la bouche et le nez;
  • réduire les baisers donnés au hasard d'une rencontre;
  • utiliser uniquement ses propres assiettes, couteaux, fourchettes et verres.

Existe-t-il un vaccin pour se protéger contre les maladies à méningocoques?

Il existe plusieurs vaccins qui protègent contre certaines souches de méningocoques et les infections qu'elles provoquent. On les utilise pour les personnes de 2 ans et plus. Les personnes suivantes courent un risque accru d'infection ou de subir une infection à méningocoques plus grave et elles devraient recevoir le vaccin lorsqu'elles sont âgées de plus de 2 ans :

  • les personnes qui se sont fait enlever la rate et les personnes dont la rate ne fonctionne pas normalement (à cause d'une maladie);
  • certaines personnes qui travaillent dans des laboratoires où on étudie le méningocoque;
  • les personnes qui vivent dans des pays où la maladie méningococcique est fortement prévalente et celles qui y voyagent.

Il arrive parfois qu'on recommande une immunisation si on détecte une augmentation du nombre de cas de la maladie pour certains groupes d'âge ou certaines communautés.

 
Santé Manitoba 
en collaboration avec l'équipe clinique de MediResource