La question de l'activité physique

Pour la plupart d'entre nous, l'activité physique pose un problème de temps. Entre les exigences de la vie professionnelle et familiale, les journées peuvent vous sembler trop courtes pour accommoder le besoin d'aller faire une promenade rapide ou d'improviser un jeu de basket-ball.

Mais quand il s'agit de la santé de votre corps, et plus particulièrement de celle de votre côlon et de votre rectum, il vous faut trouver le temps.

Pourquoi l'activité physique compte beaucoup

Le cancer colorectal peut apparaître quand des masses de tissus anormales – aussi connues sous le nom de polypes – se développent dans le côlon ou dans le rectum.

Ces polypes se forment pour de nombreuses raisons, mais la recherche montre que c'est en partie parce que les matières fécales demeurent trop longtemps dans le côlon. Il n’y a pas de doute : moins vous bougez, plus le risque de stagnation des déchets solides dans votre organisme augmente. De plus, un faible niveau d’activité physique peut aussi mener à l’obésité, un autre facteur de risque.

Selon la Société américaine du cancer, si vous faites des exercices physiques d'une intensité modérée à vigoureuse 5 jours par semaine, et pour 45 minutes à chaque fois, vous adoptez une pratique susceptible de vous protéger contre le cancer colorectal et bien d'autres formes de cancer. Vous pouvez commencer en faisant de petites promenades d'un pas allègre, ou en montant les escaliers au lieu de prendre l'ascenseur. Si vous ressentez des douleurs articulaires, choisissez des exercices physiques à faible impact, car ils sont formidables pour maintenir votre corps en forme et en santé, et la nage en est un excellent exemple.

Alors, bougez, c'est salutaire!