L'alimentation est essentielle à la croissance de votre bébé, surtout au cours de la première année de sa vie. Alors, en quoi consiste le mode d'alimentation d'un nouveau-né durant cette période extrêmement importante ?

Les professionnels de la santé soulignent les bienfaits de l'allaitement au sein pour les nourrissons, surtout au cours des premiers 6 ou 12 mois. Le lait maternel est l'aliment spécialement adapté au système digestif du bébé car il est riche en anticorps qui lui permettent de lutter contre les bactéries et les virus. Et, au cours de la croissance d'un bébé, la composition du lait maternel se transformera pour s'adapter aux besoins nutritionnels du nourrisson.

Vous pouvez continuer l'allaitement au sein même après le 6e mois, lorsque le bébé commence à manger des aliments solides. Le corps médical est convaincu que la santé des bébés bénéficie grandement d'une alimentation mixte qui regroupe le lait maternel et des aliments solides durant la période qui s'étend du 6e au 12e mois.

Bien que le lait maternel soit considéré l'aliment de choix pour la santé d'un bébé, toutes les mères ne peuvent - ni ne veulent - nourrir leur enfant au sein. Dans ce cas, elles peuvent choisir une autre option, celle du lait maternisé enrichi de fer.

Mais, tandis que les laits maternisés se rapprochent du lait maternel en termes de composition et de bienfaits nutritionnels pour les bébés, ils ne lui sont pas identiques. Si vous choisissez un lait maternisé, assurez-vous qu'il est enrichi de fer et qu'il contient les vitamines et minéraux requis. Vérifiez auprès de votre médecin quels sont les laits maternisés qui conviendraient le mieux à votre bébé.

En principe, le corps médical recommande que les nourrissons de 12 mois, ou moins, ne boivent pas de lait de vache car ils le digèrent difficilement. D'ailleurs, ce lait ne leur apporte pas assez d'éléments nutritionnels.

Que vous ayez choisi l'allaitement au sein, ou au lait maternisé, ou encore l'allaitement mixte, on recommande que les bébés soit nourris avec l'un ou l'autre, ou avec une combinaison des deux, au cours des premiers 9 ou 12 mois de leur vie.

En général, si vous pouvez allaiter au sein, c'est préférable pour votre bébé.