;
  • De nos jours, les bébés semblent avoir besoin de plusieurs accessoires! Entre le siège d'auto pour bébé, la poussette polyvalente, le douillet porte-bébé en bandoulière, la suce apaisante et l'exerciseur pour bébé (pour sautiller sur place), il peut inévitablement y avoir quelques risques.

  • La peau des enfants est plus mince et plus délicate que celle des adultes, ce qui la rend plus sensible à l'irritation. Voici 5 conseils importants pour les parents qui doivent prendre soin de la peau sensible de leurs enfants.

  • Votre bébé gratte sa peau sèche et rougie de ses tout petits ongles coupants tout en dormant. La peau de votre bambin est devenue rouge et écailleuse. Vous vous posez une question : « Est-ce de l'eczéma? » Pour savoir quelles mesures prendre, lisez ce qui suit et apprenez-en plus sur cette affection de la peau courante.

  • Avez-vous des questions concernant les problèmes de l'allaitement maternel? Apprenez-en davantage sur la façon de prendre en charge la production du lait, la tétée, les douleurs mammaires et les problèmes qu'elles soulèvent. Découvrez également comment vous déterminerez que le moment est venu d'appeler une consultante en allaitement.

  • Vous commencez à allaiter votre bébé? Apprenez-en davantage sur les bienfaits de l'allaitement maternel et sur ce qui vous attend.

  • Une grossesse, c'est le moment de vous dorloter pour deux. Prenez bien soin de vous et de votre futur bébé en consommant des aliments bons pour la santé. Avant de devenir enceinte, informez-vous sur vos besoins nutritionnels durant la période prénatale afin de faire en sorte que votre grossesse se déroule bien.

  • Le prématuré a plus besoin d'aide que l'enfant né à terme, surtout s'il est très petit ou s'il est né à moins de 37 semaines de grossesse. Apprenez-en davantage sur les besoins spéciaux de votre bébé prématuré.

  • Que devriez-vous faire si vous remarquez une éruption sur la peau de votre enfant ? Tout d'abord, ne vous affolez pas !

  • Il n'y a pas lieu de regarder votre enfant souffrir d'une maladie infantile s'il y a un bon moyen de l'empêcher. Et, il y a des façons de prévenir un grand nombre de troubles qui avaient l'habitude d'accompagner les étapes de la croissance. Les vaccins ont prouvé leur efficacité contre les maladies infantiles maintes et maintes fois. Et, comme on dit depuis bien longtemps, mieux vaut prévenir que guérir.

Ressources supplémentaires