Remplissez ce questionnaire pour apprendre ce qui pourrait modifier votre risque de contracter un cancer de la prostate. Nous ne connaissons pas les causes exactes du cancer, mais nous savons que les hommes atteints d'un cancer de la prostate ont des points communs.

  1. Quel âge avez-vous?
    plus de 70 ans
    60 à 69 ans
    50 à 59 ans
    moins de 50 ans
    Découvrez le risque que vous courez
     
  2. Avez-vous une surcharge pondérale?
    Calculez votre indice de masse corporelle (IMC)
    insuffisance pondérale (IMC inférieur à 18,5),
    normal (IMC 18,5 à 24,9)
    surcharge pondérale (IMC 25 à 29,9)
    obèse (IMC 30 ou plus)
    Découvrez le risque que vous courez
     
  3. Combien de temps consacrez-vous à l'exercice chaque semaine?
    une heure ou moins
    une à deux heures
    plus de deux heures
    Découvrez le risque que vous courez
     
  4. Des hommes de votre famille ont-ils été touchés par un cancer de la prostate?
    aucun
    père
    frère
    père et frère
    Découvrez le risque que vous courez
     
  5. Quelle est votre origine ethnique?
    asiatique
    africaine
    caucasienne
    autre
    Découvrez le risque que vous courez
     

Réponses - Facteurs de risque du cancer de la prostate

  1. Quel âge avez-vous?
    Plus vous avancez en âge, plus vous risquez de contracter un cancer de la prostate. Si vous êtes un homme de moins de 50 ans, vous avez 2 chances sur 1 000 de contracter un cancer de la prostate. Si vous êtes dans la cinquantaine, vous avez 2 chances sur 100 (2 %) de contracter un cancer. Si vous avez entre 60 et 69 ans, vous avez presque 7 % de chances. Et le pourcentage de chances augmente et atteint presque 17 % pour les personnes qui ont plus de 70 ans.
     
    C'est une bonne idée de discuter avec votre médecin pour déterminer si un test de dépistage du cancer de la prostate dès que vous atteignez 40 ans est nécessaire.
     
    Continuez à répondre au questionnaire
     
  2. Avez-vous une surcharge pondérale?
    Si vous êtes atteint d'une surcharge pondérale, ou si vous êtes obèse, vous courez à peu près 2 fois plus le risque de contracter un cancer de la prostate que si vous aviez un poids normal. Ceci vaut pour la plupart des types de cancer.
     
    Continuez à répondre au questionnaire
     
  3. Combien de temps consacrez-vous à l'exercice chaque semaine?
    Si vous brûlez invariablement moins de calories que vous n'en consommez, vous courrez finalement un plus grand risque de contracter un cancer de la prostate et d'autres troubles médicaux liés à un gain de poids. Vous devriez aussi faire grande attention aux mesures de votre pression artérielle et de votre insuline sanguine parce qu'il s'agit de facteurs liés au cancer de la prostate. Des exercices pratiqués au moins 3 fois par semaine, pendant des séances de 30 minutes, auront un grand retentissement. Mais vous obtiendrez de meilleurs résultats si vous trouvez le temps de faire des exercices pendant au moins 2 heures toutes les semaines. Et vous aurez davantage d'énergie pour toutes les autres activités.
     
    Continuez à répondre au questionnaire
     
  4. Dans votre famille, des hommes ont-ils été touchés par un cancer de la prostate ?
    Des études scientifiques ont établi un lien entre un gène spécifique et le cancer de la prostate; si vous transportez ce gène, il est presque garanti qu'un cancer de la prostate se développera quand vous atteindrez vos 85 ans. Deux tiers des hommes qui ont contracté un cancer de la prostate à la mi-cinquantaine transportent le gène du cancer de la prostate. On estime que 15 % de tous les cas de cancers de la prostate sont directement imputables à une prédisposition génétique. Vous risquez 2 fois plus de contracter le cancer de la prostate si votre père ou un frère en a été atteint, et cette probabilité est quintuplée si votre père et l'un de vos frères l'ont eu. À cet égard, si nous savons qu'un gène spécifique cause un cancer de la prostate, nous pouvons concentrer nos recherches sur ce facteur pour éradiquer le cancer de la prostate.
     
    Continuez à répondre au questionnaire
     
  5. Quelle est votre origine ethnique?
    Les hommes de descendance africaine ont la plus grande incidence de cancer de la prostate, puis les Caucasiens. Les hommes asiatiques et les Amérindiens en courent le plus faible risque. Pourquoi constatons-nous de telles différences ? La souche génétique et l'environnement pourraient peut-être les expliquer, du moins en partie, sans compter les différences entre les modes de vie et les régimes alimentaires.
     
    Le milieu géographique semble toutefois jouer un rôle dans la possibilité de contracter le cancer de la prostate. À mesure que l'on s'éloigne de l'équateur, l'incidence du cancer de la prostate augmente de plus en plus. La Scandinavie se place en tête de liste, on y compte presque 5 fois autant de cas de cancers de la prostate qu'en Asie. Les hommes de descendance africaine qui vivent en Afrique risquent probablement moins de contracter le cancer de la prostate que leurs homologues vivant en Amérique du Nord. Et, les immigrants d'origine asiatique qui se sont établis en Amérique du Nord courent aussi un plus grand risque de contracter un cancer de la prostate que s'ils vivaient en Asie.
     
    Continuez à répondre au questionnaire
     

 
Rédigé et révisé par l'équipe clinique