;
  • L'oreille se divise en trois segments distincts - l'oreille interne, l'oreille moyenne et l'oreille externe. L'oreille interne contient les organes d'équilibre et les nerfs essentiels à l'audition. L'oreille moyenne contient les os qui relient le tympan à l'oreille interne.

  • La baignade ne constitue pas le seul terrain favorable à l'oreille du nageur. On peut également développer une infection consécutive à la pénétration de laque pour cheveux, ou de tout autre liquide, dans le conduit auditif. Les bactéries (et occasionnellement les champignons) responsables de l'oreille du nageur ne vivent pas nécessairement dans l'eau.

  • Les tissus situés devant et en dessous de l'oreille peuvent gonfler et devenir particulièrement sensibles. Il y a souvent une forte proportion de débris de peau et de cérumen dans le conduit de l'oreille. Les infections bactériennes plus graves provoquent parfois un écoulement de pus jaunâtre.

  • Le médecin vérifiera pour voir si tirer le lobe de l'oreille légèrement ou pousser le tragus (petit pavillon de l'oreille juste devant l'ouverture du canal) cause une douleur. Si c'est le cas, il s'agit très certainement d'une infection externe (oreille du nageur) et non d'une otite moyenne.

  • Cette affection courante des oreilles se traite en plaçant des gouttes antiinfectieuses dans le conduit auditif externe. Ces gouttes tuent les microbes qui causent l'infection. Dans près de 90 % des cas, les infections de l'oreille externe sont causées par des bactéries.

Ressources supplémentaires