Administrés par la bouche ou par injection, les traitements à action générale agissent à l'intérieur de l'organisme. Ces médicaments servent à traiter le psoriasis modéré à grave. Voici certains traitements à action générale contre le psoriasis :

Les médicaments à action générale peuvent être associés à d'autres traitements contre le psoriasis (tels que les traitements topiques ou la photothérapie).

Parlez à votre médecin au sujet du traitement contre le psoriasis qui vous conviendrait le mieux. Les lésions du psoriasis peuvent disparaître grâce à un traitement et à une prise en charge efficaces.

Traitements biologiques contre le psoriasis

Le groupe de médicaments dits biologiques (ou modificateurs de la réponse biologique) agit en réduisant l'activité des cellules immunitaires qui deviennent hyperactives dans les cas de psoriasis. Cela contribue à maîtriser la croissance excessive des cellules cutanées et l'inflammation. Les médicaments biologiques sont utilisés pour traiter le psoriasis modéré ou grave.

Les agents biologiques commercialisés au Canada pour combattre le psoriasis comprennent :

  • ustekinumab (Stelara®)
  • infliximab (Remicade®)
  • étanercept (Enbrel®)
  • adalimumab (Humira®)

Parlez à votre médecin au sujet du traitement contre le psoriasis qui vous conviendrait le mieux. Les lésions du psoriasis peuvent disparaître grâce à un traitement et à une prise en charge efficaces.

Ustekinumab

Mode d'action
L'ustekinumab (Stelara®) agit en bloquant l'action de deux protéines présentes dans l'organisme, qu'on appelle interleukine 12 et interleukine 23. On estime que ces protéines participent à l'hyperactivité du système immunitaire qui cause le psoriasis.

Utilisation
L'ustekinumab est injecté par voie sous-cutanée (sous la peau), quatre semaines après l'administration de la première dose, puis toutes les 12 semaines par la suite.

Effets secondaires de l'ustekinumab
Les effets secondaires de l'ustekinumab comprennent une réaction allergique grave (dont les signes pourraient comprendre une éruption cutanée; une enflure du visage, des lèvres, de la bouche ou de la gorge; une respiration sifflante; des étourdissements; de la difficulté à avaler ou à respirer).

Ce médicament a des effets modificateurs du système immunitaire qui diminuent la capacité de l'organisme à lutter contre l'infection. Par conséquent, la prise de ce médicament est associée à un risque d'infection, notamment d'infection des voies respiratoires supérieures (p. ex., mal de gorge, infection des sinus) ou d'infections comme la tuberculose, d'infections fongiques, virales ou bactériennes généralisées, ainsi qu'à un risque accru de cancer.

De nombreux effets secondaires peuvent être traités. Consultez votre médecin ou pharmacien si des effets secondaires se manifestent.

Cette liste d'effets secondaires, de mises en garde et de précautions n'est pas exhaustive. Pour obtenir des renseignements détaillés et à jour au sujet de chacun des médicaments, veuillez consulter la section des renseignements pour le consommateur des monographies de produit approuvées. Vous les trouverez sur le site Web de Santé Canada.

Infliximab

Mode d'action
Dans les cas de psoriasis, le facteur de nécrose tumorale alpha (TNF alpha) est l'une des substances que le système immunitaire surproduit. Il provoque alors une inflammation excessive dans l'organisme. L'infliximab (Remicade®) agit en bloquant l'action du TNF alpha.

Utilisation
L'infliximab est administré en perfusion intraveineuse (injecté dans une veine pendant 2 heures), aux semaines 2 et 6 suivant l'administration de la première dose, puis toutes les 8 semaines par la suite. Les perfusions sont administrées sous la supervision de professionnels de la santé, tels que des infirmières et des médecins dans des cliniques ou des centres de perfusion.

Effets secondaires de l'infliximab
Les effets secondaires de l'infliximab comprennent l'essoufflement, les éruptions cutanées, les maux de tête, les douleurs abdominales, les maux de dos, la toux, la diarrhée, les étourdissements, la fatigue, les démangeaisons, les malaises gastriques, les troubles du système nerveux (p. ex. sclérose en plaques, crises convulsives), des réactions allergiques et des réactions à la perfusion intraveineuse (p. ex. urticaire, difficultés à respirer, douleur à la poitrine).

Ce médicament a des effets modificateurs du système immunitaire qui diminuent la capacité de l'organisme à lutter contre l'infection. Par conséquent, la prise de ce médicament est associée à un risque d'infections fongiques, virales ou bactériennes graves (p. ex., tuberculose, septicémie), d'infection des voies respiratoires supérieures (p. ex., mal de gorge, infection des sinus), d'infections urinaires, de symptômes semblables à ceux de la grippe ainsi qu'à un risque accru de cancer.

De nombreux effets secondaires peuvent être traités. Consultez votre médecin ou pharmacien si des effets secondaires se manifestent.

Cette liste d'effets secondaires, de mises en garde et de précautions n'est pas exhaustive. Pour obtenir des renseignements détaillés et à jour au sujet de chacun des médicaments, veuillez consulter la section des renseignements pour le consommateur des monographies de produit approuvées. Vous les trouverez sur le site Web de Santé Canada.

Étanercept

Mode d'action
Dans les cas de psoriasis, le facteur de nécrose tumorale alpha (TNF alpha) est l'une des substances que le système immunitaire surproduit. Il provoque alors une inflammation excessive dans l'organisme. L'étanercept (Enbrel®) agit en bloquant le TNF alpha dans l'organisme afin de réduire les lésions psoriasiques.

Utilisation
L'étanercept est administré deux fois par semaine au moyen d'une injection sous-cutanée (sous la peau) au cours des trois premiers mois de traitement. Après les trois premiers mois de traitement, il se pourrait qu'on l'administre une ou deux fois par semaine.

Effets secondaires de l'étanercept
Les effets secondaires de l'étanercept comprennent des réactions au point d'injection (p. ex. enflure, démangeaisons ou éruptions cutanées), des maux de tête, des infections des voies respiratoires supérieures (p. ex., maux de gorge, infection des sinus).

Ce médicament a des effets modificateurs du système immunitaire qui diminuent la capacité de l'organisme à lutter contre l'infection. Par conséquent, la prise de ce médicament est associée à un risque d'infections fongiques, virales ou bactériennes graves (p. ex., tuberculose, septicémie), de troubles du système nerveux (p. ex. sclérose en plaques, crises convulsives) ainsi qu'à un risque accru de cancer.

De nombreux effets secondaires peuvent être traités. Consultez votre médecin ou pharmacien si des effets secondaires se manifestent.

Cette liste d'effets secondaires, de mises en garde et de précautions n'est pas exhaustive. Pour obtenir des renseignements détaillés et à jour au sujet de chacun des médicaments, veuillez consulter la section des renseignements pour le consommateur des monographies de produit approuvées. Vous les trouverez sur le site Web de Santé Canada.

Adalimumab

Mode d'action
Dans les cas de psoriasis, le facteur de nécrose tumorale alpha (TNF alpha) est l'une des substances que le système immunitaire surproduit. Il provoque alors une inflammation excessive dans l'organisme. L'adalimumab (Humira®) agit en bloquant le TNF alpha dans l'organisme afin de réduire les lésions psoriasiques.

Utilisation
L'adalimumab est injecté par voie y sous-cutanée (sous la peau), une semaine après l'administration de la première dose, puis toutes les deux semaines par la suite.

Effets secondaires de l'adalimumab
Les effets secondaires de l'adalimumab comprennent des réactions au point d'injection (p. ex. enflure, démangeaisons ou éruptions cutanées), des maux de tête, des infections des voies respiratoires supérieures (p. ex. maux de gorge, infection des sinus), des éruptions cutanées et des nausées.

Ce médicament a des effets modificateurs du système immunitaire qui diminuent la capacité de l'organisme à lutter contre l'infection. Par conséquent, la prise de ce médicament est associée à un risque d'infections fongiques, virales ou bactériennes graves (p. ex., tuberculose, septicémie), de troubles du système nerveux (p. ex. sclérose en plaques, crises convulsives) ainsi qu'à un risque accru de cancer.

De nombreux effets secondaires peuvent être traités. Consultez votre médecin ou pharmacien si des effets secondaires se manifestent.

Cette liste d'effets secondaires, de mises en garde et de précautions n'est pas exhaustive. Pour obtenir des renseignements détaillés et à jour au sujet de chacun des médicaments, veuillez consulter la section des renseignements pour le consommateur des monographies de produit approuvées. Vous les trouverez sur le site Web de Santé Canada.

Il est très important de suivre les instructions de votre médecin ou du pharmacien relativement à tous vos traitements.

Le traitement qui vous convient le mieux pourrait devoir tenir compte de la gravité du psoriasis dont vous êtes atteint. Utilisez l'indice dermatologique de qualité de vie DLQI (Dermatology Life Quality Index) pour déterminer les répercussions de votre affection et collaborez avec votre médecin pour choisir l'option de traitement la plus satisfaisante.

Prochaine étape à suivre…

Agents cytotoxiques contre le psoriasis

Mode d'action
Le méthotrexate appartient à une classe de médicaments appelée agents cytotoxiques ou antimétabolites. Il agit en bloquant l'activité d'une enzyme particulière requise pour la croissance normale de certaines cellules Dans les cas de psoriasis, il contribue à ralentir la prolifération rapide des cellules cutanées.

Utilisation
On peut prendre le méthotrexate par la bouche, habituellement une fois par semaine. Un professionnel de la santé peut également l'administrer une fois par semaine sous forme d'injection dans un muscle ou dans une veine.

Effets secondaires du méthotrexate
Les effets secondaires courants du méthotrexate comprennent les nausées, les vomissements, les malaises gastriques, les maux d'estomac, la perte de l'appétit, les étourdissements, la fièvre et les frissons, la diarrhée, les plaies dans la bouche ou sur les lèvres, la fatigue, un nombre réduit de globules blancs (ce qui pourrait réduire votre capacité à combattre les infections), les maux de gorge et l'enflure de glandes.

De nombreux effets secondaires peuvent être traités. Consultez votre médecin ou pharmacien si des effets secondaires se manifestent.

Cette liste d'effets secondaires, de mises en garde et de précautions n'est pas exhaustive. Pour obtenir des renseignements détaillés et à jour au sujet de chacun des médicaments, veuillez consulter la section des renseignements pour le consommateur des monographies de produit approuvées. Vous les trouverez sur le site Web de Santé Canada.

Il est très important de suivre les instructions de votre médecin ou du pharmacien relativement à tous vos traitements.

Le traitement qui vous convient le mieux pourrait devoir tenir compte de la gravité du psoriasis dont vous êtes atteint. Utilisez l'indice dermatologique de qualité de vie DLQI (Dermatology Life Quality Index) pour déterminer les répercussions de votre affection et collaborez avec votre médecin pour choisir l'option de traitement la plus satisfaisante.

Prochaine étape à suivre…

Immunodépresseurs contre le psoriasis

Mode d'action
La cyclosporine (NeoralMD et génériques) appartient à un groupe de médicaments appelé immunodépresseurs. Elle agit en maîtrisant, au moyen d'une réduction de l'activité du système immunitaire, la croissance excessive des cellules cutanées observée dans les cas de psoriasis.

Utilisation
On prend la cyclosporine par la bouche deux fois par jour.

Effets secondaires de la cyclosporine
Les effets secondaires courants de la cyclosporine comprennent l'hypertension; un taux accru de lipides (p. ex., cholestérol); des troubles rénaux ou hépatiques; de légers tremblements de la main; des maux de tête; des sueurs nocturnes; de la douleur musculaire; de la douleur articulaire; des malaises gastriques; des sensations de picotements dans les doigts, les orteils ou la bouche; une perte d'appétit; des nausées; des vomissements; de la diarrhée; de l'acné ou une peau huileuse; de l'anxiété; des gencives enflées ou sensibles au toucher ainsi qu'une capacité réduite à combattre les infections.

De nombreux effets secondaires peuvent être traités. Consultez votre médecin ou pharmacien si des effets secondaires se manifestent.

Cette liste d'effets secondaires, de mises en garde et de précautions n'est pas exhaustive. Pour obtenir des renseignements détaillés et à jour au sujet de chacun des médicaments, veuillez consulter la section des renseignements pour le consommateur des monographies de produit approuvées. Vous les trouverez sur le site Web de Santé Canada.

Prochaine étape à suivre…

Rétinoïdes contre le psoriasis

Mode d'action
L'acitrétine (Soriatane®) appartient à un groupe de médicaments appelé rétinoïdes, qui sont des formes synthétiques de la vitamine A. On croit qu'elle agit en réduisant la vitesse de la croissance des cellules cutanées.

Utilisation
L'acitrétine est prise par la bouche une fois par jour avec de la nourriture.

Effets secondaires de l'acitrétine
Les effets secondaires courants de l'acitrétine comprennent de la douleur musculaire et articulaire, la perte de cheveux, les lèvres sèches, la sécheresse de la bouche, les démangeaisons, la peau collante, la peau qui pèle (bout des doigts, paume des mains, plante des pieds), l'amincissement de la peau, l'écoulement nasal, la sécheresse nasale, la sécheresse oculaire et l'altération des ongles. Étant donné que l'acitrétine peut causer des malformations congénitales, les femmes enceintes ou les femmes qui désirent devenir enceintes ne devraient pas prendre ce médicament.

De nombreux effets secondaires peuvent être traités. Consultez votre médecin ou pharmacien si des effets secondaires se manifestent.

Cette liste d'effets secondaires, de mises en garde et de précautions n'est pas exhaustive. Pour obtenir des renseignements détaillés et à jour au sujet de chacun des médicaments, veuillez consulter la section des renseignements pour le consommateur des monographies de produit approuvées. Vous les trouverez sur le site Web de Santé Canada.

Prochaine étape à suivre…

Psoriasis - Traitements
Outil santé

Obtenez les réponses à vos questions sur les moyens les plus ordinaires que vous pourriez employer pour traiter votre psoriasis.

Psoraisis - Évaluation de la gravité
Outil santé

Utilisez la Calculatrice de gravité pour savoir si votre psoriasis est léger, modéré ou grave.

Psoriasis - Vérification des traitements
Outil santé

Le moment est-il venu de consulter votre médecin à propos de la prise en charge de votre traitement contre le psoriasis? Utilisez l'outil de vérification des traitements pour le savour!

Psoriasis - Discussion avec le medecin
Outil santé
Questionnaire sur le psoriasis
Outil santé

Évaluez les répercussions du psoriasis sur votre bien-être et votre vie quotidienne.