Inhaler Quiz
OUTIL SANTÉ

2/3 des patients n’utilisent pas bien leur inhalateur. Leur utilisation incorrecte est un problème important dans les cas de MPOC. Évaluez votre inhalateur.

L'exercice est d'une grande importance chez les personnes atteintes de MPOC.

Consultez toujours votre médecin avant d'entreprendre un programme d'exercice. N'oubliez pas d'apporter un médicament « de secours » à action rapide chaque fois que vous faites de l'exercice ou une activité physique.

Comment l'exercice peut vous aider à prendre en charge votre MPOC :

  • En faisant de l'exercice et en demeurant actif, vous contribuerez à réduire l'essoufflement.
  • Les muscles du cœur et des voies respiratoires nécessitent moins d'oxygène lorsqu'ils sont bien entraînés. Cela permet à l'organisme d'utiliser l'oxygène plus efficacement.
  • L'exercice vous aidera non seulement à maîtriser votre poids, mais aussi à perdre du poids, s'il y a lieu. L'excès de graisse abdominale peut exercer une pression sur le diaphragme et rendre la respiration plus difficile.
  • L'exercice contribue à augmenter votre force et votre endurance. L'exercice rend plus facile l'exécution des tâches quotidiennes, comme l'épicerie, la cuisine et le ménage.

La MPOC et l'exercice

Il y a 3 types d'exercices à faire en cas de MPOC : les étirements, les exercices aérobie et les exercices de renforcement musculaire.

1. Les étirements

Les étirements visent à détendre le corps et l'esprit, et améliorent la souplesse et la mobilité. En outre, ce sont d'excellents exercices d'échauffement avant une séance d'activité physique et de récupération après une séance d'entraînement.

2. Les exercices d'aérobie (cardiovasculaires)

Les exercices d'aérobie améliorent l'efficacité du cœur, des poumons et des vaisseaux sanguins. De nombreuses activités quotidiennes aussi simples qu'agréables - comme la marche, la natation, la danse et monter des escaliers - entrent dans cette catégorie d'exercices. Commencez en douceur!

  • Si vous êtes incapable de parler pendant que vous faites de l'exercice, l'effort que vous fournissez est trop intense.
  • Si vous êtes en mesure de parler et de faire de l'exercice en même temps, l'intensité de l'exercice vous convient.

3. Les exercices de renforcement musculaire

Les exercices de renforcement musculaire sont basés sur le principe de la résistance et, comme leur nom l'indique, ils visent à raffermir les muscles.

Pas besoin de soulever des haltères. Il suffit par exemple de faire des extensions de jambes et de bras, des levées de jambes et des élévations alternatives des genoux (montée d'escaliers), ou encore de porter ses sacs d'épicerie ou de faire le ménage.

La clé de la réussite, c'est la simplicité

  • Fixez-vous des objectifs simples et réalistes. Par exemple, votre premier objectif réaliste pourrait être de réussir à marcher pendant 10 minutes sans vous essouffler.
  • Commencez lentement et essayez progressivement d'atteindre vos objectifs de mise en forme.
  • Surveillez les facteurs qui peuvent déclencher les symptômes de MPOC (températures extrêmes, indices de pollen et de pollution atmosphérique) avant d'aller faire de l'exercice en plein air.
  • Prévoyez de pratiquer des activités physiques à l'intérieur (par exemple, faites votre marche dans un centre commercial propre et bien ventilé).
  • Faites de l'exercice avec un ami pour vous aider à persévérer.
  • Arrêtez l'exercice si vous constatez des signes de surmenage.

Questions à poser à votre médecin avant d'entreprendre un programme d'activité physique :

  • Quels types d'exercice me conviennent le mieux?
  • Aurai-je besoin d'un supplément d'oxygène?
  • Un professionnel de la santé devra-t-il être présent pendant mes séances d'entraînement?