;
  • L'exercice est d'une grande importance chez les personnes atteintes de MPOC. Consultez toujours votre médecin avant d'entreprendre un programme d'exercice. N'oubliez pas d'apporter un médicament « de secours » à action rapide chaque fois que vous faites de l'exercice ou une activité physique.

  • L'alimentation est un aspect important de la prise en charge de la MPOC.

  • Lorsque vous êtes à bout de souffle, même les tâches les plus simples peuvent paraître une montagne. Voici quelques conseils pour vous aider.

  • Chaque respiration compte lorsqu'on est atteint de MPOC. L'un des principaux symptômes de la MPOC est l'essoufflement. Connaître certaines techniques de respiration peut vous être utile dans ce cas. Avant de les essayer, demandez à un professionnel de la santé si celles-ci sont appropriées et de vous montrer comment bien les reproduire.

  • Plus de 80 % des cas de MPOC sont attribuables au tabagisme. Plus vous fumez longtemps et beaucoup, plus votre risque de MPOC est élevé. Renoncer au tabac est une des meilleures mesures à prendre pour réduire votre risque de MPOC et pour aider à maîtriser la MPOC si vous en souffrez.

Ressources supplémentaires