;
  • La maladie de Crohn est imprévisible. Les personnes qui en sont atteintes présentent des poussées de symptômes, également appelées attaques (ou récidives si elles se manifestent plus d'une fois), suivies de longues périodes de plusieurs semaines ou de plusieurs années de calme marquées par l'absence de symptômes et constituant des rémissions.

  • Les agents modificateurs de la réponse biologique, ou agents biologiques, forment un groupe de médicaments utiles dans le traitement de la maladie de Crohn, car ils exercent une action qui maîtrise la maladie même. Les agents biologiques ci-après sont disponibles au Canada pour le traitement de la maladie de Crohn : l'adalimumab (Humira®), l'infliximab (Remicade®).

  • Les médicaments à base de 5-ASA agissent directement sur la muqueuse intestinale pour réduire l'inflammation. La manière exacte dont ils réduisent l'inflammation n'est pas claire. Ils sont utilisés pour traiter les symptômes engendrés par une poussée et ils aident à prolonger une rémission.

  • Les corticostéroïdes agissent en réduisant l'inflammation. La manière exacte dont les corticostéroïdes réduisent l'inflammation associée à la maladie de Crohn n'est pas connue. Ils sont utilisés pour maîtriser les symptômes engendrés par une poussée.

  • Divers médicaments sont également utilisés pour traiter les différents symptômes qui peuvent accompagner la maladie de Crohn, notamment : des antimicrobiens pour traiter les infections intestinales (par ex. le métronidazole, la ciprofloxacine) ; des antidiarrhéiques (par ex.

  • Les personnes atteintes de la maladie de Crohn sont exposées à un risque de malnutrition pour plusieurs raisons : l'intensité des symptômes a tendance à couper l'envie de manger ;   la diarrhée accélère le déplacement de la nourriture dans l'organisme, si bien que le temps d'absorption des nutriments est plus court ;   l'enlèvement de segments de l'intestin pour traiter la maladie de Crohn réduit la surface disponible pour l'absorption des nutriments ;   les médicaments utilisés pour traiter la maladie de Crohn peuvent empêcher l'absorption des nutriments ;   les saignements associés à la maladie de Crohn peuvent entraîner une perte de nutriments.

  • Certains modes de vie peuvent concourir à la maîtrise des symptômes de la maladie de Crohn. Tenez compte des suggestions ci-après au moment de l'établissement d'un plan de traitement visant la prise en charge de la maladie de Crohn. Surveillez ce que vous mangez : certains aliments et certaines boissons peuvent aggraver vos symptômes, surtout durant une poussée.

  • Les personnes atteintes de la maladie de Crohn peuvent avoir recours à la chirurgie pour se débarrasser des segments de l'intestin pathologiques ou lésés par l'affection. Quel que soit le traitement que vous suiviez, vous devez rencontrer régulièrement votre médecin pour faire le suivi de vos progrès.

Ressources supplémentaires