Le 2e trimestre commence à la 14e semaine après le début de votre dernière menstruation et se prolonge jusqu'à la fin de la 26e semaine, C'est une période de croissance et de développement rapide pour votre bébé et c'est également une période marquée par de nombreux changements pour votre organisme !

Beaucoup des changements que vous observerez peut-être au cours du 2e trimestre ont déjà été abordés dans l'article traitant du premier trimestre, notamment :

  • la fatigue ;
  • les changements mammaires ;
  • les nausées et les vomissements - ces symptômes devraient s'atténuer pour la plupart des femmes, mais ils pourraient persister ou ne faire que commencer pour d'autres ;
  • une augmentation de la fréquence de l'excrétion de l'urine ;
  • des étourdissements ;
  • des veines variqueuses ;
  • une accélération du rythme cardiaque ;
  • des brûlures d'estomac, une indigestion et d'autres symptômes gastro-intestinaux ;
  • des hémorroïdes ;
  • des menstruations manquées ;
  • des modifications des sensations du goût et de l'odorat ;
  • un gain pondéral - bien que celui-ci puisse varier selon le poids gagné ou perdu au cours du 1er trimestre, et votre poids avant la grossesse, la cible typique pour le gain de poids de ce trimestre oscille entre 450 g et 675 g (1 lb à 1,5 lb) par semaine pour un gain de poids total de 5,5 kg à 6,5 kg (soit 12 lb à 14 lb) ;
  • changements de l'humeur.

Vous aurez peut-être l'occasion d'observer de nouvelles sensations au cours de ce trimestre, à savoir :

  • une légère enflure des chevilles et des pieds, et à l'occasion des mains et du visage (un œdème). L'apparition de cette sorte d'enflure est tout à fait normale au cours de la grossesse ; elle est provoquée par une rétention d'eau. Essayez de surélever vos pieds quand vous êtes assise. Votre professionnel de la santé fera un suivi de votre enflure au cours de chaque rendez-vous, car une enflure excessive combinée à la présence de protéines dans l'urine et à une élévation de la pression artérielle peut être un signe de problème médical ;
     
  • une légère augmentation de la quantité des pertes vaginales. Ce phénomène est fréquent et il peut représenter une mesure protectrice de votre organisme contre les infections vaginales. Les pertes devraient être peu épaisses et blanches et vous devriez communiquer avec votre professionnel de la santé si vous remarquez une différence dans leurs caractéristiques (odeur, couleur, irritation, etc.).
     
  • des gencives plus sensibles qui pourraient saigner quand vous vous lavez les dents en raison de l'augmentation de la circulation sanguine au cours de la grossesse. Il est préférable d'utiliser une brosse à soies douces et de ne pas brosser trop vigoureusement ;
     
  • des maux de tête occasionnels. Ce symptôme est lui aussi tout à fait normal et il peut résulter de divers changements physiologiques et émotionnels associés à la grossesse, notamment l'augmentation du volume sanguin et le stress. Essayez de réduire le stress au maximum (ou au moins de trouver des façons de le gérer), prenez des repas légers et fréquents et hydratez-vous bien. N'employez pas de médicaments en vente libre sans avoir consulté votre professionnel de la santé au préalable. Si vous avez des maux de tête intenses et réguliers, communiquez avec votre professionnel de la santé ;
     
  • une congestion nasale ou un embarras de la respiration. Ce symptôme est également provoqué par l'augmentation de la circulation sanguine qui mène à une enflure des muqueuses nasales susceptible d'entraîner une congestion et même des saignements de nez occasionnels. Ne vous inquiétez pas, c'est normal, mais informez votre professionnel de la santé de cette manifestation lors de votre prochain rendez-vous et n'employez pas de médicaments en vente libre sans le consulter d'abord ;
     
  • un essoufflement. Cette sensation est couramment ressentie, elle est due à votre besoin physiologique de transporter davantage d'oxygène pour le développement de votre bébé ;
     
  • des maux de dos. Avec l'augmentation du volume de votre abdomen et l'effet relaxant des hormones de grossesse sur vos muscles, il se peut que votre dos commence à vous faire mal vers la fin du 2e trimestre et tout au cours du 3e. Si c'est votre cas, asseyez-vous sur des chaises qui soutiennent bien le dos, portez des chaussures confortables, appliquez de la glace et de la chaleur sur les zones sensibles et demandez à quelqu'un de vous masser le dos ;
     
  • des changements cutanés. Votre peau pourrait devenir plus foncée dans les régions où la circulation sanguine est accrue et vous remarquerez peut-être la formation d'une ligne au milieu de votre abdomen ;
     
  • des changements de la libido. Les femmes ressentent fréquemment une augmentation de leur libido, peut-être causée par une augmentation de la circulation sanguine et de certaines hormones. Il est également parfaitement normal de ressentir une diminution de la libido ou de n'avoir aucun changement. Communiquez vos sentiments à votre partenaire et n'oubliez pas que pour la plupart des futures mamans l'activité sexuelle ne présente pas de danger. Si ce sujet vous préoccupe, consultez votre médecin ;
     
  • une tendance à la distraction. Ce phénomène a été surnommé « obscurcissement de la conscience ». Il s'observe couramment durant la grossesse et il est susceptible de s'aggraver à mesure qu'elle se déroule. Bien que sa cause soit inconnue, le corps médical soupçonne le taux d'hormones, le stress et une carence en fer. Notez bien que la sensation de « planer » ou d'avoir mauvaise mémoire n'est qu'un problème temporaire qui disparaîtra rapidement après l'accouchement. Afin de combattre cette tendance à la distraction, essayez d'organiser votre vie avant que les épisodes ne se manifestent ou ne s'aggravent, ne craignez pas de demander de l'aide, reposez-vous bien, mangez comme il faut et n'abusez pas de vos forces tant chez vous qu'au travail ;
     
  • une augmentation du volume de l'abdomen et des vergetures. La distension de l'abdomen est bien évidente, car ce trimestre est celui de la croissance rapide de votre bébé à naître. Vous pourriez prendre environ 5,5 kg ou 6,5 kg (soit 12 lb ou 14 lb) durant cette phase de votre grossesse. Votre nombril devrait également commencer à faire saillie ! Des vergetures se produisent chez certaines femmes lorsque la peau s'étire en raison du volume croissant de l'abdomen. Essayez d'appliquer des hydratants et ne vous inquiétez pas, ces marques s'effacent habituellement avec le temps dès l'accouchement ;
     
  • les contractions de Braxton Hicks. Ces faibles contractions à l'aspect aléatoire sont une indication que votre corps se prépare pour le travail. Elles apparaissent surtout dans la région de l'aine ou même dans la partie inférieure de l'abdomen. Ces contractions sont normales et vous ne devriez pas vous inquiéter à moins qu'elles ne deviennent intenses et régulières, auquel cas vous devriez communiquer avec votre professionnel de la santé ;
     
  • les mouvements du bébé à naître. Vers la fin du 4e mois, vous serez peut-être en mesure d'identifier les mouvements de votre bébé lorsque vous ressentirez une palpitation évocatrice de l'un battement d'ailes d'oiseau ! L'intensité de ces mouvements augmentera dès la fin du 2e trimestre et tout au long du 3e trimestre.

Notez bien que chaque grossesse est différente et que vous pourriez ressentir des phénomènes complètement différents de ceux que ressentent les autres futures mamans.