Les aînés ont tendance à être plus facilement malades. Ils sont plus susceptibles d'avoir des troubles médicaux qui accroissent le risque de complications grippales, comme une maladie cardiaque, une affection du poumon, un diabète ou un système immunitaire affaibli. Pour ces raisons, les aînés sont davantage aptes à contracter des complications grippales. Les aînés risquent encore plus de succomber aux complications grippales, et ils deviennent de plus en plus vulnérables avec l'âge. Une étude a conclu que les personnes âgées de 85 ans, ou plus, risquaient 16 fois plus de mourir de la grippe et 32 fois plus de mourir d'une pneumonie provoquée par la grippe que les aînés ayant de 65 ans à 69 ans. Les aînés qui résident dans des établissements de soins prolongés et des maisons de soins infirmiers sont tout particulièrement vulnérables à la grippe et aux complications grippales.

Pour diminuer votre risque de complications grippales :

  • prenez des dispositions pour prévenir la grippe. Votre médecin pourrait vous recommander un vaccin antigrippe (afin de diminuer votre risque de contracter la grippe) et un vaccin antipneumococcique (afin de diminuer le risque de pneumonie, une complication grippale courante);
     
  • prenez rendez-vous chez votre médecin au plus tôt si vous observez des symptômes de grippe. Si vous résidez dans un établissement de soins de longue durée, ou une maison de soins infirmiers, et si vous observez des symptômes de grippe, informez-en votre prestataire de soins infirmiers sans délai. Faites de même s'il s'agit d'un proche. Notez bien que les symptômes de grippe peuvent se manifester différemment pour les aînés; surtout pour ceux qui n'ont pas les brusques accès de fièvre que les personnes plus jeunes observent couramment. Votre médecin pourrait vous prescrire un médicament antiviral, susceptible de diminuer le risque de complications, d'enrayer les symptômes et d'écourter la durée de votre grippe si vous le prenez dans les 48 heures qui suivent l'apparition de vos symptômes;
     
  • respectez les directives de votre médecin en ce qui concerne votre traitement antigrippal. Si votre médecin prescrit un médicament antiviral, demandez à votre pharmacien d'exécuter l'ordonnance au plus tôt, et prenez tout le médicament pour toute la durée du traitement, conformément aux indications de votre médecin. Si vous souffrez d'autres problèmes de santé, continuez à observer le plan de traitement que votre médecin a élaboré contre ces troubles.