Vous venez de découvrir qu'il y a des obstacles à votre fertilité. Si vous n'avez pas déjà rendu visite à un spécialiste de la fertilité, cette étape sera probablement la prochaine.

Suis-je prêt à consulter un spécialiste de la fertilité ? Lorsqu'on se rend dans n'importe quelle clinique de la fertilité digne de ce nom, le personnel se charge de nous guider à travers les différentes étapes et options. Mais n'hésitez pas à vous informer sur les cliniques et les spécialistes. Il est également utile, avant de prendre le rendez-vous, de préparer une liste de questions. Essayez d'obtenir des recommandations et des commentaires dans les forums Internet sur la fertilité. Informez-vous sur la réputation du spécialiste de la fertilité que vous pensez consulter (également connu sous le nom d'endocrinologue de la reproduction ou ER). La clinique qui vous conviendra le mieux peut ne pas être celle qui se trouve le plus près de chez vous, mais vous pouvez vous trouver à deux pas de celle dont vous avez besoin. Vous ne le saurez que lorsque vous vous vous serez informé et que vous vous serez posé certaines questions.

À la clinique, vous aurez l'occasion de parler des traitements et des interventions. Les cliniques renseignent souvent leurs patients potentiels sur les taux de succès de leurs traitements, mais vous devez vous sentir à l'aise de poser toutes les questions qui vous viennent à l'esprit. Vous discuterez également des modes de paiement et de la couverture d'assurance et il se peut qu'on vous demande de consulter pour obtenir des services de soutien, notamment du counselling ou des traitements complémentaires comme de l'acupuncture ou de la méditation.

Il se peut également que vous subissiez d'autres tests pour mieux définir les causes de l'infertilité et planifier le meilleur régime de traitements possible.

Peu importe qui est à l'origine de la difficulté - vous, votre partenaire, votre partenaire et vous-même à la fois ou si on ignore encore les raisons derrière celui-ci - le diagnostic d'infertilité soulève beaucoup de questions et vous force à faire des choix importants.

Parmi les questions que vous vous posez peut-être en ce moment, on retrouve notamment :

Est-ce que je comprends les raisons de ce diagnostic ? Ne craignez pas de poser beaucoup de questions. Assurez-vous d'avoir bien compris. S'agit-il d'un problème de spermatozoïdes ou d'ovules - ou un peu des deux ? Y a-t-il des problèmes d'implantation, ou existe-t-il une affection sous-jacente nuisant à la conception ? Plus vous en savez, mieux vous est préparé aux étapes suivantes, que cela signifie le début immédiat du traitement ou l'obtention d'une deuxième opinion. Cette étape peut être la bonne pour que votre partenaire et vous-même définissiez un plan de fertilité comprenant notamment certains détails sur les traitements possibles et la planification financière possiblement nécessaire.

Puis-je me permettre financièrement de suivre des traitements de fertilité ? Vous pouvez être réticents à évaluer vos rêves de devenir parents en termes financiers. Mais lorsque vous verrez la liste des prix des traitements et médicaments possibles, il se peut que les coûts réels vous rebutent. Il existe par contre plusieurs différentes façons d'arriver à faire face aux exigences financières. Vous pourrez possiblement faire appel à votre couverture d'assurance-maladie privée. Certains crédits d'impôt gouvernementaux sont disponibles et certains régimes d'assurance- maladie provinciaux offrent une couverture. Il se peut également que vous vous qualifiez pour une assistance financière par l'entremise du Programme GAP. Si vous êtes admissibles, vous pourriez recevoir de l'aide pour payer les médicaments associés aux traitements de fertilité. Un spécialiste de la fertilité peut vous dire si vous êtes admissibles; vous pouvez également accéder au Programme GAP en utilisant le localisateur de clinique permettant de trouver une clinique de votre région participant à ce programme.

Comment le diagnostic ou les traitements à venir modifieront-ils notre relation interpersonnelle ? Lorsqu'on apprend que notre partenaire ou nous-mêmes sommes infertiles, une variété de réponses émotionnelles peuvent être déclenchées. Pour certaines personnes, ce diagnostic ne représente qu'un obstacle mineur et elles continuent le traitement ou choisissent d'autres façons de devenir parents. Pour d'autres, l'infertilité semble une complication insurmontable et cette affection peut constituer un fardeau pour les liens qui unissent un couple ou pour l'estime de soi personnelle. Il importe que vous discutiez de ce diagnostic avec votre partenaire pour vous assurer d'être au diapason avant de prendre une décision.

Est-ce que je comprends les taux de succès et les risques associés à chaque option ? Le profil de fertilité de chaque personne est unique et il est impossible de lire dans les étoiles pour connaître le résultat ultime de vos traitements. Mais des statistiques disponibles peuvent vous donner un aperçu de vos chances et des taux de succès tout en vous avertissant des complications possibles des diverses interventions.