Systèmes d'alarme contre l'énurésie nocturne : ces systèmes d'alarme se basent sur le principe selon lequel, bien que l'énurésie nocturne constitue un problème physique, il soit possible d'entraîner votre enfant à reconnaître la sensation de vessie pleine. Les systèmes d'alarme consistent en un détecteur d'humidité et d'une alarme du type sonnerie, cloche ou vibrateur qui se déclenche lorsque votre enfant commence à uriner pendant la nuit. Les systèmes d'alarme peuvent être efficaces, mais ils nécessitent une grande motivation de la part de l'enfant et des parents. Ils nécessitent également un environnement familial prêt à soutenir l'enfant.

La plupart des enfants qui ont utilisé des systèmes d'alarme pour traiter l'énurésie nocturne ne recommencent pas à mouiller leur lit lorsque le traitement cesse, mais il se peut que plusieurs semaines ou même des mois soient nécessaires à l'obtention des premiers résultats. Les systèmes d'alarme sont fréquemment mis de côté, avec 30 % d'abandon au bout de seulement 3 semaines, bien avant l'obtention de l'efficacité optimale par cette méthode.

Thérapies comportementales : un système de récompense qui permet à votre enfant d'obtenir une étoile sur un tableau d'honneur, ou un prix, s'est avéré utile dans de nombreux cas. La thérapie motivationnelle suppose d'effectuer un suivi des progrès de votre enfant, et d'augmenter généralement la récompense pour des périodes plus longues sans mouiller le lit. La récompense devrait être définie en avance d'un commun accord entre votre enfant et vous. La thérapie motivationnelle peut être un traitement efficace pour les enfants les plus jeunes.

Autres techniques de soutien : il existe d'autres techniques pour aider à supporter le problème d'énurésie nocturne de votre enfant. Vous pouvez essayer de suivre les recommandations suivantes :

  • protéger le matelas en utilisant des draps imperméables.
  • les couches peuvent réduire gâchis associé à l'énurésie nocturne, mais il y a toujours un risque de fuites et d'érythème fessier inconfortable, à cause de l'humidité qui se trouve à proximité de la peau de votre enfant. La Société canadienne de pédiatrie considère qu'un enfant est énurétique lorsqu'il mouille son lit de façon régulière (plus de 2 fois par semaine) après l'âge de 5 ans. La stratégie qu'elle recommande pour aider ces enfants à devenir continents inclut l'arrêt du port des couches.
  • demander à votre enfant de se rendre aux toilettes juste avant le coucher.
  • diminuer la consommation de boissons avant le coucher.
  • limiter l'apport de caféine.
  • un entraînement de la vessie - l'enfant apprend à retenir ses urines pendant le jour pour augmenter la capacité de la vessie la nuit - peut s'avérer efficace et vaut la peine d'être essayé.

Médicaments: la desmopressine est une copie du même messager que le corps de votre enfant fabrique pour contrôler le volume d'urine produite pendant qu'il dort. La desmopressine se prend oralement avant le coucher. La desmopressine aide les enfants atteints d'énurésie nocturne à sécréter moins d'urine la nuit de sorte qu'ils produisent un volume équivalent à celui des enfants qui ne mouillent pas leur lit. L'effet de la desmopressine dure 7 à 9 heures après la prise du médicament. On recommande de l'utiliser en même temps que d'autres traitements non médicamenteux comme le counseling de motivation. Les effets secondaires de ce médicament peuvent comprendre des maux de tête, de la nausée et une douleur abdominale.

L'imipramine, qui appartient au groupe des médicaments tricycliques, est parfois utilisée dans le traitement de l'énurésie nocturne. Le mécanisme d'action exact de ce médicament n'est pas élucidé, mais on pense qu'il a une influence sur les habitudes de sommeil et d'éveil de votre enfant ou qu'il agit sur le volume d'urine dans la vessie. Parmi les effets secondaires de ce médicament, on retrouve la nausée, les vomissements, les douleurs abdominales, l'irritabilité, l'insomnie, la somnolence, la réduction d'appétit, la sensibilité à la lumière du soleil et des modifications de la personnalité.

Discutez avec votre médecin pour savoir si un traitement médicamenteux contre l'énurésie nocturne est approprié dans le cas de votre enfant.

Thérapies alternatives : bien que certains prétendent que des formes de traitement comme l'acupuncture, l'hypnose, et les massages peuvent aider à empêcher l'énurésie nocturne, il n'existe aucune preuve de leur efficacité.