Le diabète est un trouble caractérisé par un taux de sucre sanguin trop élevé parce que le corps ne produit pas assez d'insuline pour satisfaire à ses besoins ou parce que le corps ne répond pas comme il le devrait à l'insuline qu'il produit. L'insuline est une hormone produite par le pancréas, un petit organe situé derrière l'estomac. L'insuline est importante parce qu'elle déplace le glucose, un sucre simple, du sang vers l'intérieur des cellules de l'organisme. Elle joue également d'autres rôles dans la régulation du métabolisme.

Les aliments ingérés procurent à l'organisme le glucose que les cellules utilisent comme source d'énergie. Si l'insuline n'est pas disponible ou si elle n'agit pas normalement pour permettre au glucose se trouvant dans le sang de passer dans les cellules, le glucose reste dans le sang. Un taux de glucose sanguin élevé est toxique. Les cellules qui n'obtiennent pas de glucose ne disposent pas du carburant nécessaire à leur bon fonctionnement. Les symptômes du diabète sont causés par un taux élevé de sucre dans le sang.

Le diagnostic du diabète est établi à partir du taux de glucose sanguin. Lors du dépistage du diabète, le médecin ou votre professionnel de la santé de premier recours pourrait faire une vérification « au hasard » de votre glycémie (votre taux de sucre sanguin). Dans ce cas, le taux de sucre est vérifié à n'importe quel moment de la journée, sans aucune préparation particulière et sans tenir compte de la prise de nourriture. Une glycémie au hasard d'au moins 11,1 mmol/L (millimoles par litre) peut servir à établir un diagnostic de diabète.

Les autres épreuves diagnostiques peuvent inclure la mesure de la glycémie à jeun. Une glycémie à jeun d'au moins 7,0 mmol/L peut servir à établir un diagnostic de diabète.

Aussi, on peut recourir à l'épreuve de l'hyperglycémie provoquée par voie orale, au moyen de 75 grammes de glucose, pour établir le diagnostic. Une glycémie d'au moins 11,1 mmol/L 2 heures après la prise du glucose par voie orale peut servir à établir un diagnostic de diabète.

Enfin, un taux d'hémoglobine glyquée (ou HbA1C) d'au moins 6,5 % peut servir à diagnostiquer le diabète; le taux d'HbA1C reflète le taux moyen de la glycémie au cours des 2 à 3 derniers mois. L'hémoglobine glyquée ne sert pas à diagnostiquer le diabète chez les enfants, les adolescents, les femmes enceintes ni les personnes pour qui on soupçonne un diabète de type 1.

Il est important de préciser qu'une seule mesure élevée du taux de sucre ne signifie pas qu'une personne fait du diabète. Si vous n'avez aucun des symptômes habituels du diabète (comme une soif inhabituelle, des mictions fréquentes, des changements de poids, une fatigue, des infections fréquentes ou une vision brouillée), le médecin devra obtenir au moins 2 valeurs élevées du taux de sucre sanguin ou du taux d'HbA1C avant de poser un diagnostic de diabète.

Diabète de type 2 - Traitements
Outil santé

Rassemblez les faits sur chaque médicament qui pourrait vous être prescrit dans le cadre de votre diabète de type 2, y compris le mode d'action et les effets secondaires possibles.

Diabète - Mythe ou réalité
Outil santé

Sauriez-vous trouver la part de vérité parmi les mythes qui circulent sur le diabète de type 2? Vérifiez vos connaissances maintenant.

Diabète  - Discussion avec le médecin
Outil santé

Créez un Guide de discussion personnalisé avec votre médecin pour obtenir les renseignements dont vous avez vraiment besoin au sujet du diabète de type 2.

Diabète - Vérification de la prise en charge
Outil santé

Répondez à 7 questions rapides pour savoir si vous avez besoin d'aide pour gérer votre diabète de type 2.