Pour fonctionner adéquatement, votre cœur a besoin d'un flux abondant et continu de sang oxygéné qui est directement fourni à votre muscle cardiaque par vos artères coronaires. Si vos artères coronaires deviennent bloquées, enflammées, infectées ou lésées, le flux sanguin diminuera, endommageant votre cœur et entraînant possiblement des maladies cardiovasculaires (MCV). Les séquelles les plus fréquentes des maladies cardiaques comprennent l'infarctus du myocarde, la cardiopathie ischémique, l'angine et l'arythmie.

Facteurs généraux de risque de maladies cardiaques

Ceux que vous ne pouvez pas écarter :

  • Antécédents familiaux : Les prédispositions génétiques jouent parfois un rôle dans les maladies cardiaques. Votre médecin souhaitera savoir quels sont vos antécédents familiaux de maladie cardiaque.
  • L'âge : L'usure du corps est cumulative. Le cœur n'y fait pas exception. Plus vous avancez en âge, plus votre corps s'use, et plus grands sont les risques que votre organisme ne fonctionne plus comme il le faisait plus jeune.
  • Le sexe : Le risque de maladie cardiaque est plus important chez les hommes de plus de 45 ans et les femmes âgées de plus de 55 ans ou ménopausées.
  • L’origine ethnique : Les personnes de certaines ethnies, comme celles d’origine africaine ou sud-asiatique ou encore celles appartenant aux Premières Nations, sont exposées à un risque plus important de maladie cardiaque en raison d’une fréquence plus élevée d’hypertension artérielle et de diabète.

Ceux que vous pouvez écarter :

  • Le tabagisme : Fumer réduit l'apport du taux d'oxygène dans le sang, endommage les parois artérielles, augmente le rythme cardiaque et la pression artérielle.
  • Les régimes cétogènes : Les régimes riches en matières grasses, plus particulièrement ceux qui sont riches en gras saturés, augmentent le risque d'accumulation de graisses dans la paroi artérielle.
  • La consommation excessive d’alcool : La prise d’une quantité excessive d’alcool peut contribuer à une hausse de la tension artérielle, ce qui, à son tour, augmente le risque de maladie cardiaque. La quantité maximale d’alcool recommandée est la suivante : pour les femmes, 2 verres par jour et au plus 10 verres par semaine; pour les hommes, 3 verres par jour et au plus 15 verres par semaine.
  • Un taux élevé de cholestérol dans le sang : Le cholestérol est une substance grasse nécessaire à l'organisme pour la fabrication des cellules, mais votre organisme n'en a besoin que d'une quantité limitée. Un taux élevé de cholestérol peut causer de l'artériosclérose.
  • L'inactivité physique : L'exercice régulier aide à raffermir le muscle cardiaque et assure son bon fonctionnement.
  • L'hypertension ou hypertension artérielle : L'hypertension signifie que votre sang reflue trop violemment contre la paroi de vos artères. L'hypertension augmente vos risques d'accident vasculaire cérébral, d'anévrisme, d'insuffisance cardiaque, de crise cardiaque et de lésions aux reins.
  • L'obésité : Un surplus de poids significatif ou de l'obésité augmente la pression artérielle, ce qui fait que votre cœur travaille trop fort et avec moins d'oxygène. Il augmente de plus vos risques de diabète.
  • Le stress : Le stress augmente le rythme cardiaque et la pression artérielle, ce qui endommage vos artères et votre cœur.
  • Le diabète : Les hommes qui souffrent du diabète sucré (diabète) courent trois fois plus de risques de développer de l'athérosclérose, avec comme conséquences l'angine, les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux ou l'acrosyndrome. Les risques s'accroissent dans le cas des femmes, ils sont probablement quatre fois plus élevés que chez celles qui ne font pas de diabète.

Rédigé par le personnel médical, en collaboration avec Mmedbroadcast
Révision et mise à jour : Art Hister, MD