;
  • Il importe de toujours faire examiner par le médecin une masse suspecte qui apparaît dans un sein.

  • Les cellules de l'organisme se reproduisent tout au long de la vie afin de remplacer de façon ordonnée les cellules des tissus qui se sont détériorés. Le cancer du sein, comme toutes les formes de cancer, survient lorsque ce processus est compromis et que les cellules commencent à se diviser à un rythme inhabituellement rapide.

  • Chez la femme, le sein est composé de glandes mammaires et de canaux galactophores qui sont entourés de tissu graisseux et de tissu conjonctif. Une croissance anarchique des cellules dans l'un ou l'autre de ces tissus peut provoquer le cancer du sein.

  • La détection précoce d'un cancer du sein réduit au minimum la possibilité d'une propagation tumorale et augmente la probabilité d'un rétablissement complet. Le traitement dépend des circonstances particulières comme le taux de prolifération, la réponse au traitement et le type d'activité des cellules malignes. Quand la tumeur se confine au sein, le traitement de choix est la chirurgie, suivie d'une thérapie générale et peut-être aussi d'une radiothérapie.

  • « Ce n'est pas possible ! J'ai senti une bosse dans mon sein ! » Ne vous inquiétez pas ; la plupart des bosses ne sont pas un signe de cancer du sein.

  • Nous avons porté notre attention sur 7 rumeurs qui circulent couramment sur le cancer du sein et dont la retransmission engorge les réseaux de courrier électronique.

  • Rien ne suscite autant de peur qu'une bosse dans le sein d'une femme. Toutefois, la découverte d'un cancer à son début augmente les chances de survie. Donc, le dépistage du cancer du sein va de soi. Ou est-ce vraiment le cas ?

Ressources supplémentaires