Le cancer du poumon tue plus d'hommes que toute autre forme de cancer. Chez les femmes, il constitue la deuxième cause de mortalité par cancer, après le cancer du sein. Le cancer du poumon se déclare habituellement entre 65 et 75 ans.

La plupart des cancers du poumon naissent dans les bronches, conduits aériens menant aux poumons. Il existe divers types de cancer du poumon. Le plus fréquent est le carcinome épidermoïde. Les autres types de cancer du poumon sont le carcinome à petites cellules ou cancer anaplasique à petites cellules, l'adénocarcinome et le carcinome à grandes cellules.

Chaque type se développe à un rythme différent et répond différemment au traitement. À l'exception de l'adénocarcinome, la plupart des cancers du poumon sont liés au tabagisme. Il arrive aussi souvent qu'un cancer se propage aux poumons à partir d'autres parties du corps.

Causes et facteurs de risque

Le tabagisme est à l'origine de plus de 80 % des cancers du poumon. On estime que les fumeurs sont de 10 à 30 fois plus exposés au cancer du poumon que la population générale. Le cigare et la pipe favorisent presque autant le cancer du poumon que la cigarette. Même l'exposition à la fumée secondaire - la fumée expirée par les fumeurs et produite par leurs cigarettes - peut causer le cancer du poumon.

Le fait de vivre dans un milieu où la pollution atmosphérique est importante ou de travailler avec des minéraux radioactifs ou de l'amiante peut aussi accroître le risque de cancer. Ces facteurs de risque entraînent certaines modifications de l'ADN des cellules des poumons, ce qui les amène à se développer de façon anormale et à former des cancers.

Symptômes et complications

Le premier symptôme du cancer du poumon - et le plus fréquent - est l'apparition d'une toux.

Les autres symptômes sont les suivants :

  • présence de sang dans les expectorations (crachats);
  • respiration sifflante;
  • douleurs thoraciques;
  • pneumonie (symptômes : toux, fièvre, douleurs thoraciques et essoufflement); et
  • perte d'appétit, faiblesse et perte de poids.

Le cancer du poumon peut se propager à des parties du corps voisines des poumons ou à d'autres parties du corps, comme le foie, le cerveau et les os, causant alors de la douleur et d'autres complications, comme une insuffisance cardiaque, des difficultés respiratoires et des lésions nerveuses. Certains cancers libèrent également des hormones qui peuvent altérer le métabolisme de l'organisme.