Il existe divers traitements contre le cancer colorectal à un stade précoce, notamment la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie.

Chirurgie

La chirurgie, traitement le plus courant du cancer colorectal à un stade précoce, conduit souvent à la guérison. Moins le cancer est avancé, plus les probabilités de guérison par la chirurgie sont grandes.

L'intervention chirurgicale permet de retirer la tumeur et une partie des tissus avoisinants. Si la partie du côlon retirée n'est pas trop grosse, le chirurgien pourra recoudre ensemble les parties saines de l'intestin. Le cas échéant, le patient pourra retrouver une fonction intestinale normale.

Toutefois, si la partie enlevée est trop grosse, le chirurgien ne pourra peut-être pas reconstituer l'intestin, et le patient devra subir une colostomie : le bout du côlon est rattaché à une ouverture pratiquée dans la paroi abdominale, et les déchets solides de l'organisme passent directement du côlon à un sac.

Chimiothérapie

La chimiothérapie est la destruction des cellules cancéreuses par des médicaments. Elle peut remplir diverses fonctions dans le cancer colorectal.

Chimiothérapie adjuvante : On prescrit ce type de chimiothérapie après une intervention chirurgicale, en général pendant six mois, afin de réduire le risque de réapparition de la maladie.

La chimiothérapie adjuvante consiste habituellement en la prise de doses déterminées de médicaments pendant une période définie. Un « schéma de traitement » correspond à une association donnée de médicaments administrés à une dose et pendant une durée définies.

Les schémas et les agents d'emploi courant dans la chimiothérapie adjuvante du cancer colorectal sont :

  • FOLFOX (association de leucovorine, de 5-fluorouracile [également appelé « 5 FU »] et d'oxaliplatine) ;
  • 5 FU et leucovorine ; et
  • capécitabine.

Chimiothérapie néo-adjuvante : Parfois, on a recours à la chimiothérapie pour faire rétrécir la tumeur et en faciliter l'ablation par voie chirurgicale. On peut appliquer cette méthode dans le cas d'un cancer du rectum, par exemple. On associe la radiothérapie à la chimiothérapie.

Radiothérapie

Dans le cas d'un cancer du rectum, on peut recourir à la radiothérapie avant ou après une intervention chirurgicale afin de diminuer le risque de réapparition de la maladie.

Diverses possibilités de traitement s'offrent aux personnes atteintes d'un cancer du côlon à un stade précoce. Pour en savoir davantage, consultez le document « La vie avec le cancer colorectal ». Vous devez également parler avec votre médecin des traitements possibles ainsi que de leurs risques et de leurs avantages. Tout traitement peut entraîner des effets secondaires, mais ces effets peuvent être évitables, traitables ou réversibles. Renseignez-vous sur les effets secondaires possibles des traitements contre le cancer et sur les solutions pour composer avec ces manifestations.