Inhaler Quiz
OUTIL SANTÉ

2/3 des patients n’utilisent pas bien leur inhalateur. Leur utilisation incorrecte est un problème important pour les asthmatiques. Évaluez votre inhalateur.

Il peut être difficile de diagnostiquer l'asthme, étant donné que ses symptômes ressemblent souvent à ceux d'autres affections respiratoires ou à ceux d'une maladie cardiaque. Le diagnostic se fonde généralement sur la description des symptômes, l'ensemble des antécédents médicaux et un examen physique. Parmi les épreuves diagnostiques pour les personnes âgées de 6 ans et plus, on compte l'exploration fonctionnelle respiratoire et les tests de provocation.

L'exploration fonctionnelle respiratoire représente une série d'épreuves servant à mesurer la fonction respiratoire. La plus courante est le test de spirométrie, qui fait appel à un dispositif appelé spiromètre pour mesurer la quantité et le débit (écoulement) d'air pénétrant dans les voies respiratoires, puis en ressortant. L'évaluation du débit expiratoire de pointe est un autre test permettant de mesurer la fonction respiratoire. À l'aide d'un débitmètre de pointe, on mesure le débit auquel l'air est expulsé des poumons. On peut utiliser ce dispositif pour surveiller l'asthme à domicile.

Les tests de provocation ont pour objectif de déclencher chez les personnes ayant de l’asthme les symptômes liés à celui-ci. Il se peut que cette procédure soit utilisée si les résultats de vos épreuves d’exploration fonctionnelle respiratoire apparaissent normaux mais que l’on suspecte toujours la présence d’asthme. Il vous sera demandé d’inhaler une substance ou bien de faire de l’exercice pour essayer de faire se resserrer vos voies pulmonaires. Il vous sera ensuite demandé de repasser le test de spirométrie pour observer la réaction de celles-ci.

D’autres tests peuvent également être effectués afin d’écarter les affections qui pourraient causer des symptômes similaires.