Inhaler Quiz
OUTIL SANTÉ

2/3 des patients n’utilisent pas bien leur inhalateur. Leur utilisation incorrecte est un problème important pour les asthmatiques. Évaluez votre inhalateur.

La surveillance de vos symptômes vous aidera à conserver la maîtrise de votre asthme. Votre médecin et vous élaborerez un plan d'action sur l'asthme qui comportera des directives à votre intention sur la surveillance de votre maladie et les mesures à prendre si elle s'aggrave.

On pourra vous demander de surveiller 

  • Vossymptômes, c'est-à-dire à quelle fréquenceils surviennent, quelle est leur gravité et s'ils perturbent votre sommeilou vos activités quotidiennes;
  • Laprise de vos médicaments, c'est-à-dire comment vous vousservez de votre inhalateur, à quelle fréquence vous devez prendre unmédicament de secours et si vous ressentez des effets indésirables;
  • Votre débit expiratoire de pointe (DEP)  vous pouvez employer un débitmètre de pointe pour mesurerla vitesse à laquelle vous pouvez expulser l'air hors de vos poumons. Ils'agit d'un petit dispositif portatif en plastique qui vous aidera àdéterminer si votre asthme est maîtrisé. Plus votre débit de pointe serapproche de « votre meilleur résultat » (le débit de pointe leplus élevé que vous avez obtenu au cours des deux ou trois semainesprécédentes), plus votre asthme est maîtrisé.

Il peut être nécessaire de recevoir des soins médicaux d'urgence si :

  • vousêtes très essoufflé;
  • voslèvres ou vos ongles prennent une teinte bleutée;
  • vousêtes dans l'une ou l'autre des situations suivantes depuis au moins 15minutes :
    • vous êtes essoufflé et votre médicament de secours n'a aucun effet sur votre état
    • vous êtes incapable de vaquer à vos occupations courantes parce que vous êtes essoufflé

Si vous ressentez l'un de ces signes ou symptômes, appelez le 9-1-1 ou rendez-vous à l'urgence d'un hôpital sans tarder. L'urgentologue ou les ambulanciers prendront une série de mesures pour traiter votre crise d'asthme, y compris l'administration d'oxygène et de médicaments (agonistes bêta et anticholinergiques) au moyen d'un masque, ainsi que de corticostéroïdes par voie orale ou intraveineuse. Une fois que votre état sera stabilisé, votre médecin pourra vous recommander de prendre à court terme un corticostéroïde par voie orale pour aider à réduire l'inflammation de vos voies respiratoires. Le médecin pourrait également examiner les médicaments prescrits afin de déterminer si des changements sont nécessaires.