Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont un type de médicament utilisé dans le traitement de l'arthrite pour soulager la douleur et l'inflammation (rougeur ou chaleur).

Tous les AINS agissent en réduisant le taux de certaines substances libérées par le corps en situation d'inflammation (prostaglandines).

Dans le corps, on retrouve un type d'enzyme (appelée cyclo-oxygénase ou enzyme COX) qui contribue à la formation des prostaglandines, et qui a donc un impact direct sur l'inflammation et la douleur liées à l'arthrose. Il existe deux types d'enzymes COX : la COX-1 et la COX-2. La COX-2 est celle qui joue le rôle le plus important dans la douleur, tandis que la COX-1 aide à protéger l'estomac contre certains problèmes, tels que les ulcères gastriques et les saignements.

Certains AINS inhibent à la fois la COX-1 et la COX-2, tandis que d'autres inhibent seulement la COX-2 (ils sont « plus sélectifs »). Chez les personnes qui prennent des inhibiteurs de la COX-2, on observe une réduction du tiers ou de la moitié des ulcères gastriques avec symptômes ou complications (comme les saignements) par rapport à celles qui prennent d'autres AINS. Le célécoxib est l'inhibiteur sélectif de la COX-2 offert sur le marché canadien.

De nombreux AINS non sélectifs différents sont offerts au Canada, comme l'AAS, le diclofénac, l'indométhacine, l'étodolac, le naproxen, le flurbiprofène et l'ibuprofène. La plupart des AINS sont utilisés pour traiter l'arthrose en général, de sorte qu'on peut les prendre pour traiter les diverses parties du corps qui peuvent être touchées par l'arthrose.

Si vous souffrez d'arthrose et que vous êtes exposé(e) à un risque accru de problèmes gastriques, votre médecin vous recommandera probablement un inhibiteur sélectif de la COX-2 ou un AINS non sélectif en association avec un autre médicament qui protégera votre estomac.

Les maux d'estomac, la diarrhée et les douleurs abdominales sont les effets indésirables les plus courants des AINS. La prise de ces médicaments pourrait augmenter votre risque de maladie cardiaque. Vous pouvez obtenir des conseils auprès de votre médecin ou de votre pharmacien sur les effets indésirables possibles et sur la façon de les gérer le cas échéant.

Vous ne devez pas prendre d'AAS (p. ex., Aspirin®) pour soulager la douleur si vous prenez déjà un AINS (consultez votre médecin si vous prenez de l'AAS à faible dose pour prévenir les crises cardiaques). Si vous avez besoin d'un soulagement supplémentaire, demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous pouvez prendre de l'acétaminophène en même temps que votre AINS. Les AINS peuvent augmenter le risque de saignements associés à certains médicaments comme la warfarine.