Pour déterminer si vous souffrez ou non d'arthrose, votre médecin évaluera le degré de mobilité de vos articulations, les zones de douleur et de sensibilité, la force de vos muscles et la stabilité des ligaments qui relient les éléments de vos articulations.

Il est possible aussi qu'il prenne des radiographies (rayons X) de vos articulations. En présence d'arthrose à un stade avancé, la radiographie montrera des interlignes articulaires étroites, des excroissances osseuses appelées ostéophytes autour des articulations ainsi que des modifications de l'aspect des os.

S'il soupçonne une arthrose du genou, le médecin pourra demander une imagerie par résonance magnétique (IRM) afin de s'assurer que la douleur n'est pas causée par un autre problème.

Enfin, en cas d'inflammation du genou, le médecin pourra prélever et analyser un échantillon de liquide du genou (processus appelé aspiration) afin d'éliminer les autres formes possibles d'arthrite.

Au premier abord, la nouvelle d'un diagnostic d'arthrose peut être décourageante, mais aujourd'hui, il existe de nombreux traitements. De concert avec votre médecin, vous trouverez le traitement qui vous convient le mieux.

Pour voir la différence que peut faire le bon traitement, lisez l'histoire de deux athlètes d'envergure mondiale, Todd Brooker et Nathalie Lambert.