Les kilos en trop exercent une contrainte sur votre organisme et peuvent causer des douleurs dans les genoux et les hanches. Le point positif, c'est que la perte de poids, même si ce n'est que 5 kilos, peut contribuer à diminuer les symptômes de l'arthrose. De plus, la consommation des bons types d'aliments aidera votre organisme à fonctionner de son mieux afin que vous puissiez mener une vie active.

Guide alimentaire canadien
Santé Canada a publié le Guide alimentaire canadien pour aider tous les Canadiens à s'alimenter de façon saine. Vous pouvez télécharger votre exemplaire gratuit à l'adresse : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/food-guide-aliment/index-fra.php.

Conseils pour une alimentation saine

  • Servez-vous du Guide alimentaire canadien pour calculer le nombre de portions de chaque groupe alimentaire qui vous convient.
  • Consommez des aliments divers appartenant à tous les groupes alimentaires.
  • Mangez au moins 1 légume vert foncé et 1 légume orangé chaque jour, par exemple des épinards ou du brocoli, et des carottes ou des patates douces.
  • Dans la mesure du possible, choisissez du pain et des céréales à grains entiers.
  • Buvez deux tasses de lait à 1 % ou à 2 % par jour (ou un substitut de produit laitier à faible teneur en matières grasses).
  • Consommez au moins 2 portions de poisson par semaine, par exemple du hareng, du maquereau, du saumon ou de la truite.
  • Réduisez votre consommation d'aliments et de boissons à haute teneur en matières grasses, en sucre, en alcool ou en sel (sodium).
  • Buvez beaucoup d'eau.

Antioxydants
Les antioxydants, des substances présentes dans les aliments, contribuent à réduire l'inflammation en neutralisant certaines substances chimiques produites par l'organisme et qui sont à l'origine de l'inflammation; en outre, ils aident à protéger les articulations contre les attaques des radicaux libres. Pour renforcer votre consommation d'antioxydants, prenez des fruits et des légumes de couleur vive, comme les tomates, les oranges, les betteraves et le brocoli.

Rappel : Parlez à votre médecin ou à votre diététiste de vos allergies et restrictions alimentaires.