Des injections contre les allergies peuvent être nécessaires lorsque vous êtes exposé à de nombreux allergènes (par ex., le pollen, les acariens) inévitables ou lorsque vos symptômes d'allergies sont si graves que vous ne parvenez pas à les maîtriser à l'aide de médicaments.

Les injections contres les allergies, aussi appelées immunothérapie, visent à désensibiliser le système immunitaire aux agents déclencheurs des allergies ou allergènes. Les tests d'allergie permettent de reconnaître ces allergènes. Les injections contre les allergies contiennent une très petite quantité d'allergène. Lorsque vous recevez vos injections, votre organisme produit des anticorps contre l'allergène en question, de telle sorte que, lorsque vous y êtes exposé de nouveau, les anticorps en bloquent l'effet et vos symptômes sont atténués. Tout au long de votre traitement, votre système immunitaire développe une tolérance aux allergènes.

Un allergoloque, c'est-à-dire un médecin qui se spécialise dans les allergies, déterminera la quantité d'allergène que doit contenir votre injection. La dose est préparée individuellement à l'aide d'extraits standardisés de l'allergène en question. Si, par exemple, vous êtes allergique aux graminées, un pollen de graminées standardisé sera utilisé dans la préparation à injecter.

Vous devrez recevoir des injections à raison d'une ou deux fois par semaine environ, pendant plusieurs mois. Après une période de 3 à 7 mois, votre médecin pourra recommander d'espacer les injections, appelées injections d'entretien. Les injections d'entretien sont administrées à raison d'une fois par mois environ, sur une période de 3 à 5 ans. Après cela, il est possible que vous n'ayez plus à recevoir d'injections.

Il existe aussi une immunothérapie à base d'extraits modifiés d'allergènes. Ces injections s'étalent sur une plus courte période et doivent être répétées tous les ans. Par exemple, on peut administrer un extrait modifié de pollen d'herbe à poux aux personnes qui souffrent d'allergie à l'herbe à poux avant le début de la saison de la pollinisation de cette plante qui commence habituellement à la mi-août.