De la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

Pour plusieurs personnes, le temps des fêtes est un temps de festins et de consommations aux réceptions et réunions familiales. Peu importe ce que vous célébrez, Kwanzaa, Hannukah ou Noël, le mois de décembre ne serait tout simplement pas le même sans tous ces délicieux festins. Mais quand les aliments frits et enrobés de sucre et les boissons riches en calories sont au cœur du menu, ne risquez-vous pas de saborder votre saine alimentation ? Répondez à notre questionnaire pour savoir comment vous vous en tirez face à ces tentations et pour découvrir comment y résister.

  1. Vous allez à une fête où vous savez que les tentations seront nombreuses. Que faites-vous ?
    A)Vous prenez une collation saine avant de sortir
    B)Vous vous privez avant la sortie afin d’économiser les calories
  2. Devant un étalage de collations sucrées, laquelle seriez-vous le plus porté à choisir ?
    A)Un choix de crudités et une trempette, des fruits ou des noix
    B)Les pâtisseries et friandises des fêtes
  3. Quel plat principal choisissez-vous lors de votre souper des fêtes en famille?
    A)Poitrine de dinde, jambon ou poisson
    B)Pointe de poitrine de bœuf, agneau ou viande de dinde brune
  4. Que pensez-vous de l’activité physique pendant le temps des fêtes ?
    A)C’est une rubrique importante à mon horaire
    B)Je ne trouve jamais le temps
  5. Comment vous sentez-vous après un repas des fêtes ?
    A)Agréablement repus
    B)Gonflé jusqu’à l’éclatement
  6. Quel est votre mot d’ordre pour le temps des fêtes ?
    A)Un peu de tout, avec modération
    B)Manger et boire tant qu’il y en a !
  7. Que pensez-vous de manger des fruits pendant les fêtes ?
    A)Les fruits sont un dessert délicieux en soi
    B)Je les préfère comme garniture dans les desserts
  8. Lorsque vous préparez des mets traditionnels des fêtes, comment les faites-vous cuire ?
    A) Au four
    B) En friture
  9. Quand on sert des boissons alcoolisées au cours d’une fête, que faites-vous habituellement ?
    A)Vous vous abstenez, buvez de l’eau minérale ou vous vous contentez d’un ou deux verres de vin
    B)Vous buvez plusieurs verres de vin, de la bière et des consommations sucrées
  10. À quelle fréquence salez-vous vos aliments à table ?
    A)Très rarement, même jamais. La plupart des plats des fêtes sont suffisamment salés.
    B)J’ajoute du sel sur presque tous mes aliments
  11. Que faites-vous après un repas délicieux et copieux ?
    A)Je sors prendre une marche hivernale
    B)Je regarde la télé en famille
  12. S’il vous arrive de trop manger lors d’une fête, quel effet cela a-t-il sur votre impression de manger sainement pendant les fêtes ?
    A)Je me souviens de cet écart et j’essaie de mieux choisir par la suite
    B)Je me dis que mon régime est à l’eau, alors je ne m’en préoccupe plus

Pointage :

A (pointage = 1 point)

B (pointage = 0 point)

Additionnez le nombre de « A » parmi vos réponses

8 à 12 points
Vous savez célébrer les fêtes de façon saine
Félicitations ! Vous savez vraiment célébrer de façon saine. Essayez de voir quel autre changement vous pouvez apporter à vos habitudes afin de rendre les fêtes encore plus saines.

4 à 8 points
Vous savez éviter les tentations, mais devriez être plus motivé
Vous vous débrouillez passablement bien pour contrôler vos tentations. Songez aux changements que vous pourriez apporter afin de vous faciliter la tâche et d’augmenter votre volonté. Lisez les conseils qui suivent pour vous donner des idées.

0 à 4 points
Vous semblez peu motivé, mais quelques petits changements pourraient vous faire le plus grand bien
Lisez les suggestions qui suivent afin de voir ce que vous pourriez faire pour améliorer vos habitudes alimentaires pendant les fêtes. C’est plus facile que vous ne le croyez !

Comment résister à la tentation

  • Essayez de ne pas vous rendre aux réceptions le ventre vide. Vous seriez alors plus porté vers les choix décadents que vers les aliments sains. Grignotez quelques noix, du yogourt faible en gras ou des fruits avant de sortir.
  • Les plats de crudités et de fruits sont toujours votre meilleur choix de collations saines lors des réceptions. Les viandes préparées maigres sont aussi un meilleur choix que le salami, les boulettes de viande et les fromages riches comme le brie.
  • Lors de votre grande réception des fêtes, songez à servir de la viande blanche ou du poisson plutôt que des viandes grasses comme le bœuf ou le porc.
  • Réservez du temps pour l’activité physique, peu importe ce que vous mangez. Les adultes ont besoin de 30 à 60 minutes d’activité physique la plupart des jours de la semaine, même pendant les fêtes.
  • Trop manger est associé à un risque accru de prendre du poids, tel que le révèle un récent essai clinique. Cessez de manger quand vous vous sentez agréablement repus et avant de devoir détacher les boutons de votre pantalon ou de votre jupe.
  • Mangez de plus petites quantités et moins souvent d’aliments moins sains. Pas besoin de vous les interdire, car vous risquez ainsi d’en consommer trop plus tard.
  • Un verre de vin peut agrémenter votre repas des fêtes sans y ajouter trop de calories ou sans faire augmenter votre tension artérielle, mais faites attention aux mélanges alcoolisés ou aux boissons trop fortes. Renseignez-vous sur la consommation d’alcool aux fêtes.
  • Consommer trop de sel peut faire augmenter votre tension artérielle et vos risques de maladies du cœur. Avec les viandes préparées, les charcuteries, les trempettes et les autres plats, essayez d’éviter d’ajouter du sel.
  • Rappelez-vous qu’en dépit des meilleurs efforts, il nous arrive de trop manger. Quand ça vous arrive, essayez de reprendre vos bonnes habitudes dès le lendemain. Un écart vaut mieux que trois ou quatre.

Pour en savoir plus :

Saine alimentation

Activité physique

Fondation des maladies du cœur du Canada

Renonciation

Votre utilisation de l'information contenue dans cet article est sujette aux Termes et conditions d'utilisation de la Fondation des maladies du cœur et par conséquent, vous consentez à être lié par les termes et conditions stipulés à chacun des énoncés qui suivent.

Cet article a fait l'objet de recherches, d'une rédaction et d'une révision indépendante de la part de la Fondation des maladies du cœur et est fondé sur des preuves scientifiques. Ces renseignements sont offerts exclusivement à des fins de référence et d'éducation. Cet article Web n'est pas destiné à remplacer les conseils, le diagnostic et le traitement dispensés par un médecin. Vous devriez consulter votre médecin pour des renseignements spécifiques concernant votre santé personnelle. La Fondation des maladies du cœur n'accepte aucune responsabilité ou dommage provenant de toute erreur ou omission dans l'information ou de l'utilisation de toute information ou de tout conseil contenu dans cet article.

MC - Toutes les marques de commerce, marques de service, logos et articles sont la propriété exclusive de la Fondation des maladies du cœur du Canada (« FMCC ») et leur utilisation n'est autorisée que sous licence. Ces marques de commerce, marques de service, logos et articles ne peuvent être reproduits, copiés, imités ou utilisés en tout ou en partie qu'avec le consentement écrit préalable de la FMCC.

© - 2011. Reproduit avec l'autorisation de la Fondation des maladies du cœur du Canada