De la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

Par Cara Rosenbloom Dt. P.

Ménagez votre cœur et votre compte de banque avec ces 23 conseils.

À l'approche des fêtes, le solde de votre carte de crédit peut se sentir aussi gonflé que votre tour de taille. Entre les cadeaux et les festins, vous pourriez vous sentir fatigué, en mauvaise forme et fauché.

Bonne nouvelle : Manger sainement ne coûte pas nécessairement plus cher. Voici 23 façons d'économiser tout en reprenant vos bonnes habitudes alimentaires, même si vous avez payé trop cher pour le nouveau iPhone de votre fils.

Choisissez des aliments sains à prix abordable

  • Les fruits et légumes importés et exotiques ont tendance à coûter cher, alors tenez-vous-en aux produits locaux. En hiver, on trouve de la courge, des patates douces, du chou, des carottes, des betteraves, des pommes et des poires. Utilisez ces ingrédients pour préparer la soupe aux carottes et aux pommes.
  • Les légumes congelés de marque sans nom sont habituellement un achat judicieux, surtout quand ils sont en solde.
  • Parce que les produits du grain ont une longue durée de vie, faites-en provision quand leur prix est bas. Achetez le gros sac de flocons d'avoine au lieu des portions individuelles et essayez le pilaf à l'avoine comme plat d'accompagnement savoureux.
  • Cuisinez avec des grains entiers économiques comme l'orge mondé, les pâtes de blé entier et le riz brun. Essayez les pâtes à la tomate et au tilapia.
  • Économisez sur le pain en achetant les miches de grains entiers de la veille.
  • Économisez sur les céréales en choisissant les marques maison.
  • Les plus gros contenants de lait coûtent moins cher par portion, mais achetez-les seulement si vous pouvez les consommer avant la date de péremption.
  • Achetez des briques de fromage faible en M.G. au lieu du fromage râpé ou en ficelles préemballé.
  • Choisissez les grands contenants de yogourt au lieu des contenants plus petits à saveurs variées.
  • Lorsque vous achetez de la viande, les coupes moins tendres sont plus abordables et ont bon goût lorsqu'on les cuit lentement dans les ragoûts, les soupes ou le chili. Essayez l'épaule de porc, le bœuf à ragoût ou le bifteck de palette, et découpez-en le gras visible.
  • Quant à la volaille, la viande brune coûte moins cher que la blanche et contient plus de fer, donc choisissez des cuisses plutôt que des poitrines.
  • Les substituts de la viande comme le poisson en conserve, les œufs, le beurre d'arachides, le tofu, les lentilles et les haricots coûtent moins cher que la viande, alors préparez quelques repas sans viande à chaque semaine. En prime : vous réduirez votre consommation de gras insaturés, ce qui favorise une meilleure santé cardiovasculaire.

Magasinez intelligemment

  • Arrivez à l'épicerie avec une liste d'emplettes et tenez-vous-y.
  • Achetez des produits maison ou sans nom, qui sont de qualité équivalente aux produits de marque.
  • Rappelez-vous que les marques les plus chères se trouvent à la hauteur de vos yeux et que les bonnes aubaines se retrouvent sur les étagères du haut et du bas.
  • Attention aux produits « en solde ». Ça peut vouloir dire que l'épicier a une entente avec le fabricant pour promouvoir ou mettre en valeur un produit, sans que le prix ne soit pas plus bas que d'habitude.

Réduisez les pertes

La population canadienne jettent une quantité énorme de nourriture, soit environ 27,7 milliards de dollars chaque année. Il n'y a pas pire façon de perdre de l'argent que de voir des aliments se gâter au frigo.

  • Il suffit de vous habituer à consommer des restes. Essayez le rôti à la moutarde, au chou et aux pommes de terre, puis utilisez-en les restes dans une soupe, dont vous trouverez également la recette.
  • Les fruits et légumes frais sont souvent gaspillés parce qu'ils se gâtent vite. Prévenez les pertes en les conservant dans des contenants hermétiques.
  • Achetez des légumes congelés si vous trouvez que les légumes frais se gâtent trop vite.
  • Au lieu de jeter vos aliments aux ordures, faites-en du compost.

Coupons-rabais 

  • Consultez les circulaires des épiciers afin de comparer les prix des produits que vous utilisez souvent.
  • Utilisez les coupons-rabais des fabricants que vous trouverez dans les circulaires ou sur des sites Web comme save.ca.
  • Passez plus de temps chez les épiciers à rabais que dans les chaînes prestigieuses.

Rappelez-vous qu'une aubaine peut être alléchante, mais malsaine. Un produit riche en sodium, en sucre ou en gras trans n'est jamais un bon achat.

Affichée en decembre 2012.

Fondation des maladies du cœur du Canada

Renonciation

Votre utilisation de l'information contenue dans cet article est sujette aux Termes et conditions d'utilisation de la Fondation des maladies du cœur et par conséquent, vous consentez à être lié par les termes et conditions stipulés à chacun des énoncés qui suivent.

Cet article a fait l'objet de recherches, d'une rédaction et d'une révision indépendante de la part de la Fondation des maladies du cœur et est fondé sur des preuves scientifiques. Ces renseignements sont offerts exclusivement à des fins de référence et d'éducation. Cet article Web n'est pas destiné à remplacer les conseils, le diagnostic et le traitement dispensés par un médecin. Vous devriez consulter votre médecin pour des renseignements spécifiques concernant votre santé personnelle. La Fondation des maladies du cœur n'accepte aucune responsabilité ou dommage provenant de toute erreur ou omission dans l'information ou de l'utilisation de toute information ou de tout conseil contenu dans cet article.

MC - Toutes les marques de commerce, marques de service, logos et articles sont la propriété exclusive de la Fondation des maladies du cœur du Canada (« FMCC ») et leur utilisation n'est autorisée que sous licence. Ces marques de commerce, marques de service, logos et articles ne peuvent être reproduits, copiés, imités ou utilisés en tout ou en partie qu'avec le consentement écrit préalable de la FMCC.

© - 2011. Reproduit avec l'autorisation de la Fondation des maladies du cœur du Canada